750 grammes
Tous nos blogs cuisine Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
8 octobre 2017 7 08 /10 /octobre /2017 11:29

Le millésime 1996 allie tension et maturité mais a-t-il tenu toutes ses promesses au vieillissement? Nadine et Laurent nous proposent de le vérifier au cours de ce superbe repas-dégustation.

 

Le menu

Feuillettés variés

Le millésime 1996 en dégustation-repas

Gâteau de Gambas sauvages sauce glacée

Le millésime 1996 en dégustation-repas

Saumon poché à l'huile d'olive, crème de Haricots Michelet

Le millésime 1996 en dégustation-repas

Ris d'Agneau et Morilles

Le millésime 1996 en dégustation-repas

Daube de Porc aux Petits Légumes

Le millésime 1996 en dégustation-repas
Le millésime 1996 en dégustation-repas
Le millésime 1996 en dégustation-repas
Le millésime 1996 en dégustation-repas

Fromages

Le millésime 1996 en dégustation-repas

Glacé Carambar, sablés maison

Le millésime 1996 en dégustation-repas

Les vins du millésime 1996

 

Champagne cuvée Nicole Moncuit 1996

Robe dorée.

Nez sur les fruits secs (noix), des fruits blancs (pêche).

Les bulles sont très fines, la bouche est vive avec des notes de pommes au four, d'agrumes, finale crayeuse. Belle longueur et il semble à point à ce stade.

Note: 16.2/20

 

Champagne J. Selosse 1996 extrabrut dégorgement 3/2/2005

Robe plus dorée avec un cordon plus abondant que le Moncuit.

Nez complexe délivrant des notes assez lourdes de vieil alcool, de pâtisserie, de fruits rouges.

Bouche concentrée, ronde en attaque, texture veloutée et finale vive, longueur impressionnante. Un champagne qui sort vraiment de l'ordinaire.

Note:17.9/20

 

Meursault 1er cru Charmes vv Verget 1996

Robe bien dorée.

Le premier nez est réduit avec des notes de pierre à fusil puis à l'aération viennent des notes plus classiques de beurre et de noisettes.

Bouche marquée par une belle acidité mûre qui contre-balance le gras, belle longueur mais arôme un peu monocorde.

Note: 14.8/20

 

Clos de la Coulée de Serrant Nicolas Joly 1996

Le nez est vraiment original avec des notes terpéniques qui nous feraient penser à un riesling alsacien mais viennent ensuite de la pomme au four et de la fougère qui nous ramènent vers la Loire et le Chenin.

En bouche la complexité du vin est également marquée avec du citron confit, un goût parfois de raisins frais, le sucre résiduelle est fondu ce qui ajoute du gras à la structure tendue du vin.

Note: 15.7/20

 

Margaux Château Bel-Air Marquis d'Aligre 1996

Robe tuilée.

Le nez varie beaucoup avec des notes de  figues et de musc  et d'autres plus classiques de tabac, de poivron grillé.

En bouche un vin léger et aérien avec d'élégantes notes tertiaires de cacao amer et de réglisse.  Un vin diversement apprécié cependant (notes de 14 à 16) avec une divergence des dégustateurs sur son stade de vie

Note: 15/20.

 

Bonnes Mares vv Dominique Laurent 1996

Robe rubis terne.

Très beau nez avec des notes fumées, du sous-bois et un enrobage de fruits rouges (framboise, fraise).

Bouche enjôleuse et suave, très longue avec d'élégantes notes florales mêlées aux fruits rouges.

Note: 17.6/20

 

Grange des Pères VdP Hérault 1996

Robe grenat encore jeune.

Nez de fruits noirs et d'herbes séchées.

Bouche encore structurées avec des tanins fins, les épices (poivre blanc) et la truffe se mêlent aux fruits noirs, de la longueur. Encore jeune.

Note:16.6/20

 

Côteaux du Layon SGN Philippe Delesvaux 1996

La couleur est particulièrement dorée et le nez exhale de puissantes notes de coing et d'abricots confits.

La bouche est d'une grande richesse avec de beaux amers qui commencent à pointer dans la finale interminable.

Note:

 

 

 

 

 

Le millésime 1996 en dégustation-repas
Partager cet article
Repost0
30 septembre 2017 6 30 /09 /septembre /2017 09:40

Un premier cru de Gevrey et 3 premiers crus de Nuits ont été dégustés. On verra que chacun d'eux a son propre caractère. C'est ce qui rend la Bourgogne si passionnante.

 

Grevey Cazetiers Dominique Laurent 1998

La robe rubis est terne avec un dégradé rose sur la tranche.

Le nez est plaisant avec un mélange de fruits rouges et d'épices. La bouche est plutôt légère mais délivre de beaux arômes avec une certaine longueur. A boire néanmoins, il est à son apogée voire l'a dépassée.

Note: 14.5/20

 

Nuits Les Vaucrains Dominique Laurent 1998

Robe rubis la plus foncée des quatre vins.

Nez racé avec des épices, du fruit rouge et une touche d'aubépine.

Bouche velouté avec des tanins très fins, belle expression fruitée avec de la maturité mais du tonus en fin de bouche qui lui donne une grande longueur.

Note:16.4/20

 

Nuits La Richemone Dominique Laurent 1998

Robe assez proche du gevrey Cazetiers.

Premier nez de résine, de café puis à l'aération viennent des notes de sous-bois et de champignons, note de réglisse.

Ce vin a divisé les dégustateurs, c'est effectivement celui dont les tanins sont les plus apparents: certains le trouvent assez raide en bouche, d'autres apprécient  son équilibre. Ce vin se complexifie néanmoins à l'aération, il a donc de la réserve.

Note: 14.1/20 (notes entre 12.5 et 16.5)

 

Nuits Les Saints-Georges Dominique Laurent 1998

Nez débutant par une touche de caramel puis de la confiture de fraise, du feu de sarments.

Bouche présentant une certaine parenté avec le Nuits Vaucrains (grande maturité de fruits rouges) mais présentant un peu plus de tanins, belle longueur.

Note: 16.4/20

Le millésime 1998 en Côte-de-Nuits chez Dominique Laurent
Partager cet article
Repost0
29 août 2017 2 29 /08 /août /2017 13:36

Encore une bonne adresse de restaurant à recommander à Toulouse: "Monsieur Marius" 40 rue des Filatiers  http://www.maisonmarius.com/

 

Menu Entrée-Plat-Dessert (ici un baba au rhum à 3 étages!)
Menu Entrée-Plat-Dessert (ici un baba au rhum à 3 étages!)
Menu Entrée-Plat-Dessert (ici un baba au rhum à 3 étages!)
Menu Entrée-Plat-Dessert (ici un baba au rhum à 3 étages!)
Menu Entrée-Plat-Dessert (ici un baba au rhum à 3 étages!)

Menu Entrée-Plat-Dessert (ici un baba au rhum à 3 étages!)

Excellent vin corse

Excellent vin corse

Partager cet article
Repost0
28 août 2017 1 28 /08 /août /2017 10:42

Les Champagnes

 

Champagne Jacquesson cuvée 737:

La robe est doré clair, la bulle fine. Le nez hésite entre agrumes et fruits rouges. La bouche, précise, est bâtie sur un équilibre nerveux ce qui lui donne une finale très nette. Vineux mais tout en finesse. 

Champagne GC Francis Egly 96 dég 12/04/90:

Robe d'un léger doré qui n'accuse pas son âge. Grande complexité au nez, mirabelle, champignons secs, notes rassies, nuance de foin...Bouche au grand déploiement aromatique, corsetée par la tension inhérente au millésime 96 qui finit très longue sur les agrumes et la craie. Un grand Champagne tout simplement.

 

Champagne GC Jacques Selosse Les Carelles dég 26/01/2010:

Le doré de la robe est plus accentué que celui des deux vins précédents. Poire, amande grillée, pâte de coin, agrumes matures... témoignent de la complexité du vin. Malgré sa densité la bouche n'est pas pesante, sa légère tension l'envoie vers une finale très longue où l'on devine la craie. Consistant et racé.

Champagne Krug Grande Cuvée:

Une bouteille dans son étui gardée 20 ans dans une pièce à vivre. On pouvait craindre le pire. La robe est vieil or, la bulle évanescente. Le premier nez manque de netteté, marqué par des arômes de cave humide et de vieux bois. Et puis, par le réchauffement et l’aération dans le verre il déploie un arôme de cacahuète qui évolue vers les fruits secs, le beurre, la noix, l'abricot sec. La bouche, d'une longueur étonnante accuse son âge par un léger manque de chair. Une "résurrection" incroyable !

Champagne Premier Cru Doquet Jeanmaire Cœur de Terroir 2002: 

Jaune pâle "jus de citron". Belle expression de terroir chez ce Champagne où se mêlent la craie, les agrumes, la noisette fraîche. La bouche portée par une bulle fine trace long et délivre des notes florales au réchauffement. Pur et complexe.

 

Les Blancs

 

Pouilly-Fuissé  Domaine Guffens-Heynen cuvée C.C 2008:

Jaune clair avec une nuance dorée dans la masse.Un nez qui fait très jeune où l'on reconnait les agrumes (pamplemousse bien mûr), des notes florales et de "pousses vertes". La nervosité due en partie au millésime tranche dans la maturité du fruit. Surprenant pour ceux qui ne connaîtraient pas le domaine.

Domaine Marcel Deiss Schoenembourg 2004:

Robe dorée avec des nuances orangées. Grande complexité aromatique où l'on ressent une présence terpénique combinée à l'abricot bien mûr, l'orange, puis (eh oui) un arôme plâtreux. Bouche suave et profonde aux sucres fondus dans la structure du vin, peu construite sur l'acidité qui évolue vers la poire au sirop doublée d'une sensation tannique. Richesse et équilibre.

Sauternes Château de Fargues 89: 

L'évolution de la robe ne fait aucun doute: vieil or aux nuances cognac. Le nez déroule l'orange confite, le caramel, les fruits confits, le miel de bruyère, des notes de thé noir...L'attaque en bouche est d'une suavité digne du vin précédent, la liqueur légère est presque fondue. Finale très longue et grande rétro sur l'écorce d'orange et le caramel au beurre salé. La magie des grands Sauternes à maturité.

 

Les rouges

Chinon Clos de L'Echo Crescendo 2001:

Une sélection qui se fait certaines années au cœur du coteau. Rouge sombre marqué de traces d'évolution. Compotée de fruits rouges (groseille/cassis), cuir,  poivron mûr et notes fumées composent le nez. En bouche la maturité du vin se combine avec la fraîcheur ligérienne, longueur et tanins fins sont au rendez-vous. Classique et bien fait.

Saumur Champigny Clos Rougeard 2010: 

La robe n'a rien d'impressionnant : rubis sombre, terne, d'une densité moyenne. Le nez par sa délicatesse et cette impression de fusion des éléments soulève l'enthousiasme; cassis, épices, framboise, nuances végétales (herbes froissées)...La bouche aérienne, légère et intense étonne par la souplesse des tanins soyeux. Un des meilleurs Clos que j'ai pu déguster.

Châteauneuf du Pape  Pignan 99:

Même style de robe avec une frange d'évolution. On est saisi par la complexité aromatique qui se développe à l'aération: noyau, framboise, épices (dominante poivre), plantes aromatiques, fruit (pulpe de raisin), le vin prenant un caractère "oriental" dans ses arômes qui rappelle furieusement le Rayas du même millésime. La bouche en cohérence avec le nez joue sur la finesse ( légère, déliée, grain des tanins)  plus que sur la puissance. La finale est longue et fondante. Parenté de style avec Rayas avec moins d'intensité.  

Château La Lagune 88 en Jéroboam:       

La robe montre beaucoup d'évolution (reflets orangés tirant vers le brun), le nez des arômes ténus de poivron, pruneau, champignon. La bouche fuyante à l'acidité présente témoigne d'une apogée dépassée. On attendait mieux pour un vin en grand contenant sur une belle année.

Châteauneuf du Pape La Font du Loup 2007:

Rubis sombre. Un nez qui ne manque pas de charme sur la fraise, le cuir, les épices, les herbes provençales. Bouche légère, beau développement aromatique sur les fruits et les épices, finale de bonne longueur où les tanins se font oublier. La souplesse du vin fait penser à une cuvée élaborée sur des sables. (confirmé renseignement pris)


Griotte-Chambertin 90 Dominique Laurent:

Robe rubis terne aux reflets briques. Grand nez qui se complexifie à l'aération, des fruits (framboise, cassis, cerise), des notes terriennes (sous bois), des épices, "dynamisés" par un élevage qui "n'assaisonne" pas le vin mais participe d'une plus grande complexité aromatique. D'un superbe toucher de bouche il se déploie tant en intensité qu'en longueur. Les tanins affinés conservent toutefois une légère tension (pointe d'amertume). grandiose!

Vins août 2017
Vins août 2017
Vins août 2017
Vins août 2017
Partager cet article
Repost0
11 août 2017 5 11 /08 /août /2017 17:57

Ce bar à vin de Toulouse a été élu meilleur bar à vins du monde par le magazine « The World of Fine Wine ».

La carte des vins est effectivement impressionnante. Certains vins sont chers voire très chers mais ils le sont déjà au prix propriété et le coefficient multiplicateur appliqué m'a paru bien moindre que dans les restaurants classiques.

Il faut souligner de plus que l'on y mange très bien et en quantité. Le personnel est compétant et très aimable.

Les photos des tapas du menu

 

N°5 Wine Bar
N°5 Wine Bar
N°5 Wine Bar
N°5 Wine Bar
N°5 Wine Bar
N°5 Wine Bar
N°5 Wine Bar
N°5 Wine Bar
N°5 Wine Bar
N°5 Wine Bar
N°5 Wine Bar
N°5 Wine Bar
Partager cet article
Repost0
30 juillet 2017 7 30 /07 /juillet /2017 13:42

Belle soirée d'été chez Noëlle et Jean-Claude qui, pour l'occasion, a sorti la plancha!

 

Apéritifs

Repas d'été avec Françoise Bedel, Pol Roger, Clos de la Coudray, Haute Févrie, Bastide Blanche, Trévallon,Weinbach
Repas d'été avec Françoise Bedel, Pol Roger, Clos de la Coudray, Haute Févrie, Bastide Blanche, Trévallon,Weinbach

Couteaux et crevettes à la plancha

Repas d'été avec Françoise Bedel, Pol Roger, Clos de la Coudray, Haute Févrie, Bastide Blanche, Trévallon,Weinbach
Repas d'été avec Françoise Bedel, Pol Roger, Clos de la Coudray, Haute Févrie, Bastide Blanche, Trévallon,Weinbach
Repas d'été avec Françoise Bedel, Pol Roger, Clos de la Coudray, Haute Févrie, Bastide Blanche, Trévallon,Weinbach

Rôti de porc, haricots verts et grenailles, aïoli-tomate

Repas d'été avec Françoise Bedel, Pol Roger, Clos de la Coudray, Haute Févrie, Bastide Blanche, Trévallon,Weinbach
Repas d'été avec Françoise Bedel, Pol Roger, Clos de la Coudray, Haute Févrie, Bastide Blanche, Trévallon,Weinbach
Repas d'été avec Françoise Bedel, Pol Roger, Clos de la Coudray, Haute Févrie, Bastide Blanche, Trévallon,Weinbach
Repas d'été avec Françoise Bedel, Pol Roger, Clos de la Coudray, Haute Févrie, Bastide Blanche, Trévallon,Weinbach

Fromages de Senna

Repas d'été avec Françoise Bedel, Pol Roger, Clos de la Coudray, Haute Févrie, Bastide Blanche, Trévallon,Weinbach

Soupe de pêches, tuiles et meringues. Crumble pêches et brugnons

Repas d'été avec Françoise Bedel, Pol Roger, Clos de la Coudray, Haute Févrie, Bastide Blanche, Trévallon,Weinbach
Repas d'été avec Françoise Bedel, Pol Roger, Clos de la Coudray, Haute Févrie, Bastide Blanche, Trévallon,Weinbach
Repas d'été avec Françoise Bedel, Pol Roger, Clos de la Coudray, Haute Févrie, Bastide Blanche, Trévallon,Weinbach

Les vins

 

Champagne Françoise Bedel cuvée "Entre Ciel et Terre"

Robe claire, cordon abondant.

Beau nez sur des agrumes, de la levure.

En bouche belle tonicité, il prend du volume au réchauffement avec une fine amertume en finale.

Note: 15.1/20

 

Champagne Pol Roger Cuvée Winston Churchill 1993

Robe dorée.

Nez  sur de la brioche, cire d'abeille.

Bouche riche et complexe avec des arômes miellés, du champignon;  au réchauffement un côté légèrement oxydatif apparaît avec de la noix. Un vieux champagne à siroter tranquillement.

Note:16.3/20

 

Muscadet Clos de la Coudray 2014

Robe or clair à reflets verts.

Nez et bouche délivrent de belles notes salines.

Il peut encore vieillir.

Note: 14.0/20

 

Muscadet Monnières-Saint Fiacre Domaine de la Haute Févrie 2010

Le nez est intense, citronné et iodé, coquille d'huitre.

Beau volume en bouche avec du gras et des notes anisées, beaux amers.

Note: 15.1/20

 

Bandol La Bastide Blanche 2003

Nez expressif sur une dominante de garrigue (thym, romarin) et de notes animales (cuir).

En bouche, des tanins fins et fondus, un vin chaleureux sans excès et une bonne longueur.

Note:15.4/20

 

Domaine de Trévallon 2000

Nez sur la cerise burlat avec du tabac, du menthol/eucalyptus.

Bouche avec des tanins serrés à grains fins, des notes de poivrons. Un vin racé avec de la longueur. Comme d'habitude avec Trévallon, on se trompe à l'aveugle sur l'origine du vin: sur ce millésime, on le placerait soit à Bordeaux soit dans la Loire.

Note:15.0/20

 

Riesling Schlossberg "l'Inédit" 2006 Domaine Weinbach

Nez sur des zests d'agrumes, infusion de plantes.

En bouche, du gras mais le sucre résiduel n'est pas sensible, belle complexité avec des notes terpéniques.

Note:15.9/20

 

Riesling Schlossberg VT 1999 Domaine Weinbach

Nez sur de la mandarine confite, de la verveine.

Bouche suave, grasse, racée, longueur superlative.

Note:16.4/20

 

 

 

 

 

 

Repas d'été avec Françoise Bedel, Pol Roger, Clos de la Coudray, Haute Févrie, Bastide Blanche, Trévallon,Weinbach
Partager cet article
Repost0
12 juin 2017 1 12 /06 /juin /2017 10:39

  Cette dégustation a apporté comme d'habitude son lot de surprises! A l'aveugle, si les dégustateurs voyaient plutôt les vins comme provenant plutôt de la moitié sud de la France, ils ont été incapables de trouver les appellations.

 

Irouleguy Domaine Ilarria 2014

Robe assez dorée.

Nez d'abord discret puis s'ouvrant sur des notes de fruits blancs mûrs et de poivre blanc.

Bouche avec de la richesse avec un fruit mature agrémenté d'herbes froissées, la finale ramène des notes de pamplemousse.

Note:13.9/20

 

Cassis Clos Sainte-Magdeleine 2014

Robe pâle.

Nez frais avec de l'anis, de la compote de pommes.

Bouche riche avec un léger perlant mais bien équilibrée. Belle complexité donnée par de fins amers, belle longueur.

Note:13.9/20

 

Cassis E. Bodin 2014

Robe pâle à reflets verts.

Nez sur des notes de menthol et de fruits exotiques (mangue).

Bouche un peu lourde malgré un léger perlant; la maturité se traduit par des arômes muscatés, on retrouve un peu d'amer en finale.

Note:11.4/20

 

Mas de Daumas Gassac blanc 2014

Robe dorée claire.

Nez sur du fruit confit, des herbes froissées.

Bouche surprenante car présentant du sucre résiduel mais bien équilibrée par l'acidité du vin.

Note:13.3/20

 

Quatre vins blancs du millésime 2014
Partager cet article
Repost0
22 mai 2017 1 22 /05 /mai /2017 09:16

Repas avec dégustation chez Valérie et Eric avec des accords mets et vins particulièrement soignés.

 

Le menu

 

Mises en bouches

Dégustation-repas avec Beaufort-Lamiable-Bründlmayer-Meo-Chave-Pradeaux-Foreau
Dégustation-repas avec Beaufort-Lamiable-Bründlmayer-Meo-Chave-Pradeaux-Foreau
Dégustation-repas avec Beaufort-Lamiable-Bründlmayer-Meo-Chave-Pradeaux-Foreau

Aspic d'Asperges

Dégustation-repas avec Beaufort-Lamiable-Bründlmayer-Meo-Chave-Pradeaux-Foreau

Ris de Veau au jus de Carottes acidulé

Dégustation-repas avec Beaufort-Lamiable-Bründlmayer-Meo-Chave-Pradeaux-Foreau

Osso Buco de porc et ses purées

Dégustation-repas avec Beaufort-Lamiable-Bründlmayer-Meo-Chave-Pradeaux-Foreau
Dégustation-repas avec Beaufort-Lamiable-Bründlmayer-Meo-Chave-Pradeaux-Foreau
Dégustation-repas avec Beaufort-Lamiable-Bründlmayer-Meo-Chave-Pradeaux-Foreau

Plateau de fromages de "Chez Jeannot"

Dégustation-repas avec Beaufort-Lamiable-Bründlmayer-Meo-Chave-Pradeaux-Foreau

Sabayon de Fraise et son macaron Framboise

Dégustation-repas avec Beaufort-Lamiable-Bründlmayer-Meo-Chave-Pradeaux-Foreau

Les vins

 

Champagne André Beaufort Polisy 1998

Nez sur des fruits blancs, de la poire notamment.

Bouche sapide, concentrée et tonique, finale sur des agrumes, un champagne énergique et long.

Note: 15.4/20

 

Champagne Rosé Lamiable Cuvée Héliades

Couleur sirop de fraise.

Nez sur des bonbons aux fraises.

Bouche sur des arômes de petits fruits rouges, il manque un peu de peps en finale avec un dosage sensible.

Note: 12.3/20

 

Weingut Bründlmayer Grüner Vetliner Alter Reben 2002

Robe dorée avec quelques reflets verts.

Nez sur des agrumes, des épices,  des notes pétrolées et fumées.

Bouche grasse et tonique, belles notes herbacées et d'amers minéraux.

Beau vin qui pourrait ressembler à un mixte de Riesling et Tokay alsacien.

Note: 14.7/20

 

Hermitage blanc JL Chave 2000

Robe bien dorée.

Nez imposant:  beurre, vanille, abricot confit, raisins secs, herbes froissées, quelques notes terpéniques

Bouche puissante et grasse équilibrée par de fins amers minéraux, grande longueur.

Il est encore jeune avec beaucoup de réserve.

Note: 16.3/20

 

Vosne Romanée Aux Brulées Meo Camuzet 1995

Robe rubis sombre.

Nez à dominante tertiaire: sous-bois, terre mouillée avec un peu de cerise confite.

Bouche fondue et vibrante, finale épicée avec de la classe.

Note:16.7/20

 

Hermitage rouge JL Chave 2000

Robe grenat encore jeune.

Nez aristocratique avec du tabac blond, de la mûre, du poivre.

Bouche d'une grande élégance avec des tanins soyeux, de belle notes épicées, de la longueur.

Note: 17.3/20

 

Bandol Château Pradeaux 1998

Robe très sombre mais évoluée sur le disque.

Nez sur du chocolat amer, notes de garrigue.

En bouche, on sent encore une petite empreinte tannique, on retrouve les notes de chocolat amer, belle longueur.

Note: 15.3/20

 

Vouvray Moelleux Clos Naudin Foreau 2008

Robe vieil or.

Nez puissant sur du coing, de la tourbe.

Bouche moelleuse avec une sucrosité équilibrée par une fine acidité, finale longue avec des zest d'agrumes.

Dégustation-repas avec Beaufort-Lamiable-Bründlmayer-Meo-Chave-Pradeaux-Foreau
Partager cet article
Repost0
22 avril 2017 6 22 /04 /avril /2017 15:28

Les vins de Loire nous plaisent de plus en plus (surtout quand ils sont issus de vignobles conduits en bio-dynamie) par leur buvabilité, leur prix raisonnable par rapport aux excès de Bordeaux ou de la Bourgogne.

La preuve avec cette dégustation organisée par Jean-Claude.

 

Saumur-Champigny 2012 Château de Hureau

Robe grenat.

Nez très expressif avec de la liqueur de fruits rouges, une note fugace de poivron grillé.

Bouche avec du tonus, fruitée et gouleyante, finale sur de la mine de crayon.

Note :13,6/20

 

Chinon l'Huisserie 2013 Philippe Alliet

Robe très sombre.

Nez avec du tabac froid, des fruits noirs, de la pierre à fusil.

Bouche tendue avec une acidité présente en attaque, tanins encore anguleux. Prometteur mais les éléments doivent se mettre en place.

Note: 12,9/20

 

Saumur 2013 Domaine Guiberteau

Robe grenat.

Nez très fruité.

Bouche souple mais complexe avec des notes de zan et de craie.

Note:13,8/20

 

Saint-Nicolas de Bourgueil Les Malgagnes 2013 Y. Amirault

Robe grenat assez sombre.

Nez profond sur du fruit rouge bien mûr avec des notes minérales .

La bouche a de la profondeur et de la complexité. A ce stade cependant les notes d'élevage en fût (caramel) sont encore trop marquées. A attendre.

Note 12,8/20

Quatre vins de Loire cépage Cabernet Franc
Partager cet article
Repost0
27 mars 2017 1 27 /03 /mars /2017 10:40

Dégustation piégeuse puisque nous n'avons reconnu qu'un seul cépage sur quatre sans le placer sur la bonne bouteille! La dégustation à l'aveugle est une leçon d'humilité.

 

Fronton Folle Noire d'Ambat  2014 Domaine Ribes

Nez à dominante de fruits rouges avec de la fumé de sarment.

Bouche déliée avec une attaque gourmande, tanins lisses, notes poivrées.

Note: 15.1/20

 

Beaujolais Village Piémonts 2015 Domaine Paul Janin

Robe violacée.

Nez poivré, notes florales doucereuses.

Bouche dense avec des tanins fins qui se manifestent peu à peu, finale sur du zan.

Note: 14.6/20

 

Cahors Clos de Gamot 2014

Robe grenat.

Nez sur des notes de cerise et d'humus.

Bouche relativement déliée malgré des tanins encore présents, en finale on retrouve cette sensation de terre dans les arômes.

Note: 14.6/20

 

Mondeuse Cuvée Avalanche 2014 Fabien Trosset

Robe grenat la plus sombre des quatre vins.

Nez complexe avec des épices, des herbes séchées.

Bouche encore assez tannique, belle finale poivrée.

Note:  14.9/20

 

 

 

Quatre vins mono-cépage
Partager cet article
Repost0

  • : degustateurs du 31
  • : Les dégustations de vins et les repas d'un groupe d'amis amateurs de vins de la région toulousaine.
  • Contact

Recherche

Articles Récents