750 grammes
Tous nos blogs cuisine Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
9 juillet 2016 6 09 /07 /juillet /2016 11:17

Ce devait être une dégustation sans problème par une chaude soirée d'été. Mais un ovni (Objet Vinique Non Identifié) s'est glissé dans quatuor des vins dégustés. Pour le trouver, lire le compte-rendu de dégustation.

 

Beaujolais primeur v.v. 2015 Domaine du Vissoux

http://www.chermette.fr/

Robe rubis sombre.

Nez à dominante de fruits rouges.

Bouche sapide avec une marmelade de fruits rouges, des tanins lissés, très plaisant et aux antipode des Beaujolais au goût de banane.

 

Saint-Pourçain Cuvée des Gaunes 2012 François Ray

Robe rubis clair.

Nez de fruits rouges, note poivrée.

Bouche fraîche, un rien rustique mais plaisante.

 

Beaujolais 2014 Yvon Métras

Robe rubis sombre.

Nez de fruits rouges avec une pointe d'acidité volatile.

Bouche soyeuse et tonique, on en boirait des seaux mais avec un risque de lassitude à la longue car les arômes sont quelque peu monocordes.

 

Moulin-à-vent "le Légend'Air" 2009 Domaine de la Sionnière

Robe grenat sombre.

Nez de fruits cuit, de confiture de mûres.

En bouche les tanins sont bien présents et assèchent, les arômes partent sur de la mûre, de la figue. Un vin trop extrait semble-t-il; à revoir car une bouteille dégustée quelques années auparavent ne donnait pas cette impression. En l'état, on ne reconnaitrait pas un Gamay mais un Tannat ou un Côt!

 

Dégustation de Gamay
Partager cet article
Repost0
26 juin 2016 7 26 /06 /juin /2016 12:27

Dégustation de quatre Riesling Grands Crus de domaines alsaciens très réputés (les trois premiers sont en bio-dynamie).

 

Riesling Muenchberg 2012  Julien Meyer

 

Robe dorée à reflets verts un peu trouble (vin non filtré probablement).

Nez de fruits bien mûrs, ananas, herbes sèchés, verveine.

Bouche puissante et grasse dans laquelle on sent une belle maturité du raisin, la finale est saline et fraîche.

 

Riesling Pfersigberg 2008 Paul Ginglinger

 

Robe dorée.

Nez avec de belles notes empyreumatiques, de la mirabelle.

Bouche dense, moelleuse, grande longueur avec des amers minéraux, belle rétro-olfaction.

 

Schoenenbourg 2004 Jean-Michel Deiss

 

Jean-Michel Deiss privilégie les vins de terroirs avec un mélange de cépages alsaciens. Néanmoins sur le Schoenenbourg, le riesling est très majoritaire.

La robe est très dorée. Nez très complexe avec des fruits confits, de la mandarine, mirabelle, quinquina.

En bouche, on est clairement sur un équilibre de vin moelleux avec du sucre résiduel, une grande richesse. A savoir pour les accords mets et vins.

 

Cuvée Frédéric 2004 Emile Domaine Trimbach

 

Ce fameux et très ancien domaine alsacien, met en avant sa signature et non pas les terroirs, néanmoins cette cuvée provient de ses parcelles grands crus.

La robe est dorée à reflets verts.

Le nez présente des notes terpéniques et racinaires discrètes, de la pierre à fusil.

La bouche joue sur la finesse de texture avec un bel équilibre, la longueur est moyenne.

 

Riesling Grands Crus
Partager cet article
Repost0
6 juin 2016 1 06 /06 /juin /2016 12:15

Grande année: le millésime 1996? Eric et Laurent nous le prouvent avec cette dégustations de vins vieillis pendant 20 ans dans leurs caves. Ce repas-dégustation fait écho à celui qui avait eu lieu dix ans auparavant et qui avait également pour thème le millésime 1996.

http://www.degustateursdu31.com/article-4896632.html

Repas dégustation spécial millésime 1996

Mises en bouches

Repas dégustation spécial millésime 1996
Repas dégustation spécial millésime 1996

Soupe glacée d'asperges

Repas dégustation spécial millésime 1996

Poulpe en daube

Repas dégustation spécial millésime 1996

Navarin d'Agneau et ses légumes

Repas dégustation spécial millésime 1996

Plateau de fromages de "Chez Jeannot"

Repas dégustation spécial millésime 1996

Crumble pêches/brugnons

Repas dégustation spécial millésime 1996

Les vins

 

Champagne coeur de terroirs Doquet-Jeanmaire 1996

 

La robe est bien dorée.

Nez assez puissant sur le pain grillé, les raisins secs.

La bouche est à la fois grasse et tonique (cette acidité mûre est la signature du millésime), la finale sur la craie donne de la complexité.

 

Champagne Avize grand cru Jacquesson 1996

 

Robe un peu plus pâle que le précédent. 

Nez sur de l'amande, du pain grillé.

Bouche puissante et racé avec des agrumes, beaux amers en final qui donnent beaucoup de longueur. Il fait moins évolué que le précédent.

 

Pessac-léognan Château Latour-Martillac 1996

 

Robe bien dorée.

Nez sur de l'amande, touches fruitées avec de l'abricot.

Bouche surprenante par sa fraicheur, équilibrée, finale un peu courte. Il n'ira pas plus loin.

 

Bandol Châteaux de Pibarnon 1996

 

Robe grenat.

Nez d'épices, poivre blanc, très complexe.

Bouche avec des tanins fondus, du fruit compoté, notes de chocolat noir, belle persistance.

Il est à point.

 

Pommard vieilles vignes Dominique Laurent 1996

 

Robe rubis sombre.

Beau nez racé avec de la  terre humide, des fruits rouges, notes fumées.

Bouche avec des tanins souples, de la tonicité et de la longueur. Il fait encore jeune.

 

Vonay Clos des Chênes Domaine Lafarge 1996

 

Robe similaire au Pommard.

Nez retenu, notes de rafles, de framboise.

Bouche également sur la réserve. Il a besoin de s'aérer pour s'exprimer, on reste néanmoins sur un registre plus strict que le Pommard.

 

Bourgueil Les Perrières Domaine Breton 1996

 

Robe grenat.

Nez sur du tabac, du poivron grillé, graphite.

Bouche suave avec de la longueur, la finale a un côté crayeux.

 

Porto Quinta Do Estanho 20 ans d'âge

 

Nez complexe avec du café, de la figue, du tiramisu!

Bouche sur du fruit confit, du pruneau, de la noix, très grande persistance.

Repas dégustation spécial millésime 1996
Partager cet article
Repost0
16 mai 2016 1 16 /05 /mai /2016 09:16

Pour le pont de l'Ascension nous avons fait le déplacement jusqu'à Talence où Aurélie nous a régalé de sa cuisine digne d'une grande table. Nous en avons profité pour apporter quelques vins et tenter des accords avec les plats.

 

Gambas en bouillon asiatique, râble de lapin farci/mousseline de patate douce, amandine mangue/passion glace vanille
Gambas en bouillon asiatique, râble de lapin farci/mousseline de patate douce, amandine mangue/passion glace vanille
Gambas en bouillon asiatique, râble de lapin farci/mousseline de patate douce, amandine mangue/passion glace vanille

Gambas en bouillon asiatique, râble de lapin farci/mousseline de patate douce, amandine mangue/passion glace vanille

Jurançon sec Domaine Nigri Confluence 2015:

Nez très expressif sur les fruits exotiques, la mangue. La bouche riche et tonique ne manque pas de longueur.

Fronton Le Roc cuvée Don Quichotte 2014:

Rouge sombre, opaque, avec un nez sur les épices et la violette. D'une grande intensité aromatique en bouche il termine sur des tanins suaves.

mini cakes aux trois saveurs, asperges façon carbonara, tajine de poulet poire/semoule, nougat glacé sauce Grand-Marnier.
mini cakes aux trois saveurs, asperges façon carbonara, tajine de poulet poire/semoule, nougat glacé sauce Grand-Marnier.
mini cakes aux trois saveurs, asperges façon carbonara, tajine de poulet poire/semoule, nougat glacé sauce Grand-Marnier.
mini cakes aux trois saveurs, asperges façon carbonara, tajine de poulet poire/semoule, nougat glacé sauce Grand-Marnier.

mini cakes aux trois saveurs, asperges façon carbonara, tajine de poulet poire/semoule, nougat glacé sauce Grand-Marnier.

Champagne Lamiable cuvée Les Meslaines 2007:

Robe soutenue pour un champagne. Arômes de fruits à noyaux, d'agrumes et de vieux rhum. Il est à point et finit sur des notes de mirabelle.

Châteauneuf du Pape domaine de La Mordorée 98:

Très belle évolution aromatique sur le cuir avec des touches viandées qui se mèlent à la mûre et à la gentiane. Bouche élégante aux notes framboisées très longue terminant sur le poivre.

Gougères au cumin, waterzooï d'escargots, dos de merlu contisé au chorizo/purée d'aubergine aillée, brioche perdue/fruits rouges/coulis de fraise.
Gougères au cumin, waterzooï d'escargots, dos de merlu contisé au chorizo/purée d'aubergine aillée, brioche perdue/fruits rouges/coulis de fraise.
Gougères au cumin, waterzooï d'escargots, dos de merlu contisé au chorizo/purée d'aubergine aillée, brioche perdue/fruits rouges/coulis de fraise.
Gougères au cumin, waterzooï d'escargots, dos de merlu contisé au chorizo/purée d'aubergine aillée, brioche perdue/fruits rouges/coulis de fraise.

Gougères au cumin, waterzooï d'escargots, dos de merlu contisé au chorizo/purée d'aubergine aillée, brioche perdue/fruits rouges/coulis de fraise.

Sancerre François Cotat Les Monts Damnés 2014:

Couleur jaune pâle, arôme de pomelos auquel se joint une nuance crayeuse. Bouche minérale, les amers en finale se changent en salinité au réchauffement.

Châteauneuf du Pape Beaucastel Blanc 2001:

Evolué dans sa couleur, il exprime au premier abord un étonnant arôme de truffe, puis ce sont des notes de coing et de noix. Riche et long, il est à point.

feuilletés au gruyère, gravelax de saumon à l'aneth/crème raifort, caille à l'orange/pommes de terre poelées, pomme au four "à ma façon".
feuilletés au gruyère, gravelax de saumon à l'aneth/crème raifort, caille à l'orange/pommes de terre poelées, pomme au four "à ma façon".
feuilletés au gruyère, gravelax de saumon à l'aneth/crème raifort, caille à l'orange/pommes de terre poelées, pomme au four "à ma façon".
feuilletés au gruyère, gravelax de saumon à l'aneth/crème raifort, caille à l'orange/pommes de terre poelées, pomme au four "à ma façon".

feuilletés au gruyère, gravelax de saumon à l'aneth/crème raifort, caille à l'orange/pommes de terre poelées, pomme au four "à ma façon".

Domaine Marcel Deiss Riesling Altenberg VT 94:

Couleur qui tend vers le vieil or. Nez où se mèlent les terpènes, la mangue, l'orange. Léger gaz en bouche qui disparaît à l'aération. On aurait souhaité un peu plus de longueur.

Mazis Chambertin Dominique Laurent 97:

Couleur profonde avec des traces d'évolution. Beaucoup de complexité tant au nez qu'en bouche (sous-bois, réglisse épices, musc, notes florales), il finit très long sur des tanins lissés.

Huîtres du bassin d'Arcachon, daurade/risotto au pesto d'herbe et d'orange, sorbet poire/confit de vin épicé.
Huîtres du bassin d'Arcachon, daurade/risotto au pesto d'herbe et d'orange, sorbet poire/confit de vin épicé.
Huîtres du bassin d'Arcachon, daurade/risotto au pesto d'herbe et d'orange, sorbet poire/confit de vin épicé.

Huîtres du bassin d'Arcachon, daurade/risotto au pesto d'herbe et d'orange, sorbet poire/confit de vin épicé.

Avant le repas et juste pour le plaisir...

 

Domaine Marcel Deiss Grand vin de L'Altenberg SGN 95:

Magnifique couleur dorée. Grande complexité au nez comme en bouche (abricot, épices, terpènes, infusions), il est d'un toucher magnifique et d'une grande longueur.

Séjour gastronomique à Bordeaux (Nadine et Laurent)
Partager cet article
Repost0
14 mai 2016 6 14 /05 /mai /2016 08:47

Belle dégustation de quatre Sancerre rouges dont trois sur le millésime 2007 et le dernier sur le millésime 2008. Le pinot noir donne sur ce terroir des notes originales qui le distingue des vins bourguignons.

 

Sancerre rouge Domaine Paul Prieur 2007

La robe rubis est évoluée.

Très beau nez de fruits rouges mature (fraise) avec de fines touches musquées et florales (violette), un peu de réglisse.

La bouche présente des tanins fondus, la longueur est moyenne avec des notes florales et de cuir en plus du fruit. Très agréable et à point.

 

Sancerre rouge Domaine Gérard Boulay

Robe rubis dégradé sur la frange.

Le nez est franchement sur des fruits rouges avec une dominante de framboise.

La bouche acidulée présente une matière dense mais des tanins fondus avec une belle longueur. Délicieux.

 

Sancerre rouge Domaine Vincent Pinard 2007

Robe rubis sombre.

Nez floral (violette), fruit rouge (fraise), petite note de réglisse.

La bouche est dense et concentrée  avec des tanins un peu moins lissés que les deux vins précédents (toute chose égale par ailleurs) avec une petite amertume en finale.

 

Sancerre rouge Domaine Vacheron 2008

Robe rubis sombre.

Le nez dénote par rapport aux vins précédents avec des notes de surmaturité (figue, pruneau).

En bouche, on retrouve des tanins bien fondus et un bel équilibre acide mais on reste sur une dominante de fruit en surmaturité. Ce vin aurait peut-être bénéficié d'un carafage.

 

 

Dégustation de Sancerre rouges
Partager cet article
Repost0
27 mars 2016 7 27 /03 /mars /2016 16:41

Repas dégustation chez Noëlle et Jean-Claude le samedi 26 mars.

 

 

 

 

 

Dégustation repas avec Moncuit, Jacquesson, Dagueneau, Ferret, Gauby, Pibarnon, Beaucastel, Boulay, Mantlerhof

Le menu

Velouté de choux-fleurs au foie gras

Dégustation repas avec Moncuit, Jacquesson, Dagueneau, Ferret, Gauby, Pibarnon, Beaucastel, Boulay, Mantlerhof

Tartare de Saint-Jacques, avocat-passion

Dégustation repas avec Moncuit, Jacquesson, Dagueneau, Ferret, Gauby, Pibarnon, Beaucastel, Boulay, Mantlerhof

Agneau de Pâques mariné, Carottes et Cèleris confits

Dégustation repas avec Moncuit, Jacquesson, Dagueneau, Ferret, Gauby, Pibarnon, Beaucastel, Boulay, Mantlerhof
Dégustation repas avec Moncuit, Jacquesson, Dagueneau, Ferret, Gauby, Pibarnon, Beaucastel, Boulay, MantlerhofDégustation repas avec Moncuit, Jacquesson, Dagueneau, Ferret, Gauby, Pibarnon, Beaucastel, Boulay, Mantlerhof

Chavignols-Moliterno truffé

Dégustation repas avec Moncuit, Jacquesson, Dagueneau, Ferret, Gauby, Pibarnon, Beaucastel, Boulay, Mantlerhof

Entremet mousse poire-chocolat

Dégustation repas avec Moncuit, Jacquesson, Dagueneau, Ferret, Gauby, Pibarnon, Beaucastel, Boulay, Mantlerhof

Les vins

 

Champagne Pierre Moncuit 1996 non dosé

Beau nez de noisette, pain grillé, miel.

Bouche tonique déclinant des saveurs complexes de miel de bruyère, mandarine, très long.

 

Champagne Jacquesson 734 RD (dégorgement octobre 2014)

Nez beurré, grillé, notes de champignon et florales.

Bouche ample et riche avec une dominante fruité et épicée (poivre blanc).

 

Pouilly Fumé Pur Sang 2006 Didier Dagueneau

Nez peu expressif puis s'ouvrant sur des notes d'infusion de plantes, de miel.

Bouche ample et puissante un peu linéaire cependant avec des notes fumées, buis.

Un vin concentré mais peu complexe.

 

Pouilly Fuissé Tournant de Pouilly Domaine Ferret

Robe bien dorée.

Nez très beurré puis viennent des notes de zest d'agrumes, de fleurs, de noisette.

Bouche grasse, de l'élégance, il a besoin de beaucoup d'aération pour sortir du côté "beurre"  (un carafage aurait probablement été nécessaire).

 

Côtes du Roussillon Rouge Les Calcinaires 2014 Domaine Gauby

Robe grenat brillante.

Nez fruité avec une petite note musquée.

Bouche fraîche, élégante avec des tanins fins, notes de garrigue et de plantes amères.

 

Bandol Château de Pibarnon 1992

Robe grenat très évoluée.

Nez sur de la liqueur de fruits rouges, herbes sèchés.

Bouche un peu mince avec des tanins complètement fondus, notes de fruits rouges acidulés. Il est sur le déclin.

 

Châteauneuf du Pape Beaucastel 1990

Robe grenat opaque.

Nez complexe sur des notes tertiaires, de garrigue.

On retrouve cette complexité en bouche avec de la densité et de la longueur. Il a encore de la réserve.

 

Sancerre Clos de Beaujeu 2009 Gerard Boulay

Robe dorée à reflets verts.

Nez élégant et frais à dominante floral.

Bouche avec un léger perlant qui disparaît à l'aération, elle s'ouvre sur de belles notes de pamplemousse et de plantes.

 

Trockenbeerenauslese Chardonnay 1999 Domaine Mantlerhof

http://members.aon.at/mantlerhof/

Couleur orangée.

Nez de pomme au four, coing, notes muscatée.

Bouche nerveuse, pas pesante malgré la richesse, belle et longue finale (pomme au four, poivre).

 

Dégustation repas avec Moncuit, Jacquesson, Dagueneau, Ferret, Gauby, Pibarnon, Beaucastel, Boulay, Mantlerhof
Partager cet article
Repost0
20 février 2016 6 20 /02 /février /2016 09:57

 Cela faisait longtemps que nous n'avions pas dégusté de vins de Cahors, aussi nos papilles n'étaient plus assez exercées pour reconnaître ce cépage. Une dégustation intéressante avec un millésime récent 2009 qualifié d'exceptionnel dans le Sud-Ouest et un millésime 1999 plus ancien et plus classique.

 

Château Lagrezette 2009

Robe quasi noire avec un dégradé violacé sur la tranche.

Nez expressif sur une dominante de fruits noirs confits.

Bouche concentrée et riche, tanins fins, note confiturée de fruits noirs (myrtilles, mûres) qui le fait ressembler à un vin de grenache du sud de la vallée du Rhône!

 

Château Chambert 2009

Robe idem précédent.

Le nez part aussi sur du fruit noir avec des notes chocolatées mais aussi des herbes aromatiques.

La bouche, malgré sa richesse,  présente plus de vivacité que le précédent, elle paraît plus équilibrée et n'a pas cette tendance VDN.

 

Château Lagrezette 1999

Robe grenat très sombre.

Nez de fruits noirs agrémenté de note de guarrigue, de venaison.

Les tanins sont encore apparents en bouche, avec des arômes de fruits noirs macérés, confiturés.

 

Clos Saint-Jean 1999

Robe idem précédent

Ici le nez part franchement sur une dominante de venaison, de guarrigue.

En bouche, les tanins très fins sont quasiment fondus, les arômes sont évolués et racés, la longueur est notable.

Un vin qui appelle la table (petit gibier à plume) mais il passe bien aussi en dégustation.

 

Conclusion

Une dégustation qui interroge sur un possible changement de style des vins: 14,5 degrés d'alcool affichés sur les 2009 et 12.5 degrés sur le Clos Saint-Jean 1999. Certes le millésime 2009 très chaud imprime sa marque mais  n'est-on pas allé trop loin dans la surmaturité et l'extraction  sur le Château Lagrezette au point de le faire ressembler pour le moment à un vin de Rasteau?

 

 

 

Dégustation de Cahors jeunes et vieux
Partager cet article
Repost0
23 janvier 2016 6 23 /01 /janvier /2016 10:58

  Première dégustation à l'aveugle de l'année et premier gros flop car nous avons été incapables de reconnaître le cépage des quatre Muscadets dégustés. Nous étions pourtant bien partis en nous orientant vers la Loire comme région. Mais le dernier vin avec ses notes de pierre à fusil nous a fait partir vers le sauvignon au lieu du melon de Bourgogne, cépage de l'appellation Muscadet.

 

Muscadet Clos de la Coudray 2009 Stéphane Orieux

Robe dorée.

Joli nez qui part d'abord sur des fruits blancs mûrs, du miel puis vers des notes plus fraîches végétales (chlorophylle?). La bouche est élégante, bien équilibrée avec des notes salines (zest d'agrumes) et de végétal noble, un vin très élégant.

 

Muscadet Sèvre et Maine Expression de Granite 2009 Domaine de l'Ecu Guy Bossard

Robe dorée à reflets verts.

Le nez dégage une forte maturité du raisin avec de la pomme au four, de l'ananas, de la tarte tatin.

La bouche présente une attaque large puis elle se resserre avec du fumé, des herbes médicinales, finale longue sur des amers minéraux.  

 

Muscadet Sèvre et Maine Haute Tradition 2011 Jo Landron

Robe bien dorée.

Le premier nez assez beurré s'estompe à l'aération et évolue vers d'élégantes notes florales.

La bouche présente un léger perlant qui disparaît en remuant le verre. D'abord sur des agrumes, elle évolue sur la minéralité à l'aération avec une belle longueur. On pourrait confondre ce vin encore bien jeune avec un beau Chablis!

 

Muscadet Sèvre et Maine  2009 Michel Brégeon

Robe dorée.

Nez à dominante d'agrumes, pamplemousse, citron.

La bouche est marquée par d'élégantes saveurs de fumé, de pierre à fusil avec de beaux amers. 

 

  Ce n'est pas un hasard si ces quatres vins dépassent de très loin les critères de qualité habituels du Muscadet. Ils proviennent de quatre domaines en biodynamie. Les prix restent sages sur cette appellation et on ne trouvera pas en France de meilleure rapport qualité prix sur des grands vins blancs. 

 

 

 

 

 

Quatre Muscadets d'élites
Partager cet article
Repost0
1 janvier 2016 5 01 /01 /janvier /2016 15:29

Grosse réussite d'ensemble des vins qui ont accompagné ce réveillon 2016.

Espérons que cela continue comme cela toute l'année avec le moins possible de vins bouchonnés!

 

Le menu

 

Amuses-bouche

 

Réveillon 2016 avec Leflaive, Deiss, Leroy, Roumier, Chartogne-Taillet, Gatinois

Saint-Jacques et Crevettes à la fleur de sel

Réveillon 2016 avec Leflaive, Deiss, Leroy, Roumier, Chartogne-Taillet, Gatinois

Rôti de Chapon farci, purée de courge et de vitelottes

Réveillon 2016 avec Leflaive, Deiss, Leroy, Roumier, Chartogne-Taillet, Gatinois

Fromages de Betty

Réveillon 2016 avec Leflaive, Deiss, Leroy, Roumier, Chartogne-Taillet, Gatinois

Tarte aux citrons verts

Réveillon 2016 avec Leflaive, Deiss, Leroy, Roumier, Chartogne-Taillet, Gatinois

Les vins

 

Champagne Chartogne-Taillet Heurtebise 2008

http://chartogne-taillet.com

Cuvée 100% Chardonnay

Nez assez capiteux avec des notes de pommes.

La bouche est tonique avec des saveurs d'agrumes, la finale est marquée par la craie, le zest d'oranges.

 

Champagne Gatinois Aÿ 2002 

http://www.champagnegatinois.com/

Cuvée Pinot noir majoritaire

La robe est dorée. Nez de kirsch, de pêche, beaucoup de maturité.

Bouche concentrée et suave, on retrouve du kirsch et de la pêche de vigne, de la longueur.

 

Puligny Le Clavoillon 2002 Domaine Leflaive

http://www.leflaive.fr/fr/les-vins/18/puligny-montrachet-le-clavoillon

Belle robe dorée claire encore jeune.

Nez d'abord sur du pain grillé, des notes fumées puis il évolue vers des agrumes, des fruits blancs mûrs, des fleurs, du tilleul.

La bouche se déploie tout en douceur et en délicatesse. Les superlatifs des dégustateurs pleuvent sur ce vin qui  "se déploit en bouche comme les ailes d'un albatros".

 

Engelgarten de Bergheim 2001 Domaine Deiss

http://www.marceldeiss.com/fr/34-engelgarten

La robe est bien dorée.

Le nez puissant est à dominante terpénique mais aussi plantes pharmaceutiques, tourbe, miel de bruyère.

Bouche avec beaucoup de gras , belle amertume (orange amère), très long. 

 

Chambolle-Musigny  Les Charmes 1995 Domaine Leroy

(Bouteille n°321 sur 584 produites)

Robe rubis.

Nez framboisé complété par de la rose, des épices, des notes minérales.

Magnifique toucher de bouche ("une offrande") tout en délicatesse avec une complexité qui dépasse le fruit immédiat.

 

Gevrey-Chambertin Les Combottes 2000 Domaine Leroy

(Bouteille n°149 sur 1170 produites)

Robe rubis, vin non non filtré.

Nez sur la groseille, la ronce, l'aubépine.

En bouche les saveurs sont également différentes du Chambolle avec des tanins un peu plus "pointus", la longueur est phénomènale. Suivant son goût, on pourra préférer l'un ou l'autre de ces deux vins exceptionnels du Domaine Leroy.

 

Bonnes-Mares 1995 Domaine Georges Roumier

La robe est ici rubis très sombre.

Nez d'abord sur du moka puis viennent des arômes plus lourds de musc, de ronces et du fruit avec de la liqueur de cerise.

En bouche, le vin est moins évolué que ceux du Domaine Leroy, il est très dense avec des tanins fins encore présents, il se livre moins même si sa race est bien présente. A attendre encore (s'il en reste!).  

 

Passito di Pantilleria 2012 Carole Bouquet

Cuvée de muscat passerillé.

Robe vieil or.

Nez de coing et d'écorces d'orange.

Bouche sur le coing, les fruits confits avec des notes muscatées, la longueur est moyenne (pour un liquoreux!)

 

 

 

 

Réveillon 2016 avec Leflaive, Deiss, Leroy, Roumier, Chartogne-Taillet, Gatinois
Partager cet article
Repost0
13 décembre 2015 7 13 /12 /décembre /2015 17:44

Dégustation de quatre vins blancs originaux et... bons! Point n'est besoin en effet de venir d'appellations prestigieuses pour offrir du plaisir.

 

Les Cailloux du Paradis "Un petit coin de Paradis" 2013

Cépages: Sauvignon, Menu-pineau, Romorantin

Robe dorée à reflets verts.

Nez doucereux, pomme cuite, thé vert, tisanes.

Après ce nez, la bouche étonne par sa nervosité, on retrouve des notes de cidre.

 

Corbières blanc "Grain de Fanny" 2014

 
Cépage: 40% Maccabeu, 30% Grenache Blanc, 30% Clairette du Languedoc
 
Robe très claire.
Nez sur un fruité énergique, citron vert, pêche de vigne, au réchauffement viennent des notes terpéniques.
La bouche est assez consistante et grasse, un côté floral et une amertume minérale en finale.

 

Docil Loureiro Niepoort 2014

Cépage: Vino Verde

La robe est très claire également.

Le nez est expressif chlorophylle, dragées, gragées.

En bouche, un léger perlant, du gras, de la poire, finale saline avec de la longueur.

 

Sauvignon 2014 Domaine de la Bregeonnette

Robe très claire

Nez puissant de paplemousse, zest d'agrumes, notes charbonnées.

Une bouche avec des arômes marqués et une belle acidité.

 

 

 

 

 

 

 

Quatre blancs originaux
Partager cet article
Repost0

  • : degustateurs du 31
  • : Les dégustations de vins et les repas d'un groupe d'amis amateurs de vins de la région toulousaine.
  • Contact

Recherche

Articles Récents