750 grammes
Tous nos blogs cuisine Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
18 octobre 2014 6 18 /10 /octobre /2014 13:00

Pour cette dégustation à l'aveugle, Laurent nous proposent 3 vins mono-cépage et un vin d'assemblage dans quatre régions différentes.

 

Aÿ Rouge Coteaux Champenois 2004 Gatinois

Robe rubis clair.

Nez à dominante de fruits rouges,  griotte et framboise plus quelques notes fumées.

La bouche est souple, glissante, délicate, sapide, bonne longueur.

Un vin à point, très agréable pour débuter cette dégustation.

Cépage reconnu mais vin situé en Bourgogne.  

 

Côtes-du-Rhône village 2004 Château de Mourre du Tendre

Robe rubis sombre évoluée. Le nez présente des notes de fruits surmûris (figues), herbes aromatiques, infusions de plantes. En bouche, le vin est capiteux mais les tanins rustiques tendent à assècher.

Vin d'assemblage identifié mais situé à tort comme un Languedoc

 

Bourgueil Nuit d'Ivresse 20004 Pierre Breton

Robe grenat éclatante.

Beau nez expressif avec une dominante de fruits rouges, tabac blond, poivron grillé, épices.

Bouche avec des tanins fins et racés, acidité rafraîchissante, finale sur des notes de chocolat et réglisse.

Vin reconnu comme un vin de Loire  de cépage Cabernet franc

 

Côtes-du-Rhône Syrah 2004 Domaine Richeaume

La robe est très sombre avec peu d'évolution. Nez sur du fruit noirs (dominante de mûre) avec une touche chocolatée. Le vin tapisse la bouche par sa densité, son glycérol et ses tanins fins et serrés.

Vin identifié à tort comme issu du cépage Grenache et localisé comme un Roussillon

 

Dans le barême de notation établi par Laurent avec des points récompensant la reconnaissance de l'année, du cépage et de l'appellation, nous obtenons un très honorable 13/20 soit une mention AB! 

Le millésime 2004 en 4 vins
Partager cet article
Repost0
28 août 2014 4 28 /08 /août /2014 13:30
Petit Cuyalaà 89

Petit Cuyalaà 89

Bien que le temps ne fut pas de la partie, ce mois d'août 2014 a été l'occasion de mettre quelques vins "à l'épreuve". On peut même dire, avec un brin de provocation, que les conditions de température étaient excellentes pour la dégustation .

   

Deux champagnes G.C en lice: Cramant et Le Mesnil, tous deux en vieilles vignes, mais sur des millésimes différents.

Lilbert 2000: 

Une robe dorée qui ne doit rien à un élévage en fût. Le vin est gras mais tendu, long, sur les agrûmes et la craie. 

Cuvée Nicole Moncuit 2002:

La robe est moins soutenue mais le vin manifeste plus de richesse en bouche. Un style plus enrobé que le précédent, égal à lui même avec ses arômes de raisins secs et de craie.

Un premier cru:

"Les vignes de Vrigny" Egly-ouriet:

Robe légèrement teintée. Le nez se montre discret (agrumes, touches ranciotées). La bouche faiblement dosée est dynamique, elle prend de la longueur et des notes de fruits secs au réchauffement.    

 

Six blancs, trois secs et trois liquoreux:

Coulée de Serrant 97:(carafé et remis en bouteille 2h)

Un vin parfois difficile à saisir mais magnifique ce jour là.

Jaune paille avec des reflets dorés.Le nez très changeant, (terpènes, coing, épices...) a quelque chose de "sauvage" dans son expression. La bouche ne déçoit pas, riche et très longue: un vin qui a la "gueule de l'endroit".

St Romain C. Giroud 2000:

La robe d'un jaune paille clair fait assez jeune. Le nez se montre discret: on perçoit des notes fugaces de grillé et de cassis(?)

La bouche est plus expressive; il y a du gras dans ce vin qui finit très sec avec une belle rémanence.

Vouvray sec Foreau 2004:

La robe claire se teinte de nuances pailles. Grande présence du terroir tant au nez,(iode,tourbe) que de la bouche nerveuse, longiligne et saline.

Jurançon clos Guirouilh Petit Cuyalaà 89:

Une sélection de raisins presque secs à tout petit rendement sur un côteau plein sud. 

Superbe robe tirant vers le Cognac qui semble attirer la lumière. Et quel nez! d'une complexité inouie (miel, truffe, fruits confits, pralin, orange, caramel...), arômes que l'on retrouve dans une bouche grasse dont la richesse est corsetée par une acidité de haut vol.

Muscat Beaumes de venise:

Domaine des Bernardins cuvée "Hommage":

Etonnante robe dorée qui tire sur l'orangé.Cet assemblage de plusieurs vieux millésimes est d'une incroyable complexité aromatique: orange amère, mandarine, figue, fruits confits, nuances terpéniques...La bouche, longue et fraîche a perdu toute trace de mutage.

Sauternes Château Raymond Lafon 1982: 

Encore une robe qui séduit par son vieil or éclatant. Nez typique de vieux sauternes qui combine les fruits (l'abricot sec, l'orange confite), la cire, le miel, une nuance de quinquina. La bouche, extrêmement longue est d'une grande suavité.

 

Six rouges pour finir:

Châteauneuf du Pape Tardieu Laurent 98:

Carafé 2h 30. La robe sombre montre peu d'évolution malgré l'âge du vin. Le nez campe sur les fruits noirs, le cuir, les épices.La bouche, d'une grande richesse, n'accuse aucun déséquilibre et finit sur des tanins énergiques.

Château de Fonsalette 85:

D'entrée de jeu la robe surprend pour un vin de cet âge: sombre, opaque avec peu de traces d'évolution. Le nez n'explose pas mais développe un fondu d'arômes, mélange d'humus, de fruits compotés, d'épices. La bouche, longue, délivre encore une légère sensation tannique. 

Clos des Papes 80:

Ici la teinte accuse son âge par les reflets brunâtres présents dans la masse du vin. Bouquet typique de  vieux vin de grenache (ici dominant dans l'assemblage), civette, cuir, épices, mais aussi une pointe de réglisse et de goudron (cité par un convive). Bouche légère qui conserve de la tenue finissant sur des tanins patinés.

Domaine Vignau La Juscle "La Fontaine du Chat" 2007:

Connu par certains pour son extrordinaire jurançon V.T, ce domaine élabore en petites quantités un rouge à base de merlot et syrah.

La robe rubis clair se montre évoluée. Le nez est surprenant par son intensité aromatique et son évolution: cassis très, (trop!) présent, puis évolution vers la feuille de cassis, groseille, réglisse, guimauve, poivre...et une odeur qui rappelle celle du chat! La bouche finit court mais revient très fort en retrolfaction. Il est à point mais commence à faiblir sur le dernier verre.

Clos Rougeard Les Poyeux 95:  (carafé 2h 30)

Teinte rubis sombre aux reflets orangés. C'est encore un vin très évolutif dans le verre: fruits rouges, truffe, notes viandées, poivron confit ...Long en bouche, il délivre toutefois la sensation d'un tannin encore rigide.

Beaune 1er Cru v.v Dominique Laurent 97:

La robe rubis dense accuse une légère dégradation orangée sur les bords. C'est un nez de grand Bourgogne, évolutif et vibrant avec des fruits rouges (groseille/framboise), terre mouillée, un complexe végétal/menthol. La bouche légère mais énergique est très longue, elle finit sur des tanins soyeux avec une sensation de poivre.

UN ÉTÉ BIEN ARROSÉ
gros plan sur les deux plus anciennes bouteilles

gros plan sur les deux plus anciennes bouteilles

Repas du 23 août chez Nadine et Laurent

 

Apéritifs

UN ÉTÉ BIEN ARROSÉ

Gratin de fruits de mer

UN ÉTÉ BIEN ARROSÉ

Poulet basquaise

UN ÉTÉ BIEN ARROSÉ
UN ÉTÉ BIEN ARROSÉ

Fromages

UN ÉTÉ BIEN ARROSÉ

Tarte aux pêches

UN ÉTÉ BIEN ARROSÉ

Les bouteilles

UN ÉTÉ BIEN ARROSÉ

Une bouteille d'âge vénérable bue cet été: Monbazillac Clos Fontindoule 1959

 

Couleur ambrée de vieux Porto, nez à dominante de figue, bouche avec des arômes de réglisse insistants, après une longue aération viennent aussi des notes d'abricots confits.

Le vin tient encore!

UN ÉTÉ BIEN ARROSÉ
Partager cet article
Repost0
15 juillet 2014 2 15 /07 /juillet /2014 16:17

Pour ces cinquante ans, Eric a fourni avec brio tous les vins et s'est employé au barbecue mais a sagement laissé Valérie faire le reste du travail.

 

Le repas

 

Apéritifs

50 ans d'Eric avec Doquet, Saint-Chamant, Ginglinger, Verget, Dom. Laurent, Sandrone, Barral
50 ans d'Eric avec Doquet, Saint-Chamant, Ginglinger, Verget, Dom. Laurent, Sandrone, Barral
50 ans d'Eric avec Doquet, Saint-Chamant, Ginglinger, Verget, Dom. Laurent, Sandrone, Barral

Crevettes « piquées » à la menthe

50 ans d'Eric avec Doquet, Saint-Chamant, Ginglinger, Verget, Dom. Laurent, Sandrone, Barral

Queue de Langouste grillée au barbecue

50 ans d'Eric avec Doquet, Saint-Chamant, Ginglinger, Verget, Dom. Laurent, Sandrone, Barral
50 ans d'Eric avec Doquet, Saint-Chamant, Ginglinger, Verget, Dom. Laurent, Sandrone, Barral
50 ans d'Eric avec Doquet, Saint-Chamant, Ginglinger, Verget, Dom. Laurent, Sandrone, Barral

Osso Buco

50 ans d'Eric avec Doquet, Saint-Chamant, Ginglinger, Verget, Dom. Laurent, Sandrone, Barral
50 ans d'Eric avec Doquet, Saint-Chamant, Ginglinger, Verget, Dom. Laurent, Sandrone, Barral

Plateau de fromages

50 ans d'Eric avec Doquet, Saint-Chamant, Ginglinger, Verget, Dom. Laurent, Sandrone, Barral

Gâteau Nougat-Pistache

50 ans d'Eric avec Doquet, Saint-Chamant, Ginglinger, Verget, Dom. Laurent, Sandrone, Barral

Les vins

 

Champagne Doquet-Jeanmaire cœur de terroir 1999

Robe assez dorée. Nez de brioche avec des notes plus ranciotés (vieux rhum). La bouche est assez ronde et concentrée avec des arômes de prunes bien mûres (millésime chaud de forte maturité) mais conserve une belle élégance

 

Champagne Saint-Chamant 1996

La robe est plus pâle que le précédent. Le nez délivre des notes de levures et d’agrumes. La bouche fait preuve d’une belle vivacité avec des saveurs d’agrumes et de raisins secs, une belle finale minérale. Très beau champagne dans ce très grand millésime.

 

Champagne Drappier brut nature

Nez élégant sur des notes citronnées et florales. Bouche bien sèche qui fait ressortir les notes d’agrumes et la minéralité. Excellent mais plus simple que les deux champagnes précédents .

 

Riesling Eichberg 2008 Paul Ginglinger

Robe or vert. Nez avec des notes terpéniques marquées plus des nuances florales. Bouche suave avec un sucre résiduel fondu, on retrouve les arômes de « pétrole », en rétro-olfaction viennent des nuances de fruits exotiques (ananas).

 

Pouilly-Fuissé Les Combes vv 2005 Verget

Robe dorée. Le nez est à dominante grillé, beurre, un peu d’agrumes. En bouche, le côté gras et beurré est équilibré par une belle acidité et on retrouve ces notes d’agrumes. A l’aveugle, on le situait comme un beau premier cru de la Côte de Beaune.

 

Vosne Les Suchots 2004 Dominique Laurent

Robe rubis très sombre avec un dégradé sur la tranche. Beau nez avec des notes fumées, de la griotte, groseille. Bouche suave avec des tanins fondus, on retrouve du fruit et des nuances viandées,fumées, de subtiles notes de roses permettent à Hervé de désigner à l’aveugle ce vin comme un Vosne Romanée !

 

Barbera d’Alba 2000 Sandrone

Robe grenat sombre. Nez avec des notes de chocolat, de fruits confits. La bouche est puissante et suave sur des saveurs de figue, de chocolat noir. Très bon mais déroutant.

 

Faugères La Valinière 2000 Léon Barral

Robe quasi noire. Nez épicé avec du cumin, du poivre. En bouche, on trouve une structure assez suave et du fruit noir (mûres) mêlée à des notes épicées avec du poivre notamment.

50 ans d'Eric avec Doquet, Saint-Chamant, Ginglinger, Verget, Dom. Laurent, Sandrone, Barral
Partager cet article
Repost0
17 mai 2014 6 17 /05 /mai /2014 14:54

  Cela faisait très longtemps que nous n'avions pas dégusté de vins du Languedoc. Probablement parce qu'après l'émergence dans les années 90 de nombreux domaines de qualité, nous nous sommes peu à peu cantonnés à nos classiques de cette région: Mas de Daumas Gassac, Grange des Pères, Barral, Mas Jullien, etc...Pourtant, de nombreux domaines de qualité ont émergé également dans les années 2000, ils profitent de l'expérience de leurs ainés et tentent d'éviter les dangers de la surextraction et de la lourdeur.

 

Dégustation du 16 mai 2014 chez Eric

 

Domaine des Grecaux Terra Solis 2009 Terrasse du Languedoc

http://www.domainedesgrecaux.com/

Beau nez sur des notes de cassis et de mûres mêlées à des senteurs plus ferrugineuses.

La bouche présente des tanins à grains fins et reste fraîche avec une finale racée sur des notes de zan. Bon et gourmand, une révélation!

 

Roc d'Anglade 2010 Rémy Pedreno Vin de Pays du Gard

http://www.rocdanglade.fr/

Le nez est plutôt ici sur une dominante de fruits rouges acidulés.

La bouche est souple et élégante mêlant des notes épicées aux fruits rouges.

Ce vin nous avait séduit quand on nous l'avait présenté à Nîmes à la Cave du 41 et il confirme son excellence.

 

 http://www.degustateursdu31.com/article-grande-degustation-a-martignargues-112135969.html

 

 

Alain Chabanon "Les Boissières" 1998 Côteaux du Languedoc  Montpeyroux

http://www.alainchabanon.com/index.html

La robe est sombre et terne.

Le nez est sur du fruit surmûri, de la figue avec des notes chocolatées.

La bouche est capiteuse mais assez linéaire, les tanins sont encore présents et assèchent quelque peu la fin de bouche.

 

 

Collioure"L'Oriental" Domaine de La Rectorie

http://www.la-rectorie.com/

La robe est grenat brillante. Le nez est plutôt élégant sur des notes de fraises, de fruits rouges. La bouche présente des tanins fins mais qui "accrochent" encore, on trouve des notes chocolatées. Encore un peu monolithique.

 

 

Dégustations de trois vins du Languedoc et un du Roussillon
Partager cet article
Repost0
20 avril 2014 7 20 /04 /avril /2014 17:02

18 avril 2014

Dégustation de quatre Muscadet

 

Belle dégustation organisée par Jean-Claude autour du thème de l'appellation Muscadet

 

Le fief du Breuil 2010 Domaine de la Louvetrie Jo Landron

http://www.domaines-landron.com

Robe or pâle .

Beau nez opulent, notes florales, tilleuil, poire.

On retrouve en bouche des notes d'infusions de plantes avec une belle amertume se traduisant par une sensation presque iodée.

 

Cuvée Granite Domaine de l'Ecu 2010

http://domaine-ecu.com/

Robe idem.

Nez un peu plus discret avec du tilleuil, peau d'agrumes, miel de bruyère.

La bouche est un peu plus tendue que le précédent avec des notes salines et d'agrumes, belle tension.

 

Clos de la Coudray 2009 Domaine de la Bregeonnette

Stéphane Orieux

http://muscadet-orieux.com/index.php?option=com_content&view=article&id=2&Itemid=2

Nez puissant mais avec beaucoup de subtilité, zest d'agrumes, miel, poire,

La bouche est grasse mais on retrouve une finale saline avec des notes de coquilles d'huitres et une belle persistance.

 

Muscadet Sèvres et Maine 2002 Michel Brégeon

Le nez très opulent fait presque penser à celui d'un vin liquoreux: fruits confits, poire, infusion de plantes.
L'attaque en bouche est très concentrée, le gras est équilibré par une intense minéralité, très grande longueur. Le vin le plus complet de la soirée.

 

Conclusion

Ces quatre Muscadet d'élite ne jouent pas dans le registre du Muscadet de comptoir simple et vert mais dans celui des grands vins blancs de gastronomie. Ce n'est pas un hasard si ces vins sont issus de vignes conduites suivant les principes bio ou bio-dynamiques.

 

 4 Muscadet d'élite
Partager cet article
Repost0
23 mars 2014 7 23 /03 /mars /2014 14:59

  Laurent nous propose en dégustation à l'aveugle quatre vins d'un domaine peu connu de la Loire mais à la réputation grandissante « Les Cailloux du Paradis » de Claude Courtois. Un domaine qui fait des vins atypiques et qui ne revendique sur les étiquettes de ses vins aucune appellation.

http://vinscourtois.free.fr/

 

Quartz 2011

 

Cépage Sauvignon

La robe est or pâle à reflets verts.

Le premier nez part vers de la pomme au four, de la confiture de coing puis viennent des notes racinaires, tubéreuses, on évoque même une sensation de raifort.

La bouche est plaisante, portée par une fine acidité. Derrière un fruit à base d'agrumes, on sent des notes plus sèches et une fine amertume minérale.

 

Plume d'Ange 2010

 

Cépage Sauvignon et Menu Pineau

La robe est or pâle.

Le nez est sur de la pomme Granny Smith puis évolue asez rapidement vers des notes plus florales et racinaires. La bouche est tonique mais plus riche que les précédent, la longueur est portée par des notes salines et de gentiane.

 

Icaunais 2011

 

Cépage Gascon

La robe est rubis brillante.

Le nez est plaisant avec un fruit qui ressort bien avec de la frais et quelques notes florales et fumées.

La bouche est fruitée et gouleyante, avec une belle présence aromatique, en finale on ressent une petite note réglissée.

 

Racines 2010

 

Assemblage de plusieurs cépages (jusqu'à 18 cépages différents sur le domaine)

La robe est rubis plutôt sombre.

Le nez mêlent des notes fruitées (kirsch) à des épices (poivre).

La bouche est plus structurée que sur la cuvée « Icaunais » avec des tanins fins mais encore présents. Le fuit est bien présent, on évoque de la fraise des bois, de la confiture de vieux garçon.

 

Conclusion

Une belle découverte de Laurent:  les vins sont originaux et d'une grande buvabilité.

 

 

Les Cailloux du Paradis: dégustation de 4 vins
Partager cet article
Repost0
6 mars 2014 4 06 /03 /mars /2014 18:11

Repas dégustation chez Nadine et Laurent le 2 mars 2014

Pour accompagner ces vins prestigieux et âgés, Laurent a particulièrement soigné les accords mets et vins. C'est ainsi que nous avons pu reboire avec plaisir pendant ce repas un vieux millésime de Sauternes.

 

Grissins maison, petites Saint-Jacques à l'huile de truffe

 avec Champagne Grand cru 1990 J. Selosse

avec Champagne Grand cru 1990 J. Selosse

Gâteau de homard sauce américaine

 avec Batard Montrachet 1992 Verget

avec Batard Montrachet 1992 Verget

Crème de châtaignes aux cèpes

avec Gaillac vin de voile 1987 R. Plageoles

avec Gaillac vin de voile 1987 R. Plageoles

Ris de veau au balsamique de Servents

avec Sauternes 1er cru classé Château Suduiraut 1988

avec Sauternes 1er cru classé Château Suduiraut 1988

Pistolet de veau "sauce réduite", compotée d'hiver

avec Chinon Clos de l'Echo 1989 Couly Dutheil et Château Gruaud Larose Saint-Julien 2eme cru classé 1986

avec Chinon Clos de l'Echo 1989 Couly Dutheil et Château Gruaud Larose Saint-Julien 2eme cru classé 1986

Vins de 1993 à 1986 avec Selosse,Verget, Plageoles, Suduiraut, D. Laurent, Couly-Dutheil, Gruaud Larose, Gauby

Fromages de Francis

Vins de 1993 à 1986 avec Selosse,Verget, Plageoles, Suduiraut, D. Laurent, Couly-Dutheil, Gruaud Larose, Gauby

Salade de fruits, petits fours maison

avec Cuvée de Novembre 1991 Domaine Gauby

avec Cuvée de Novembre 1991 Domaine Gauby

Les vins

 

Champagne Grand Cru J. Selosse 1990

Nez sur le zest d'agrumes, vieux rhum, brioche.

Bouche très aromatique avec du pain grillé, du sous-bois, champignon, long et complexe.

 

Batard Montrachet Verget 1992 

Robe bien dorée. Nez avec des notes fumées et florales. Bouche dense et veloutée qui tapisse le palais, notes de pomelos en finale avec une belle acidité qui équilibre le gras. Il résiste parfaitement au homard, le père Ramonet avait raison: "Sur le homard, du Batard!"

 

Gaillac vin de voile 1987 R. Plageoles

La robe est très dorée. Le nez est au départ sur de l'encaustique, notes ranciotés puis viennent des notes de noix. La bouche est complexe avec une finale fraîche: on ressent de la noix, des pommes au four, du raisin à l'eau de vie (vieil armagnac).

 

Château Suduiraut sauternes 1988

La robe est dorée à reflets verts. Le  premier nez est épicé, safran, curry puis s'épanouissent des notes d'abricots bien mûrs. La bouche est grasse mais sans lourdeur avec une acidité propre au millésime quelque peu inhabituelle sur ce cru qui est en général assez puissant. Belle réussite, encore jeune. 

 

Nuits La Richemone 1993 Dom. Laurent

La robe est rubis sombre avec un dégradé rose sur la frange. Le nez délivre des notes fumées et de framboise, bourgeon de cassis. On retrouve ce beau fruit en bouche avec quelques notes de sous-bois, les tanins sont fins et racés.

 

Chinon Clos de l'Echo 1989 Couly Dutheil

Robe grenat évoluée. Nez sur le poivron grillé, notes herbacées. Bouche avec des tanins très fins et complexes, un côté champignons, truffe, finale racée sur le zan, la marque d'un très beau terroir. 

 

Château Gruaud Larose 1986 Saint Julien 2eme cru classé

Robe grenat. Le nez est plus sérieux que le Chinon, on part plutôt sur des notes de tabac.

La bouche est bien équilibrée, séveuse, longue, peut-être un peu monolithique.

 

Château  de Fonsalette 1989 Côtes du Rhône

Robe rubis sombre. Le nez exhale beaucoup de fruit (sirop de fruits rouges)  et également des notes subtiles d'herbes aromatiques (thym). En bouche, les tanins sont fins et fondus, on retrouve des arômes de fruits rouges et de délicates notes florales (rose) comme dans un Bourgogne.

 

Cuvée de Novembre 1991 Domaine Gauby Côtes du Roussillon

La robe est orangée. Le nez évoque la confiture de rhubarbe avec une petite touche oxydative. Bouche bien moelleuse sur de l'abricot confit, manque un peu de ressort en finale.

 

Vins de 1993 à 1986 avec Selosse,Verget, Plageoles, Suduiraut, D. Laurent, Couly-Dutheil, Gruaud Larose, Gauby
Partager cet article
Repost0
22 février 2014 6 22 /02 /février /2014 08:43

Pour cette dégustation à l'aveugle, nos dégustateurs ont parfaitement reconnu le cépage et le seul vin de Bourgogne qui était comparé à trois autres vins de Pinot Noir venant respectivement d'Allemagne, des Etats-Unis et de l'Australie.


Weingut P.J. Kühn Rheingau Spätburgunder 2008

 

La robe est rubis claire.

Le nez est frais sur des notes de fruits rouges, plantes médicinales.

La bouche est souple et fruitée (fraise, kirsch) avec une finale sur des notes

fumées et une petite amertume minérale.

 

Pinot noir Oregon cuvée Laurene 2007 Drouhin

 

La robe rubis est un peu plus soutenue. Le nez d'abord un peu retenu s'ouvre sur des notes classiques de fruits rouges.

La bouche est suave, elle délivre des saveurs de bonbons aux fruits mais petit bémol, on perçoit également des notes caramélisées venant de l'élevage.

 

Lucy Margaux Adelaïde Hills Uraidla Valley Jim's Pinot Noir 2010

 

La robe rubis  est un peu plus sombre que les deux précédents.

Le nez est très expressif sur des notes de purée de fruits rouges et d'eucalyptus.

La bouche est charmeuse avec une forte concentration mais très suave avec des tanins très fins extraits  tout en délicatesse: aux parfums classiques du pinot noir se mêlent des notes plus exotiques de fruit de la passion. très classique et original à la fois, une révélation.!

 

Gevrey Combottes vieilles vignes 2004 Dominique Laurent

 

Il a la robe la plus sombre des quatre vins. Le nez est très expressif avec de la framboise mêlée à des notes épicées.

En bouche, ce vin est celui qui a le plus de "poids" par son intense concentration mais les tanins sont polis.

Il est très prégnant par ses saveurs de fruits rouges et d'épices et une longueur impressionnante.


Conclusion

 

Ces quatre beaux vins étaient tous très agréables et prouvent que des vignerons maîtrisent le pinot noir en dehors de la Bourgogne. A l'issue de la dégustation, unn classement de préférence parmi les dégustateurs donnaient le résultat suivant: premier Gevrey Combottes, deuxième  Jim's Pinot Noir 2010, troisième ex-aequo Rheingau Spätburgunder et Pinot noir Oregon. Si  le premier vin classé n'est pas une surprise car il s'agit d'une cuvée confidentielle de très vieille vignes sur un terroir d'exception, le vin australien est véritablement une surprise car on ne s'attendait pas à une telle finesse ni cette originalité. 

 

 

Un grand merci à Frank Bayard chez qui nous avons trouvé les deux vins d'Allemagne et d'Australie.

 http://www.vinnouveau.fr/index.php

 

 

2014fevrier21 3120

Partager cet article
Repost0
18 janvier 2014 6 18 /01 /janvier /2014 17:36

   Une dégustation à l'aveugle de vins issus de quatre régions différentes dans le même millésime. Le millésime 2000 était difficile à trouver tant les vins étaient dans des stades d'évolution différents. Le vin de la Loire était quelque peu atypique et a été situé en Bourgogne! Bonne pioche en revanche pour le vin du Sud-Ouest et le Bordeaux, le vin du Roussillon a été placé comme Rhône  Sud. Les notes de dégustation expliqueront ces erreurs.

 

Côteaux du quercy 2000 Domaine du Vent d'autan Anne Gaudin

http://chateauventdautan.com/

Belle robe grenat brillante.

Nez avec du fruit noir et rouge bien mûr, notes de cuir.

La bouche a beaucoup d'allant, une certaine mâche due aux tanins encore présents, note de noyau de fruit, une bonne persistance.

 

Bourgueil Les Perrières  2000 Catherine et Pierre Breton

http://www.domainebreton.net/web/index.php

La robe présente des traces d'évolution.

Le nez est très plaisant avec des notes fumées, du fruit rouge (fraise, framboise), des nuances plus florales (rose, aubépine)

La bouche présente des tanins souples, le toucher est délicat, on retrouve les aromes très fins du nez, une belle harmonie.

Il semble au bout de son évolution et à boire. Regoûter le lendemain, il reste toujours aussi fruité mais on percoit un peu plus le caractère variétal du Cabernet franc (c'est toujours plus facile étiquette découverte).  

Château Rollan de By 2000 Jean Guyon

http://www.rollandeby.com/

La robe est grenat plutôt sombre peu évoluée.

Le nez est assez complexe avec du fruit, des épices, un peu de poivron, quelques discrètes notes boisées venant de l'élevage.

La bouche présente des tanins très fins encore un peu sensible en fin de bouche, une pointe réglissée rafraîchit la finale. Un vin plaisant, techniquement bien fait. 

Côtes du Roussillon Terroir de Mailloles 2000 Domaine Sarda-Malet

http://www.sarda-malet.com/

La robe est noire violine très peu évoluée.

Le nez délivre d'abondantes notes de fruits noirs très mûrs et quelques notes plus herbacées.

La bouche est chaleureuse, les tanins sont fins mais doivent encore se fondre.

Au classement à l'aveugle du vin préféré de la soirée, le Bourgueil l'emporte à l'unanimité, suivi par le vin du Quercy et le côtes du Roussillon à égalité puis arrive le Médoc.

 

2014janvier17 3096

 

 

Partager cet article
Repost0
2 janvier 2014 4 02 /01 /janvier /2014 12:01

        Vins Réveillon 2013  

Pour ce réveillon de fin d’année chez Valérie et Eric, les dégustateurs du 31 se sont retrouvés presque au complet pour un « repas de travail ». 

 

Champagne GC St Chamant 2000 

Un joli cordon de bulles fines. Le vin est très agrumes, tant au nez qu’en bouche, avec des touches rassies d’évolution. L’acidité tient le vin jusqu’à une finale longue qui finit sur une sensation de douceur. (Millésime ? Dosage ? ). Il semble à point.

Champagne GC J. Selosse 1999 

Il s’agit d’un pur Avize, assemblage de deux parcelles.  La robe est d’un doré terne et montre de la densité. Au nez on perçoit des agrumes, des notes grillées (fût), du beurre, des raisins secs, un léger rancio … La bouche est de grande envergure, grasse, profonde, on y retrouve les arômes du nez avec un boisé encore perceptible même s’il s’intègre à la structure du vin. Un retour d’acidité en finale lui évite d’être lourd. Sa grande complexité et sa longueur  font penser aux grands crus bourguignons. Evolution à suivre.

Corton Charlemagne Bruno Clair 1999 

La robe est d’un beau jaune avec de légers reflets dorés dans la masse. Le nez est très classe avec ses notes grillées, d’ananas, de gousse de vanille, auxquelles s’ajoute après aération, la noisette fraiche. La bouche confirme son statut de grand cru par un très beau toucher, une grande présence aromatique et une tension qui allège le vin. Grande longueur où l’on perçoit de la salinité en finale.

Château de Pommard 1988 

La robe étonnamment dense pour un vin de cet âge est marquée d’une légère frange orangée. Le nez nous fait pénétrer dans le monde des vieux Bourgognes : terre humide, fruits rouges, humus, herbes froissées, jus de viande…Les arômes se retrouvent dans une bouche aux tanins patinés, longue, tenue par une fine acidité.

Pommard 1er cru Rugiens  De Montille 1989 

Ici aussi la robe étonne par sa profondeur et le peu d’évolution qu’elle manifeste par rapport à l’âge et le millésime du vin. Le nez se montre plus discret (fruits rouges, réglisse) en raison d’une température de service trop fraîche. Mais c’est en bouche que le vin révèle toute sa distinction par sa profondeur et la classe de ses tanins énergiques issus d’une vinification sans concession à tout effet de mode.

Beaune 1er cru Les Grèves Dom. Lafarge 2002 

Encore une robe très sombre mais le vin est cette fois-ci bien plus jeune. Le nez est peu expressif (température de service également trop fraîche, de plus il aurait sûrement gagné à être carafé). Un vin tendu, vigoureux, sculpté dans le terroir où la classe de ce dernier apparait dans des tanins certes saillants mais d’une grande finesse. A revoir dans quelques années.

Ruchottes Chambertin 1995 Dom. Roumier 

La robe rouge terne montre se montre évoluée. Beaucoup de délicatesse dans le nez avec  de la framboise, des notes florales (ronce) et de sous-bois…La bouche est légère, dynamique, les tanins en finale apparaissant encore vifs.

 

Muscat Dom. Vaccelli cuvée Roger Courrèges 2009 

Doré, lumineux. Le nez s’exprime sur des nuances fruitées : moût de raisin, melon, pêche de vigne, mandarine. La bouche délicate, suave et longue, apparait peu marquée par le mutage.

 

On notera une diminution progressive des commentaires dans l’avancée du repas que nous ne saurions expliquer… 

 

Amuse-bouche     

reveillon-2013 3088      

Cassolette De Saint-Jacques    

reveillon-2013 3089    

Chapon  fermier rôti aux olives

reveillon-2013 3090  

 

reveillon-2013 3091  

Fromages

reveillon-2013 3092  

 Macarons, fruits secs

reveillon-2013 3093  

Nougat glacé

reveillon-2013 3094  

 

reveillon-2013 3095

 

Les vins

DSCN4350

Partager cet article
Repost0

  • : degustateurs du 31
  • : Les dégustations de vins et les repas d'un groupe d'amis amateurs de vins de la région toulousaine.
  • Contact

Recherche

Articles Récents