Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 février 2016 6 20 /02 /février /2016 09:57

 Cela faisait longtemps que nous n'avions pas dégusté de vins de Cahors, aussi nos papilles n'étaient plus assez exercées pour reconnaître ce cépage. Une dégustation intéressante avec un millésime récent 2009 qualifié d'exceptionnel dans le Sud-Ouest et un millésime 1999 plus ancien et plus classique.

 

Château Lagrezette 2009

Robe quasi noire avec un dégradé violacé sur la tranche.

Nez expressif sur une dominante de fruits noirs confits.

Bouche concentrée et riche, tanins fins, note confiturée de fruits noirs (myrtilles, mûres) qui le fait ressembler à un vin de grenache du sud de la vallée du Rhône!

 

Château Chambert 2009

Robe idem précédent.

Le nez part aussi sur du fruit noir avec des notes chocolatées mais aussi des herbes aromatiques.

La bouche, malgré sa richesse,  présente plus de vivacité que le précédent, elle paraît plus équilibrée et n'a pas cette tendance VDN.

 

Château Lagrezette 1999

Robe grenat très sombre.

Nez de fruits noirs agrémenté de note de guarrigue, de venaison.

Les tanins sont encore apparents en bouche, avec des arômes de fruits noirs macérés, confiturés.

 

Clos Saint-Jean 1999

Robe idem précédent

Ici le nez part franchement sur une dominante de venaison, de guarrigue.

En bouche, les tanins très fins sont quasiment fondus, les arômes sont évolués et racés, la longueur est notable.

Un vin qui appelle la table (petit gibier à plume) mais il passe bien aussi en dégustation.

 

Conclusion

Une dégustation qui interroge sur un possible changement de style des vins: 14,5 degrés d'alcool affichés sur les 2009 et 12.5 degrés sur le Clos Saint-Jean 1999. Certes le millésime 2009 très chaud imprime sa marque mais  n'est-on pas allé trop loin dans la surmaturité et l'extraction  sur le Château Lagrezette au point de le faire ressembler pour le moment à un vin de Rasteau?

 

 

 

Dégustation de Cahors jeunes et vieux

Partager cet article

Repost 0

commentaires