750 grammes
Tous nos blogs cuisine Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
20 mars 2011 7 20 /03 /mars /2011 11:14

Dégustation de Chambolle Musigny

 

Les vins de la commune de Chambolle sont réputés pour être les plus délicats et fins de la côte de Nuits.

Mais cette finesse a parfois été utilisé dans le passé (décennies 70 et 80)  comme un argument pour masquer une certaine maigreur. Ce n'est plus le cas aujourd'hui chez les meilleurs producteurs et cette dégustation propose un petit échantillon de trois vins du millésime 2006 et un du millésime  2007.

 

carte2

 

 

Chambolle Musigny 1997 Philippe Pacalet

 

La robe est d'un beau rubis trouble (vin non filtré). Le nez est assez jaillissant avec beaucoup de fruits rouges, un côté naturel qui semble typique d'un vin non soufré, on sent néanmoins également une petite pointe acétique.

La bouche est acidulée avec beaucoup de fruits rouges (groseille notamment), un peu courte toutefois. Un vin plaisant mais peut-être un peu simplifié par le côté acidulé.

 

Chambolle Musigny 1996 Domaine Huber Lignier

 

La robe est jeune d'un beau rubis sombre. Le nez délivre des notes très douces et plaisantes de framboise et de fleurs.

La bouche est d'une belle texture soyeuse, il est assez long. Un dégustateur parle d'un vin avec un côté "féminin".

 

Chambolle Musigny Les Bussières 1996 Lucie et  Auguste Lignier

 

Un vin assez similaire au précédent avec quelques nuances. Le nez délivre d'abord quelques notes fumées puis on part sur de la framboise et des fleurs. La bouche est un rien plus tannique avec un peu plus de vivacité en bouche.

http://www.la-lignier.com/index-fr.html

 

Chambolle Musigny Les Charmes vv 1996 Dominique Laurent

 

La robe est la plus sombre des quatre vins. Le nez  garde encore quelques notes fumées d'élevage mais est profond avec de la framboise et des épices. En bouche, les tanins sont à la fois serrés et fins, on sent une grande concentration de matière et beaucoup de complexité. Ce premier cru offre une dimension supplémentaire par rapport aux villages.

 

Conclusion

 

  Les quatre vins sont typiques de l'appelation avec des arômes fins et délicats (framboise et fleurs surtout) mais restent concentrés; il est vrai que les échantillons provenaient de producteurs réputés.

On a déjà pu constater en dégustant en de rares occasions le grand cru Musigny qui a donné son nom à la commmune que celui-ci est un vin d'une force peu commune  qui demande du temps pour que sa finesse s'exprime.

 

 2011mars18 0987

 

  musigny

 

 

 

Partager cet article
Repost0
2 mars 2011 3 02 /03 /mars /2011 11:45

Dégustation de vins de Pinot Noir  25 février 2011

 

Un adage veut que le pinot noir ne se plaise qu’en Bourgogne. Jean-Claude propose de le vérifier dans cette dégustation à l’aveugle. Il faut tout de suite l’admettre : les dégustateurs ont été très perturbés par cette dégustation et ont été incapables de reconnaître le seul Bourgogne rouge présent parmi les quatre vins.

 

Alsace Pinot noir Colette Faller Domaine Weinbach 2005

 

La robe rubis assez sombre fait jeune. Le nez part sur une dominante de fruits rouges confiturés avec des notes fumées. La bouche est tonique avec une bonne acidité rafraîchissante et des tanins fins mais encore présents.

 

Monthélie 2005 Château de Monthélie Eric de Suremain

 

La robe est plus sombre que le précédent. Le nez est très fruité et fin sur de la cerise noire et même de la mûre. En bouche, les tanins sont doux et soyeux, un dégustateur ressent de la minéralité sur la finale.

 

Sancerre rouge 2000 Gérard Boulay

 

La robe est sombre mais plus évoluée que le second vin. Le nez tire sur des notes fumées puis revient sur du fruit rouge. En bouche, les tanins sont bien fondus, le fruit (groseille) se mêle à des notes florales. Un vin parfumé mais sans lourdeur, long.

La majorité des dégustateurs l’ont pris pour un Bourgogne rouge (ce vin est élevé 36 mois en fûts)

 

Pinot noir 2002 Burgenland Paul Achs

 

Il s'agit d'un vin autrichien. 

Nez assez baroque et changeant sur une dominante de sirop de fruits rouges.

La bouche est très suave sur de la confiture de fraise, ce vin tapisse la bouche avec une grande  longueur. Un vin très intéressant, probablement fait à partir de raisins en légère surmaturité.

Un style que les dégustateurs ont justement jugé atypique pour un Bourgogne.

 

Conclusion

 

Une dégustation très convaincante pour du pinot noir en dehors de la Bourgogne. Il faut tout de suite remarquer que les vins dégustés sont tous situés à des latitudes supérieures ou égales à la Bourgogne et qu’en cela ils sont favorisés par  la tendance au réchauffement climatique.

On a été par le passé nettement moins emballé par les pinots noirs des vignobles « sudistes ».

 

2011fevrier25 0983

 

 

Partager cet article
Repost0
22 février 2011 2 22 /02 /février /2011 18:21

Dimanche 21 Février 2011 chez Nadine et Laurent

 

 

 

Laurentfevrier2011 0964

 

1990 est un millésime exceptionnel  comparable aux millésimes légendaires comme 1947 et 1959. Les excellentes conditions climatiques ont permis presque partout en France de réussir des vins excellents mais de plus les prix étaient restés plus que raisonnables permettant aux amateurs de remplir leur cave. 

Comment ces vins, a priori bien nés, ont-ils évolué vingt ans après? C'est ce que Laurent nous propose de découvrir dans ce repas avec en prime une recherche très pointue des accords mets et vins.

 

Le menu en images

 

Craquelines aux noisettes 

 

Laurentfevrier2011 0966

 

Feuilletés maison

 

Laurentfevrier2011 0967

  

Rillettes de bar, chips de tomates sèchées  

 

  Laurentfevrier2011 0969

 

Laurentfevrier2011 0971

 

 

Ris de veau aux morilles

 

Laurentfevrier2011 0972

 

Cailles rôties, crème de topinambours et confit de Montmorency

 

Laurentfevrier2011 0974

 

Agneau aux épices

 

Laurentfevrier2011 0975

 

Laurentfevrier2011 0978

 

Fromages du marché

 

Laurentfevrier2011 0979

 

Crumble

 

Laurentfevrier2011 0980

 

Commentaires sur les vins

 

Champagne Pierre Moncuit cuvée Nicole Moncuit 1990

 

Robe très dorée. Le nez développe un beau rancio fin , notes de noisettes. La bouche présente une attaque crayeuse , belle complexité.

 

Champagne Jacques Selosse 1990

 

La robe fait plus jeune que le précédent avec encore des reflets verts dans le doré.

Nez de pain grillé et d'agrumes.

Les bulles sont très fines mais présentes. La bouche fait encore très jeune par sa nervosité et des arômes de mandarine.  

 

Châteauneuf-du-Pape blanc cuvée roussane vv Château de Beaucastel 1990

 

La robe est franchement dorée.

Très beau nez sur des notes de fumée, d'herbes sèches, d'épices (quinquina).

La bouche est grasse, sans sucre résiduel, complexe en reprenant des notes fumées et épicées.

On l'a confondu avec un beau tokay d'Alsace. Ce vin, dégusté il y a une dizaine d'années, avait  à l'époque, été confondu avec un grand Bourgogne blanc.

 

Château Chalon Jean Macle 1990

 

Robe bien dorée.

Nez partant plus sur des notes complexes de foin, d'herbes aromatiques que de noix.

La bouche présente un très bel équilibre acidité/gras, la persistance est phénoménale.

 

Charmes Chambertin Domaine Roty 1990

 

La robe est bien brunie.

Nez à dominante d'arômes tertiaires, sous-bois, champignons mais avec encore du fruit (fraise des bois).

Bouche toute en délicatesse avec encore du tonus et une belle longueur.

Un très beau vieux Bourgogne. 

 

Musigny Domaine Jacques Prieur 1990

 

La robe est rubis sombre peu dégradée.

Le nez est plus fermé que le précédent avec du fumé et du fruit rouge.

La bouche est puissante, suave, encore un peu monolithique dans ses saveurs.

Un vin encore très jeune à faire vieillir.

 

Côtes du Rhône Fonsalette syrah 1990

 

La robe est grenat peu dégradée.

Le premier nez évoque un Bordeaux avec des parfums de boîte à cigares, d'épices. Au réchauffement viennent des parfums de fruits noirs et d'olive assez envoûtants. La bouche enchante par sa complexité, sa matière, sa longueur.

Cette cuvée est toujours très bien réussie dans un style différent mais proche de Rayas.

 

 Hermitage La Chapelle Jaboulet 1990

 

La robe est très sombre sans évolution. Le nez délivre des notes de moka, menthol, jus de viande, chocolat amer.

La bouche présente des tanins serrés mais très fins avec une dominante de saveurs sur le jus de viande mais aussi d'élégantes notes florales. Un sommet de l'Hermitage La Chapelle qui n'a probablement plus été atteint dans les millésimes ultérieurs.

 

Fitou Château des Nouvelles 1985

 

Un vin pirate dans cette dégustation de 1990.

Le nez délivre des notes un peu ranciotées avec du pruneau.

La bouche est suave avec des tanins très fondus. La longueur est moyenne mais on ne s'attendait pas à une telle réussite pour un vin de cette appelation moins prestigieuse.

   

Vouvray réserve personnelle Château Gaudrelle  1990

 

La robe est vieil or. Le nez élégant part sur le coing. La bouche est peu alcoolisée, elle est bien équilibrée entre l'acidité et la sucrosité, la longueur est appréciable.

 

  Laurentfevrier2011 0981

 

Conclusion

 

Le millésime 1990 confirme ses promesses. Tous les vins dégustés sont excellents, certains pourront même probablement vieillir encore deux décennies de plus. Un grand absent dans cette dégustation: Bordeaux ! Mais c'est sans doute partie remise !

Partager cet article
Repost0
28 janvier 2011 5 28 /01 /janvier /2011 14:56

jeudi 27 janvier 2011 dîner "truffes" au bar à vins Le Temps des Vendanges

 

  Notre rituel repas annuel sur le thème de la truffe, nous a conduit cette année au bistrot à vins " Le temps des Vendanges" d'Amandine et Eric Cuestas à Plaisance du Touch .

Les truffes étaient très goûteuses et le menu proposait des alliances judicieuses. Les vins de la cave, à tarif très doux, sont le plus souvent des vins bio où (et) avec un usage minimal du soufre. Nous avons donc pu trouver sans problème les vins qui s'accordaient aux plats. Un grand merci à la cuisinière et au personnel pour cette très belle soirée.

 

http://www.letempsdesvendanges.com

 

 

Le menu

 

Les Poireaux d'Annie Bertin en vinaigrette, à la truffe noire

 

truffe2011 0886

 

 

Carpaccio d'Aiguillettes de canard, "tastou" à la truffe noire

 

Filet mignon à la truffe noire, purée de cèleri au beurre bordier truffé

 

truffe2011 0887

 

Chèvre frais de la ferme du Lauzeral, à la truffe noire et à l'huile d'olive de Gramenon

 

 truffe2011 0888

 

 

Pot de crème au chocolat et à la truffe noire

 

truffe2011 0892

 

 

Les vins, tous excellents, qui ont accompagné le repas:

 

Champagne Vouette et Sorbée cuvée "Fidèle" (non dosée)

Côtes du Rhône cuvée A. Pascal 2006  domaine Gramenon

Cornas Chaillot 2004 domaine Thierry Allemand

Banyuls cuvée Radouillère 2008 domaine de la Casa Blanca

 

 truffe2011 0894

 

Quelques vues de la cave qui contient de petites merveilles!

 

truffe2011 0895

 

truffe2011 0896

 

truffe2011 0897

Partager cet article
Repost0
23 janvier 2011 7 23 /01 /janvier /2011 11:16

Bourgogne 2002: domaine Leroy et Dominique Laurent

 

2011 commence avec une dégustation exceptionnelle proposée par  Hervé: quatre vins du millésime 2002 du domaine Leroy et  Dominique Laurent sur des terroirs prestigieux. Des vins qu'il est impossible de recracher !

 

Chambertin 2002 Dominique Laurent

 

Une robe rubis sombre. Le nez présente beaucoup de fruits avec des notes épicées. La bouche est relativement souple avec une belle liqueur et de la longueur. Phénomène étrange, le vin a tendance à se renfermer après aération: il devient plus sérieux et droit. Est-ce dû au caractère "secret" du terroir?

 

Gevrey Combottes 2002  Leroy

 

La robe est un peu plus clair que le vin précédent. Le nez commence par des notes de musc puis viennent des fruits rouges avec un peu de fumé.

En bouche, une véritable farandole de fruits défile: framboise, fraise des bois, cerise, la longueur est superlative. Un vin magique sur un terroir méconnu mais digne d'un grand cru. 

 

Corton Renardes 2002 Leroy

 

Une robe rubis très profonde. Le premier nez présente également des notes musquées puis vient du fruit rouge. La boucheest d'une grande ampleur, elle est sapide et profonde sur une dominante de fruits avec quelques notes épicées.

 

Richebourg 2002 Dominique Laurent

 

La robe est très sombre. Le nez commence par des notes de musc puis de menthol et de fruits rouges. La bouche est très puissante avec des arômes de mûre, de cassis puis de terre mouillée. Un vin encore fougueux mais très prometteur,  fidèle à l'image qu'on se fait d'un Richebourg.

 

2011janvier21 0884

Partager cet article
Repost0
12 janvier 2011 3 12 /01 /janvier /2011 13:30

Les fêtes de fin d'année sont toujours une bonne occasion pour tout amateur de vin qui se respecte d'une plongée au fond de la cave afin d'y dénicher quelques savoureux flacons.

 

 

Champagne G.Cru J. Selosse brut initial (dégorgement  juin 2005):

 

Richesse et complexité caractérisent ce vin aux arômes rassis et grillés (noisette) d'une grande longueur. Une cuvée d'entrée de gamme qui est déjà une cuvée prestige!

 

Champagne  St Chamant non dosé 2003:

 

Droit, tendu, agrumes et craie, (à l'opposé du style Selosse), il surprend par sa fraîcheur pour un 2003.

 

Champagne G.Cru Francis Egly Prestige 1996: 

 

Surprenante robe dorée pour un champagne, il est d'une dimension inhabituelle pour la région mais qui n'accuse aucune lourdeur. Le nez annonce un vin évolué sur avec des notes de noix, raisins secs, baies rouges,miel, craie mais la bouche se montre droite, longue, portée par une superbe acidité.  

 

Coulée de Serrant 1991:

 

Un vin qui est resté longtemps fermé. Non carafé ce jour là, il dégage des notes de coing, verveine,quinquina,une minéralité terpénique que l'on retrouve dans une bouche qui garde malgré tout un caractère austère dans son développement aromatique. Longueur moyenne.

 

Domaine de L'Aube des Temps 1989:

 

Un style très particulier qui ne fait pas consensus! Le nez évoque un moelleux par sa richesse (abricot, miel, zeste d'orange...),la bouche est grasse, presque épaisse, mais le vin reste parfaitement sec. Grande longueur et peu d'évolution même après deux jours en vidange. A signaler un superbe accord avec des cassolettes de homard breton.

 

Chablis Grand Cru Grenouilles W. Fèvres 2000:

 

Très typé Chablis avec sa robe paille clair, ses arômes d'agrumes (citron mûr), sa minéralité coquille d'huitre qui lui donne une touche saline. il est délicat en bouche ( signature du G.C Grenouilles!) et d'une longueur moyenne.

 

Vouvray Réserve 1989 Clos Naudin:

 

Un grand moment de ces fêtes: la robe tire vers le vieil or; incroyable complexité aromatique dans laquelle on peut discerner la gelée de coing, la confiture de rubharbe,le miel, une pointe de truffe, une  minéralitéde type terpénique....A l'attaque, le toucher est d'une extrême suavité (digne du souvenir que j'ai du Yquem 88), le vin s'étirant longuement en bouche soutenu par une fine acidité. 

 

Coteaux du  Layon S.G.N. Ph. Delesvaux 1995: 

 

 La robe va vers l'orangé et les larmes sur les bords du verre sont épaisses. Là aussi la complexité est de premier ordre ( abricot confit,orange amère, miel, graphite ); très riche en bouche (200gr de sucre résiduels), il évite la lourdeur grace au retour d'acidité en finale. Grandiose mais moins de race que le Foreau.

 

Gevrey Chambertin "La Brunelle" 1993 J. Roty: 

 

Robe rouge sombre, opaque. Le nez évoque l'humus, la cerise, le cuir...La bouche, longue, montre une grande concentration avec des tanins pas totalement lissés.

 

Faugères Clos Fantine cuvée Courtiol 1998: 

 

La robe est noire mais elle montre des signes d'évolution sur les bords. Très beau nez sudiste de mûre, d'épices, de plantes aromatiques. La bouche est riche, onctueuse mais sans déséquilibre alcoolique, d'une longueur surprenante avec des tanins quasiment fondus.

 

Châteauneuf du Pape Clos du Caillou cuvée Les quartz 2000: 

 

Encore une robe de grande maturité, sombre et brillante. C'est un vin de style moderne mais qui ne renie pas ses origines. Des notes chocolatées au nez se mêlent aux fruits noirs compotés avec en arrière plan une minéralité  de pierre chaude! (Est-ce de l'auto suggestion?) L'équilibre en bouche est préservé, les tanins finement extraits commençant à se fondre.

 

  Savigny Serpentières 1er cru Camille Giroud 1990:

 

  La robe (noire, profonde) malgré quelques quelques traces d'évolution annonce un vin plus jeune. Le nez dévoile des arômes de sous bois,champignon, rose, fruits rouges bien mûrs. Grande ampleur de la bouche, longue, aux tanins patinés.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
7 décembre 2010 2 07 /12 /décembre /2010 14:01

Repas dégustation du 5 décembre 2010 chez Valérie et Eric

 

Encore un merveilleux repas concoctée par Valérie sous la supervision d' Eric!

Deux beaux champagnes à l'apéritif (Drappier et André-Jacques Beaufort), deux vins blancs de Verget, deux vieux Bourgogne rouge (De Montille et Leroy), un thème sur le millésime 2001 avec les domaines Hauvette, Château de Jau et Château Sociondo-Mallet, un Pacherenc  en vendanges tardives sur le dessert (Château d'Aydie)

 

Mises en bouche

 

2010decembre05 0868

 

 

Bisque de crevettes

 

2010decembre05 0869

 

 

 

Lasagnes aux deux saumons

 

 2010decembre05 0870

 

 

Lapin aux pruneaux et son accompagnement

 

2010decembre05 0871

 

 

Plateau de fromages

 

2010decembre05 0872

 

 

Panna Cotta aux 2 coulis de fruits, bouchée à l'ananas

 

2010decembre05 0873

 

 

Commentaires sur les vins

 

Champagne Drappier cuvée quattuor

 

La nez est à dominante de notes grillées. La bouche est vineuse et ronde avec une finale saline désaltérante.

Ce champagne est produit avec quatre cépages blancs dont le chardonnay et trois autres devenus confidentiels, petit meslier, arbane et blanc vrai.

 

Champagne André et Jacques Beaufort 1996 à Ambonnay (bio-dynamie)

 

La robe est bien dorée et le nez délivre des notes baroques de fraise tagada et de bonbon anglais.

La bouche, concentrée,  est presque tannique avec une belle acidité rafraîchissante.

Un style totalement extraverti que nous aimons bien.

 

Corton Charlemagne 2002 Verget

 

La robe est bien dorée.

Le premier nez délivre des notes beurrées puis se complexifie à l'aération vers des notes d'agrumes.

La bouche est grasse et puissante avec une tension acide qui équilibre la finale.

Très bon mais encore dans son enfance.

 

Chablis 1er cru Fourchaume v.v. 1996 Verget

 

La robe est encore plus dorée.

Le nez est puissant sur des notes iodée avec du beurre, du citron confit.

La bouche est plus vive que le Corton et reprend des saveurs de citron confit, très grande longueur.

Une réussite exceptionnelle!

 

Pommard Rugiens 1989 Hubert De Montille

 

La robe est vieillie avec une frange orangée.

Nez de sous-bois, quelques notes giboyeuses.

La bouche a une texture légère avec des arômes délicats de sous-bois, champignons, truffe.

Un très beau vin arrivé dans sa phase de maturité.

 

Pommard Vignots 1992 Leroy

 

La robe est sombre.

Le nez part également vers des notes d'humus. La bouche, en revanche,  présente une forte concentration avec toujours des notes terriennes mais aussi du fruit rouge. Un vin racé et complexe comme toujours au domaine Leroy.

 

Baux de Provence rouge 2001 domaine Hauvette

 

Bouteille bouchonnée hélas!

 

Côtes du Roussillon "TtalonRouge" 2001 Domaine de Jau

 

Le nez délivre des notes chocolatées, de mûre, de poivre.

La bouche est aromatique et reprend des notes poivrées et de fruits noirs sans sur-extraction.

Belle réussite.

 

Haut-Médoc Château Sociondo-Mallet 2001

 

La robe est grenat sombre sans évolution.

Le nez délivre des notes de tabac, de menthol.

La bouche est assez ronde avec beaucoup de sève, des tanins fins bien extraits.

Un Sociondo-Mallet avec un profil plus aimable qu'à l'accoutumée (plus grande proportion de cépage merlot?)

 

Pacherence "l'Unique" 1995 Château d'Aydie

 

La robe est spectaculairement orangée.

Le nez part sur l'encaustique, la noix.

La bouche présente peu de sucres résiduels avec des notes de fruits secs, très long.

 

2010decembre05 0874

 

 

  Armagnac millésime 1964 J. Dupeyron

 

2010decembre05 0875

 

 

  2010decembre05 0877

 

Partager cet article
Repost0
30 novembre 2010 2 30 /11 /novembre /2010 13:33

  Millésime 2002

 

 2002 est encore un millésime relativement à Bordeaux où le beau mois de septembre n'a pas tout à fait rattrapé les effets d'un été médiocre. Le sud de la vallée du Rhône a lui été frappé par des pluies diluviennes les 9 et 10 septembre qui ont fortement altéré les vendanges. Dans les vignobles plus nordistes, on trouve en revanche de belles réussites notamment en Bourgogne et dans les vins blancs. Quatre exemples de vins du millésime 2002 dans cette dégustation.

 

 

Genèse blanc Jardins  Esméraldins  2002  Xavier Caillard   Breze (Saumur)

 

Belle robe or pâle.

Nez jaillissant avec des notes d'abricots, d'infusions de plantes, petite note fumée.

La bouche présente un léger perlant au débouchage, qui disparaît après aération. Elle fait preuve d'une belle maturité avec un côté naturel et une finale sur de beaux amers minéraux.

 

 

Château Vent d'Autan Cahors 2002

 

Robe grenat avec un dégradé rose sur la frange.

Nez expressif de fraises, petits fruits rouges.

Bouche plaisante, aromatique avec des tanins fins et une petite touche chocolatée en finale.

http://www.cahorsaoc.com/

 

Nuits No 1 2002 Dominique Laurent

 

Robe rubis sombre.

Nez de framboise,  de sous-bois.

La bouche est dense et plaisante, elle délivre en finale des notes terriennes qui lui donne de la complexité.

 

 

Volnay 2002 Domaine des Comtes Lafon

 

Robe rubis sombre.

Nez avec quelques notes de boisé puis des fruits très mûrs presque confits.

Bouche suave, riche et longue. Un vin très dense (très petits rendements probablement) mais avec une extraction mesurée .

 

2010novembre26 0867

Partager cet article
Repost0
2 novembre 2010 2 02 /11 /novembre /2010 14:25

Toussaint 2010

Pour fêter les quinze années de dégustations de notre club, nous avons changé notre lieu habituel de réunion de la Toussaint.

Exit donc Bidarray et rendez-vous à Saint-Pierre-la-Mer sur la côte languedocienne.

Au programme de ce marathon de trois jours de dégustations, des vins du millésime 1995 bien sûr, mais aussi des plus anciens jusqu'à 1990 et même 1989! Des vins des plus grands domaines de Champagne, Bourgogne, Côte-du-Rhône, comme Jacquesson, Moncuit, Leroy, Dominique Laurent, Verget, Guigal, Jamet, etc... Ne manquez pas un exceptionnel comparatif entre les Côte-Rotie Mouline, Landonne de Guigal et Côte-Brune de Jamet.

Sans forfanterie, ces notes de dégustation de vins aussi âgés, patiemment attendus dans nos caves, sont une exclusivité mondiale à l'heure où les vins sont jugés en primeurs avant même leurs mises en bouteilles et où beaucoup ont oublié que le vin est une boisson de plaisir et non un produit de spéculation.

 

Samedi 30 octobre midi

 

Premier apéritif avec tapenade maison

 

st-Pierre-la-Mer2010 0798

 

Flan à la courgette sauce aux poivrons

 

 

st-Pierre-la-Mer2010 0800

 

st-Pierre-la-Mer2010 0801

 

Tajine d'agneau et semoule

 

st-Pierre-la-Mer2010 0799

 

 

st-Pierre-la-Mer2010 0803

 

 

Les vins

 

Champagne Pascal Doquet 1996 Le Mesnil sur Oger (dégorgement 7/10/08)

 

Robe dorée. Nez spectaculairement minéral avec de la craie. La bouche est onctueuse, fruitée mais très tonnique en finale, un vin idéal à l'apéritif mais profond quand même.

http://www.champagne-doquet-jeanmaire.com

 

Chablis Montée de Tonnerre v.v. 1996 Verget

 

La robe est dorée.

Le premier nez est très beurré puis arrivent des notes de coquilles d'huitre.

La bouche est grasse et tonique et  finit sur des notes salines qui lui donnent beaucoup de longueur.

Un style qui peut surprendre quand on est habitué à des chablis fluets et immatures.

http://www.verget-sa.fr/

 

Bandol 1998 domaine du Gros Noré

 

Robe grenat très sombre.

Nez de garrigue (laurier) , touche de figue.

Bouche concentrée mais avec des tanins en voie de lissage. On retrouve les arômes de plantes aromatiques et de fruits confits.

http://www.gros-nore.com/

 

Rasteau "Fleur de Confiance" 1999 Domaine de la Soumade

 

Le nez délivre des notes douces de fruits et de pain d'épices.

La bouche présente des tanins abondants mais très fins, le fruit est tempéré par de la minéralité: la signature d'un grand terroir assurément.

http://domainelasoumade.over-blog.com/

 

st-Pierre-la-Mer2010 0836 

 

 

Samedi 30 octobre soir

 

Soupe de châtaigne

 

PICT5719

 

Daube de boeuf

 

st-Pierre-la-Mer2010 0820

 

Les vins

 

Champagne Jacquesson Grand Cru Avize 2000

 

Cordon abondant. Le nez part sur les agrumes, les raisins secs.

La bouche est ronde avec des notes de raisins très mûrs, un léger rancio, la finale est longue avec de la craie. 

http://www.champagnejacquesson.com/

 

Champagne Pierre Moncuit  Grand Cru 1999

 

Le nez délivre des notes crayeuses, d'herbes sèches. On sent en bouche une grande maturité du raisin avec une petite amertume minérale en finale. Il apparaît moins complexe que le précédent.

http://www.pierre-moncuit.fr/

 

Vouvray demi-sec 1996 Foreau

 

Robe magnifique et dorée.

Nez d'encaustique, coing avec une pointe de truffe.

En bouche le sucre se fait à peine sentir, on retrouve les arômes de  coing avec une note minérale en finale.

 

Musigny 1995 Comte de Voguë

 

Robe sombre pour un Bourgogne.

Nez peu complexe sur des fruits cuits, petite note de réduction puis s'ouvrant à l'aération vers de belles notes épicées.

Les tanins assez présents et un peu secs donnent une bouche peu aromatique et une finale assez courte, ce qui est vraiment décevant pour ce grand cru de réputation mondiale.

 

Châteauneuf-du-Pape 1989 domaine de Pégau magnum

 

La robe reste soutenue. Le nez délivre de belles notes de laurier et de fruits cuits.

La bouche est onctueuse avec de la longueur sur  les plantes aromatiques. Le vieillissement en magnum a conservé beaucoup de fraîcheur au vin.

 

Chambolle Musigny les Charmes 1995 domaine Leroy

 

La robe est sombre pour un Bourgogne.

Le nez est envoûtant mélangeant du fruit (fraise des bois) à des notes épicées et même un peu de rose.

La bouche est en "dentelle" légère mais avec une longueur impressionnante.

La quintessence de l'idée qu'on se fait du Chambolle mais une rareté : cette bouteille porte le numéro 319 des 584 produites en tout et pour tout.

Quel dommage que l'on ne puisse plus acheter les vins de cette maison!

 

Châteauneuf-du-Pape 1996 Rayas

 

Encore un vin exceptionnel avec son style inimitable mêlant richesse et légèreté avec beaucoup de vibrations aromatiques.  

 

 

st-Pierre-la-Mer2010 0837

 

 

Dimanche 31 octobre midi

 

Pounti auvergnat

 

st-Pierre-la-Mer2010 0822

 

 

Filet mignon de porc en croûte, courge spaghetti et butternuts

 

st-Pierre-la-Mer2010 0821

 

 

st-Pierre-la-Mer2010 0823

 

Fondant aux pommes

 

Les vins

 

Champagne Moncuit 1996 brut non dosé

 

Vif et long avec des notes crayeuses appuyées.

 

Grüner Vetliner 1998 Brünlmayer (vin autrichien)

 

Le nez avec des notes épicées et de fruits blancs évoque un tokay alsacien.

La bouche également avec une finale sur des notes salines. 

 

Vosne Beaumonts 1989 domaine Leroy

 

Le nez après une pointe animale s'épure sur des notes d'épices.

Les tanins bien que patinés restent présents en bouche, signe que le vin n'a pas encore fini d'évoluer. On retrouve des aromes de grande complexité qui se prolongent longuement.

 

Musigny 1999 Dominique Laurent

 

La robe est très sombre.

Après aération, le nez délivre des notes de framboise et d'épices, l'élevage reste encore un peu présent.

La bouche fait preuve d'une puissance et d'une densité peu communes avec des tanins très fins et serrés.

Il demandera du temps avant d'exprimer tout son potentiel mais n'a pas le caractère austère du Musigny du domaine De Vogüe.

 

Riesling SGN Schoenenbourg F. Lehman

 

Robe jaune citron.

Nez élégant de miel, de menthol.

Bouche avec une sucrosité moyenne, une texture aérienne, vraiment élégante.  

 

st-Pierre-la-Mer2010 0838

 

 

Dimanche 31 octobre soir

 

Foie gras en terrine avec figues confites 

 

st-Pierre-la-Mer2010 0831

 

Lapin à la moutarde, pâtes fraîches et cake de carottes

 

PICT5737 

 

Tarte aux pommes et tarte aux pêches et brugnons 

 

PICT5738

 

 

 

 

Les vins

 

Champagne David Léclapart cuvée "l'Artiste" (bio-dynamie)

 

Nez d'agrumes, notes crayeuses.

La bouche est ronde mais avec une finale fraîche et désaltérante.

 

Meursault Charmes vv 1997 Verget

 

Robe dorée. Nez puissant à dominante beurrée, poire.

Bouche ronde très grasse avec des notes grillées, elle imprègne longuement les papilles.

 

Vouvray Le Mont 1996 moelleux Domaine Huet

 

Robe vieil or.

Nez de coing, infusions.

Bouche équilibrée entre sucre et acidité, beaucoup d'élégance, finale sur le coing.

http://www.huet-echansonne.com/Accueil/index.html

 

Côte Rotie Côte Brune Jamet 1996

 

Robe grenat presque noire (cf photo)

Nez d'olive noire ultra-typique, d'herbes aromatiques.

Bouche avec des tanins à texture très fine donnant une grande longueur sur des arômes d'olives, un peu de zan et de violette. Un vin avec beaucoup de vibrations.

http://www.cote-rotie.com/vignerons-cote-rotie/domaine-jamet-cote-rotie.html

 

st-Pierre-la-Mer2010 0832

 

Côte Rotie La Mouline 1991 Guigal

 

Il est proche dans la texture et les aromes du précédent avec des tanins un peu plus fondus.

 http://www.guigal.com/vignoble.php?langue=fr&rub=1&srub=1

 

Côte Rotie La Landonne 1991 Guigal

 

Le nez est plus minérale et austère que les deux précédents.

On retrouve également une bouche plus sévère. En l'état, c'est un vin avec beaucoup de poids, très concentré mais il est moins plaisant que les deux vins précédents.  

 

Vosne Les Genaivrières 1996 domaine Leroy

 

Une gourmandise pour finir...

Nez très pur sur les épices, rose.

Bouche suave et complexe, plus délicate que le Vosne Beaumonts 1989 du même domaine.

 

 

 

st-Pierre-la-Mer2010 0835

 

 

 Lundi 1 novembre midi

 

Petits feuilletés au jambon

 

st-Pierre-la-Mer2010 0843

 

 

Confit de canard aux lentilles

 

st-Pierre-la-Mer2010 0845

 

 

Les vins

 

Jurancon 1989 domaine Bousquet

 

Robe dorée magnifique (cf photo).

Nez de pralin,fruits exotiques.

Bouche avec une sucrosité moyenne équilibrée par une belle acidité, la minéralité ressort en finale.

 

Saumur Champigny Clos Rougeard 1995

 

Nez de poivron grillé et d'épices. Les tanins sont très fins, le toucher de bouche est délicat et

complexe.

 

Saint-Estèphe Haut Marbuzet 1995

 

Nez avec des notes chocolatées, de poivron et d'épices. Bouche relativement fondue avec une longueur moyenne.

Un beau vin avec un style moins austère que le standard de l'appellation.

 

Vosne Suchots 1990 domaine Confuron-Cotetidot

 

Premier nez avec une touche viandée qui sépure à l'aération, notes d'épices, rose, fraise.

Bouche avec des tanins très fins, bonne longueur complexe, elle reste tonnique avec une petite fermeté en finale.

Il aurait pu encore attendre mais c'était la dernière bouteille.

 

Gevrey Clos Saint-Jacques 1990 Dominique Laurent

 

La robe est assez peu évoluée.

Le nez délivre des notes fumées et  framboisées.

Même remarque que pour le vin précédent avec une longueur encore supérieure.

1990 est décidemment un très grand millésime en Bourgogne.

 

st-Pierre-la-Mer2010 0842

 

 

  st-Pierre-la-Mer2010 0847

 

 

Bilan de la dégustation

 

st-Pierre-la-Mer2010 0848

 

toutes

 

Des bouteilles qui marqueront notre mémoire

 

 

Les paysages autour de Saint-Pierre-la-Mer

 

st-Pierre-la-Mer2010 0806

 

st-Pierre-la-Mer2010 0824

 

st-Pierre-la-Mer2010 0827

Partager cet article
Repost0
25 octobre 2010 1 25 /10 /octobre /2010 15:42

  1998 est considéré comme un millésime exceptionnel dans le Languedoc Roussillon, la vallée du Rhône et la Provence. Un été chaud et sec qui se prolonge jusqu’au vendanges a permis de très belles réussites dans tous les vignobles sudistes.

  Dans cette dégustation à l’aveugle, Laurent nous propose de découvrir l’évolution des vins de ce millésime sur quatre appellations différentes.

  Les dégustateurs ont été en grande difficultés pour reconnaître les vins. Les robes sont assez semblables sur les quatre vins,  typique de vins concentrés mais déjà bien évolués: grenat sombre avec une frange orangée ou rose assez prononcée. Ensuite chaque vin a sa propre personnalité mais les appellations ont été dure à découvrir!.

 

Mas Jullien Côteaux du Languedoc 1998

 

Nez avec une pointe animale puis des notes fumées et d’herbes sèches.

Bouche reprenant ces arômes avec une longueur moyenne. Les tanins, encore bien présents en finale,  tendent à assècher la fin de bouche.

 

Cuvée « vieille Tuilière » 1998 Baux de Provence domaine Milar

 

Nez avec du fruit surmûr, notes de figue.

Bouche très concentrée avec des tanins abondants mais plus fondus que dans le vin précédent, note fumée en finale.

 

Rasteau vieilles vignes 1998 Tardieu-Laurent

 

Nez avec beaucoup de fruits rouges (fraise), pointe de réglisse.

Bouche assez suave en attaque mais comme dans les vins précédents, les tanins reviennent sur la finale donnant une note d’amertume.

 

Châteauneuf-du-Pape 1998 Domaine de Villeneuve

 

Nez de fraise, cerise à l’eau de vie avec une pointe animale.

Bouche serrée mais avec des tanins plus lissés que dans les vins précédents.

 

Conclusion

 

Ce grand millésime a produit des vins concentrés. A ce stade d’évolution, les vins tardent à passer sur des arômes tertaires et se présentent dans une phase quelque peu austère avec des tanins encore apparents en finale. Cette relative dureté a été accentuée en dégustation pure et est moins présente lorsqu’on déguste ces vins en accompagnement d’un repas.


2010octobre22 0791

Partager cet article
Repost0

  • : degustateurs du 31
  • : Les dégustations de vins et les repas d'un groupe d'amis amateurs de vins de la région toulousaine.
  • Contact

Recherche

Articles Récents