Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 janvier 2006 6 21 /01 /janvier /2006 12:20
 

Une dégustation de Bourgognes

 

 

Vendredi 20 janvier 2006.

Nous commençons l'année 2006 avec de bonnes résolutions par une dégustation à l'aveugle de Bourgognes, 2 blancs et 3 rouges.

 

Chablis 1 er cru Les Lys 2000 W. Fèvre

 

Robe claire, nez plaisant floral avec des notes fumées, bouche vive citronnée avec une fine amertume en finale. Un vin très typique de l'appelation et reconnu comme un chablis par les dégustateurs qui commencent très fort l'année 2006!

 

Chablis 1 er cru Monts Mains 1995 Raveneau

 

Robe or pâle avec des reflets verts, nez très complexe miellé, bouche grasse avec une attaque beurrée relevée par une belle acidité, finale persistante avec une touche végétale (foin) et florale (fleur d'acacia). Un très grand vin un peu hors norme pour un chablis ce qui le rend difficile à identifier.

 

Chambertin Clos de Bèze 2000 Dom. Laurent

 

Robe rubis très sombre, opaque traduisant un vin ni collé ni filtré. Nez explosif de fruits rouges compotés, bouche moelleuse avec beaucoup de fruits équilibrée par des notes d'épices et de terre, longueur phénomènale.

Les dégustateurs ont identifié un vin de Dominique Laurent mais n'ont pas trouvé le terroir. Il est impossible de recracher un tel vin! Un signe qui ne trompe pas: il n'est pas resté à la fin de la dégustation la moindre goutte dans la bouteille.

Qu'est-ce qui fait la spécificité du Clos de Bèze de Dom. Laurent et le rend si accessible et plaisant même jeune? Les vignes dont est issu le vin sont situées près de la cabane rose des Marion, le coeur du terroir avec la meilleure exposition et le meilleur terroir. Complanté de vignes de 80 ans, tous les facteurs sont réunis pour créer cette cuvée magique.

 

Beaune Grèves 1997 Lafarge

 

Une robe rubis assez évoluée avec une frange orangée. Nez discret et classique de cerise à l'eau de vie. Bouche fine avec des notes de fruits rouges mais restant ferme en finale. Ce manque de moelleux est assez décevant dans ce millésime de grande maturité le Volnay Clos de Chênes du même propriétaire est généralement plus convaincant.

 

Vosne Romanée Les Brulées 1996 Engel

 

Robe rubis foncé, nez peu expansif avec un peu de réduction disparaissant à l'aération vers des notes épicées. Bouche sur du fruit rouge relevée par une acidité assez marquée, la finale reste ferme et manque de longueur. Ce vin, comme le précédent ,souffre de passer après l'extraordinaire Clos de Bèze. Néanmoins, sur ce terroir prestigieux de Vosne, il ne semble pas au niveau de celui du domaine Méo-Camuzet dégusté il y a quelques années.


 

Une nouvelle rubrique sur le site: les grands restaurants et leurs menus.

 

Hervé a beaucoup aimé le menu « Ode à la truffe » chez Michel Chabran à Pont-de-l'Isère

http://michelchabran.fr

Voici le menu

 

ODE A LA TRUFFE


Petites rattes écrasées

Asperges vertes et langoustine poêlée

Ravioles royales de la région de Romans, crème de ricotta et mascarporie

Rouelles de noix de coquilles Saint-Jacques marinées

Blanc de turbot grillé aux crêtes de coq, son fumet au jus de volaille

Consommé de homard aux châtaignes Artichauts violets en barigoule

Parmentier de gibiers à plumes

Aiguillettes de filet de boeuf "Charolais" à la moelle, jus au vieil Hermitage

Baguettine au Vacherin Mont d'Or, légèrement tiède

Crème brûlée et petites madeleines

Soufflé chaud au cacao

Truffes au chocolat amer

 

A menu d'exception, vin d'exception. Il a craqué pour le Châteauneuf-du-Pape cuvée Marie Beurrier du domaine Bonneau millésime 1997.

Un vin très rare à la hauteur de sa légende: concentré avec un fruit explosif et une longueur phénomènale.

Partager cet article

Repost 0

commentaires