750 grammes
Tous nos blogs cuisine Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
21 juin 2015 7 21 /06 /juin /2015 18:21

Repas-dégustation chez Valérie et Eric le 20 juin 2015

Repas dégustation avec Moncuit, Bollinger, Foreau, Rayas, Meo-Camuzet, Roumier, Barral, Lenoir, Château des Charmes

Mises en bouches

Repas dégustation avec Moncuit, Bollinger, Foreau, Rayas, Meo-Camuzet, Roumier, Barral, Lenoir, Château des Charmes
Repas dégustation avec Moncuit, Bollinger, Foreau, Rayas, Meo-Camuzet, Roumier, Barral, Lenoir, Château des Charmes

Dos de Cabillaud du Bistrot

Repas dégustation avec Moncuit, Bollinger, Foreau, Rayas, Meo-Camuzet, Roumier, Barral, Lenoir, Château des Charmes

Poulpe à la Provencale

Repas dégustation avec Moncuit, Bollinger, Foreau, Rayas, Meo-Camuzet, Roumier, Barral, Lenoir, Château des Charmes
Repas dégustation avec Moncuit, Bollinger, Foreau, Rayas, Meo-Camuzet, Roumier, Barral, Lenoir, Château des Charmes

Agneau farci aux légumes

Purée de Carottes

 

 

Repas dégustation avec Moncuit, Bollinger, Foreau, Rayas, Meo-Camuzet, Roumier, Barral, Lenoir, Château des Charmes
Repas dégustation avec Moncuit, Bollinger, Foreau, Rayas, Meo-Camuzet, Roumier, Barral, Lenoir, Château des Charmes

Plateau de fromages de chez Jeannot

Repas dégustation avec Moncuit, Bollinger, Foreau, Rayas, Meo-Camuzet, Roumier, Barral, Lenoir, Château des Charmes

Clafoutis aux cerises

Soupe de cerises

Repas dégustation avec Moncuit, Bollinger, Foreau, Rayas, Meo-Camuzet, Roumier, Barral, Lenoir, Château des Charmes

Les vins

 

Champagne Pierre Moncuit 2004

Nez grillé, noisette, brioche, raisins secs.

Bouche avec une attaque assez vive, finale plus enrobée avec des notes d'agrumes, plutôt long.

 

Champagne Bollinger La Grande Année 1999

Le nez a besoin d'aération pour s'épurer. Il est capiteux avec des notes de champignons de Paris, de sous-bois.

La bouche puissante et vineuse est complexe avec une finale longue sur des écorces d'agrumes.

 

Vouvray sec 2001 Domaine Foreau

Robe dorée.

Nez sur les agrumes avec des notes fumées voire tourbées (comme un vieux malt).

Bouche d'un superbe équilibre avec un style élégant, aromes précis et de belles notes miellées.

 

Châteauneuf-du-Pape blanc Rayas 1990

La robe est bien dorée.

Nez incroyable et changeant: il débute par des notes citronnées puis part vers du quinquina, du fenouil, des aiguilles de pin! 

La bouche est également très riche, complexe et longue. Au réchauffement il évolue vers des notes terpéniques (comme un riesling!).

Un vin très rare miraculeusement retrouvé par Laurent dans sa cave!

 

Vosne-Romanée Aux Brûlées 1995 Domaine Meo-Camuzet 

Robe rubis sombre.

Nez avec de la douceur, musc, cuir, à l'aération viennent de délicates nuances de roses sèchées.

En bouche, le vin est dense mais avec des tanins fondus, il a un côté sensuel et alangui mais un soutien acide lui donne de la longueur en finale. 

 

Bonnes Mares 1995 Domaine Georges Roumier

Robe sombre avec une frange rose.

Le nez est plus discret que le vin précédent, il s'ouvre sur des notes de sous-bois.

La bouche est moins sensuelle également, il fait encore jeune avec du fruit rouge puis viennent au réchauffement  des notes florales, le vin évolue beaucoup dans le verre. Pas encore tout à fait à point, il progressera encore au vieillissement.

Un vin acheté par Hervé à la propriété avant que ce domaine ne devienne inaccessible du fait de la pression des spéculateurs.

 

Faugères Les Valinières 1999 Domaine Léon Barral

Robe très sombre.

Nez profond et riche avec du fruit noir très mûr, de l'olive, des notes animales.

Bouche avec beaucoup de richesse et de suavité, finale sur une dominante de fruit très mûr.

Nous n'avons pas reconnu ce vin comme un mourvèdre!

 

Chinon Clos des Roches 1991 Jérome Lenoir  

Robe rubis sombre dégradée sur la frange.

Nez à dominante de poivron grillé.

Bouche gourmande encore sur le fuit avec des tanins fondus, bonne longueur.

Un vin exceptionnel dans ce millésime sinistré en Loire.

 

Vin de glace canadien 2012 Château des Charmes

Robe bien dorée.

Nez de patisserie, pommes au four, confiture de rhubarbe.

La bouche est très suave sur du sirop de fruits, elle manque un peu d'acidité pour relever la finale.

 

 

 

 

Repas dégustation avec Moncuit, Bollinger, Foreau, Rayas, Meo-Camuzet, Roumier, Barral, Lenoir, Château des Charmes

Partager cet article

Repost0
17 juin 2015 3 17 /06 /juin /2015 17:34

Nous devions découvrir la région, le cépage  et si possible l'appellation de ces quatre vins blancs du millésime 2008. Chez Laurent le 12/6/15.

 

Touraine cuvée Fié de Gris v.v. 2008 Jacky Preys 

Robe or pâle.

Nez de pierre à fusil, pomelos, citron.

Bouche très saline avec des notes fumées, tourbées, une petite touche anisée, finale sur une belle amertume. Vin identifié comme un Sauvignon. 

 

Bourgogne Blanc Chardonnay 2008 Domaine Rodophe Demougeot

Robe or pâle un peu plus dorée que le précédent.

Nez sur du grillé avec du beurre.

Bouche élégante, bel équilibre entre le gras et l'acidité, notes citronnées.

Un vin bien identifié comme un Bourgogne mais avec une hésitation entre le cépage Chardonnay et le cépage Aligoté.

 

Jurancon sec  2009 Clos de la Vierge

La robe est dorée.

Nez sur de l'ananas, du fruit exotique.

Bouche assez opulente reprenant des notes de fruits blancs et exotiques, finale sur de la peau d'agrumes.

Un vin qui nous a piégé, nous sommes partis sur un Alsace pinot blanc!

 

Roussette de Marestel 2009 Domaine Dupasquier

La robe est franchement dorée!

Nez sur de la pomme, miel, quiquina.

La bouche, malgré une petite note oxydative, est agréable avec des saveurs de miel de bruyère, de pomme, finale sur des amers minéraux, pas de sensation de sucre résiduel.

La aussi nous avons lourdement chuté en situant ce vin sur Gaillac!

Quatre vins blancs 2 du millésime 2008 et 2 de 2009

Partager cet article

Repost0
15 mai 2015 5 15 /05 /mai /2015 10:14

13 mai 2015

Jean-Claude nous propose de découvrir quelques vins de Loire achetés lors de son dernier périple dans cette vaste région viticole.

 

Saint-Pourçain Le Coquillard 2013 Domaine Ray

Robe or pâle.

Le nez est plaisant mêlant des notes miellées, beurrées à de l'iode et des agrumes.

Bouche vive avec une acidité rafraîchissante mais aussi du gras traduisant une bonne maturité des raisins.

A l'aveugle, on a cru avoir à faire à un Muscadet. Cépages: 80% Chardonnay 20% Tresaillier

 

Cour Cheverny Les Saules 2013 Domaine Hervé Villemade

Nez de compote de pomme,  de foin, puis de silex.

La bouche bien sèche et très légèrement perlante à l'attaque délivre des saveurs de thé vert qui évoluent ensuite vers de l'eau de vie de poire. Vin très original (100% Romorantin) et correctement identifié par Laurent.

 

Chinon blanc 2013 Domaine Bernard Baudry

La robe est dorée.

Nez sur les agrumes, le miel, la pomme.

La bouche est grasse et longue, bel équilibre avec l'acidité, finale longue sur le miel et des herbes de montagne, beaux amers minéraux.

100% Chenin (cépage bien identifié)

 

Sancerre Chambrates 2012 Domaine Vacheron

Robe or pâle à reflets verts.

Nez sur du pamplemousse avec des notes musquées.

Bouche bien sèche et droite, beaux amers, note de pierre à fusil en finale, de la longueur.

100% Sauvignon (appelation et cépage encore bien identifiés par Laurent).

 

Conclusion

Quatre très beaux vins qu'on ne classera car chacun a son style propre.

Mandat est donc donné à Jean-Claude se continuer sa quête de découverte des beaux vins de la Loire.

 

 

Quatre vins blancs de Loire

Partager cet article

Repost0
1 mai 2015 5 01 /05 /mai /2015 13:53

Domaine de Terre Inconnue Guilhem 2010

La robe affiche un beau grenat sombre.

Le nez est plaisant avec du fruit noir (cassis), des notes de cerise noire, des épices.

L'attaque en bouche délivre beaucoup de fruits, le vin est dense mais suave, avec de la persistance. Encore jeune, il peut être attendu.

 

Tarra d'Orasi 2010 Clos Canarelli

La robe rubis est nettement plus claire que le vin précédent.

Le nez a besoin d'aération pour se libérer (certains dégustateurs ont été perturbés au départ par un petite note d'acidité volatile). Il délivre des notes fumées , du fruit rouge (fraise, cerise), des herbes de montagne. La bouche est toute en fraîcheur et en légèreté avec un beau fuit très en avant mais de la complexité est apportée par de subtiles notes d'herbes médicinales. Ce vin s'impose en bouche sans forcer: une conséquence des cépages pré-phylloxériques  (Sciacarellu, Minustellu, Cinsault en autres)?

Ce vin dénote dans cette dégustation consacrée aux vins sudistes et a perturbé certains dégustateurs.

 

Mas de Daumas Gassac 2001

La robe est grenat mais présente un début de dégradation orangée sur la frange.

Le nez délivre des notes de fruits noirs (mûre), de figue, d'épices.

La bouche est riche, juteuse et longue; le vin n'est pas pesant avec une certaine fraîcheur: on ressent plutôt des arômes de fruits noirs et de guarrigue et très peu les notes variétales du Cabernet Sauvignon majoritaire (le vin a été tout de même reconnu par un Jean-Claude en grande forme).

 

Domaine de la Tour du Bon 2004 Bandol

Vin hélas bouchonné, sa densité promettait beaucoup! 

 

Dégustation Languedoc-Corse-Bandol

Partager cet article

Repost0
29 mars 2015 7 29 /03 /mars /2015 13:40

Le millésime 2006 était le fil conducteur de cette dégustation, nous n'avons pas trouvé le millésime mais nous en étions assez proches. Quatre vins de quatre régions différentes et cinq cépages à trouver avec un vin d'assemblage et trois vins mono-cépages. Le Bourgogne fut facile à reconnaître, le Fronton un peu moins et les deux autres  encore plus difficilement malgré l'identification du mourvèdre et du grenache.

 

Chorey-les-Beaune 2006 Dominique Laurent

Robe rubis sombre dégradée sur la frange. Nez sur de petits fruits rouges, fraise, griotte, notes de cuir. Bouche bien fruitée, bel équilibre acidité/tanins, longueur notable. 100% Pinot noir.

 

Fonton cuvée Don Quichotte 2006 Domaine Le Roc

Robe grenat sombre. Nez complexe: épices, feuille de cassis, mûres, olives.

Bouche charnue, tanins serrés mais fins, belle rétro-olfaction. 50% Syrah, 50% Négrette.

 

Bandol 2006 Domaine du Gros Noré

Robe quasi noire. Nez opulent avec de la mûre, figue.

Bouche suave avec des notes chocolatées; au réchauffement les tanins serrés sont encore sensibles sur la finale.100% Mourvèdre.

 

Côtes du Roussillon cuvée Ego 2006 Domaine du Mas de Lavail

Robe quasi noire. Nez chocolaté et figué.

Bouche opulente avec des arômes plus évolués que le vin précédent, tanins très doux. 100% Grenache noir.

 

Tous les vins ont obtenus comme note entre 3.5 et 4 sur 5 noeuds papillons  du logo dégustateursdu31

Le millésime 2006 en quatre vins
Le millésime 2006 en quatre vins

Partager cet article

Repost0
28 février 2015 6 28 /02 /février /2015 17:30

 

Rosé des Riceys 2009 Domaine Horiot

Robe rosée.

Nez bien fruité, kirsch, bonbon.

Bouche acidulée avec un beau fruit, des saveurs de pêche de vigne émergent.

 

Sancerre Chavignol 2008 François Cotat

Robe rubis clair.

Le nez oscille entre du fruit rouge (fraise) et un côté floral (pivoine).

La bouche est peu tannique mais persistante avec de la griotte et des plantes médicinales.

 

Alsace Pinot noir cuvée Saint Hippolyte 2010 Domaine Marcel Deiss

Robe rubis.

Après une légère réduction, le nez s'ouvre vers du fruit rouge et des notes fumées.

En bouche, on sent une légère présence tannique, le fruit rouge se mêle à des notes poivrées et  épicées.

 

Bourgogne Pinot Noir cuvée MCMXXVI Domaine Laurent Père et Fils

La robe est la plus sombre des quatre vins.

Le nez est superbe avec un beau fruit qui jaillit du verre (fraise notamment) et un petit reste de notes vanillées d'élevage.

On sent ausi cette trace d'élevage en bouche qui reste néanmoins dominée par ce beau fruit, les tanins sont très fins, la fin de bouche est longue.

 

Conclusion

Sachant que les quatre vins étaient de catégorie mono-cépage, il s'agisait d'identifier le  cépage de chaque vin et ensuite d'identifier la région d'origine. Le premier vin nous a un peu déroutés (nous buvons rarement des rosés) et nous sommes partis sur un rosé dAuvergne. Après ce premier échec, nous avons correctement identifié le pinot noir et les trois régions suivantes.

Nous obtenons donc 13/20 avec le barême de Laurent.

 

 

 

 

 

 

 

 

Quatre vins de Pinot Noir

Partager cet article

Repost0
28 janvier 2015 3 28 /01 /janvier /2015 23:02

C'est devenu un classique de nos dégustations, le thème "Blancs de Loire" avec toujours de belles bouteilles.

 

24 janvier 2015

 

Cour Cheverny Cuvée François 1er 2004 Michel Gendrier

La robe est dorée.

Nez de coing, d'herbes médicinales puis de quinquina à l'aération.

Bouche sans sucre résiduelle apparent, bien sèche très sapide et salivante, beaux amers minéraux.

 

Vouvray demi-sec 2007  Clos Naudin

La robe est plus dorée que le vin précédent.

Nez sur des fruits jaunes, abricot, miel.

Bouche tendre avec une légère trace de sucre résiduel, bonne longueur avec le côté miellé qui ressort en finale.

 

Vouvray demi-sec Clos du Bourg 2001 Domaine Huet

La robe est très dorée.

Nez sur le coing, pomme au four, miel.

La bouche est bien équilibrée entre le gras et l'acidité, le sucre résiduel est peu pesant, notes fumées en finale.

 

Saumur La Charpenterie 2009 Domaine du Collier

La robe assez claire a encore des reflets verts.

Le nez est frais, mentholé, fumé, notes de badiane.
La bouche est tonique (avec un peu de gaz au départ) malgré son gras. Les arômes sont frais et naturels avec de la pomme, des herbes sèches, petites notes anisées en finale. Le vin s'affine  et gagne en longueur au réchauffement.

 

 

 

4 Blancs de Loire: Cour Cheverny, Vouvray, Saumur

Partager cet article

Repost0
22 janvier 2015 4 22 /01 /janvier /2015 18:48

  Cela faisait un bon moment que nous avions envie d'assister au marché aux truffes de Lalbenque dans le Lot qui a lieu tous les mardi après-midi de décembre à mars.

Pour être sur place dans des  conditions optimales, nous avons réservé un séjour truffe à la table d'hôte La Vayssade http://www.lavayssade.com/.

Hélène et Emmanuel sont des hôtes charmants et compétents pour tout ce qui concerne la truffe et les activités touristiques de la région.

 

Lundi soir, superbe dîner préparé par nos hôtes avec:

Brouillade aux truffes

Tajine d'agneau du Quercy

Brie truffé

Tarte aux poires

 

Mardi matin, conférence diaporama sur la truffe au syndicat d'initiative de Lalbenque

 

Mardi midi, repas truffe au restaurant "Fourchettes et Couteaux"

 

Truffes à la croque au sel

 

Séjour truffe à Lalbenque

Omelette aux truffes

Séjour truffe à Lalbenque

Pana Cotta à la truffe

Séjour truffe à Lalbenque

La décoration intérieure avec le rhinocéros

Séjour truffe à Lalbenque

Mardi après-midi, à 14 heures marché de détail, à 14h30 marché de gros.

Pour le marché de gros, les producteurs sont alignés derrrière une corde qui les sépare des futures acheteurs et les truffes sont disposées dans de petits paniers plus ou moins remplis.

Fabuleuse galerie de portraits de la France rurale. 

Séjour truffe à Lalbenque
Séjour truffe à Lalbenque
Séjour truffe à Lalbenque
Séjour truffe à Lalbenque
Séjour truffe à Lalbenque
Séjour truffe à Lalbenque
Séjour truffe à Lalbenque
Séjour truffe à Lalbenque
Séjour truffe à Lalbenque

  Après le marché, démonstration de cavage avec "Kiki" le cochon. Son flair est formidable mais contrairement au chien, il cherche la truffe par goût et le maître doit être très vigilant et intervenir avant que le cochon n'engloutisse la précieuse marchandise. Au cours de la démonstration, Kiki réussira d'ailleurs à croquer un bout d'une truffe!

cavage de truffe avec un cochon à Lalbenque
cavage de truffe avec un cochon à Lalbenque
cavage de truffe avec un cochon à Lalbenque
cavage de truffe avec un cochon à Lalbenque
cavage de truffe avec un cochon à Lalbenque
cavage de truffe avec un cochon à Lalbenque

cavage de truffe avec un cochon à Lalbenque

Partager cet article

Repost0
1 janvier 2015 4 01 /01 /janvier /2015 18:45

  Ce repas du réveillon chez Nadine et Laurent a  été l'occasion de savourer quelques grandes bouteilles qui attendaient leur heure dans nos caves. Seule fausse note, une bouteille de champagne bouchonnée ce qui est assez rare mais qui a été remplacée au pied levé.

 

Le menu

 

Amuse-bouche: petits feuilletés salés 

Réveillon 2014 avec Drappier, Egly-Ouriet, Leflaive, Roty, Giroud, Laffite, Haut-Brion,Triebaumer

Vols-au-vent aux fruits de mer

Réveillon 2014 avec Drappier, Egly-Ouriet, Leflaive, Roty, Giroud, Laffite, Haut-Brion,Triebaumer

Dinde fermière farcie et ses petits légumes

Réveillon 2014 avec Drappier, Egly-Ouriet, Leflaive, Roty, Giroud, Laffite, Haut-Brion,Triebaumer
Réveillon 2014 avec Drappier, Egly-Ouriet, Leflaive, Roty, Giroud, Laffite, Haut-Brion,Triebaumer
Réveillon 2014 avec Drappier, Egly-Ouriet, Leflaive, Roty, Giroud, Laffite, Haut-Brion,Triebaumer
Réveillon 2014 avec Drappier, Egly-Ouriet, Leflaive, Roty, Giroud, Laffite, Haut-Brion,Triebaumer
Réveillon 2014 avec Drappier, Egly-Ouriet, Leflaive, Roty, Giroud, Laffite, Haut-Brion,Triebaumer

Fromages de chez Betty

Réveillon 2014 avec Drappier, Egly-Ouriet, Leflaive, Roty, Giroud, Laffite, Haut-Brion,Triebaumer

Petits fours sucrés de chez Veyre

Réveillon 2014 avec Drappier, Egly-Ouriet, Leflaive, Roty, Giroud, Laffite, Haut-Brion,Triebaumer

Les vins

 

Champagne Drappier 1992 (dégorgement juillet 2013)

La robe est dorée avec un cordon de bulles très fines.

Nez à dominante de raisins secs, vieux rhum. Bouche très complexe avec du raisin sec, orange amère, notes florales et fruitées.

 

Champagne Egly-Ouriet (dégorgement 2004)

Robe également dorée avec un cordon peu abondant.

Nez fumé avec de la pomme, raisins secs,une note de marc.

Bouche vineuse  avec des arômes de fruits rouges, un peu moins long et complexe que le Drappier.

 

Chevalier-Montrachet 2000 Domaine Leflaive

La robe est encore jeune, or à reflets verts.

Le nez délivre des notes grillées et florales, ainsi que de noisette,de beurre et d'agrumes.

La bouche a un toucher très délicat mais elle tapisse le palais. Le vin est à la fois gras et sec, élégant, subtil (notes végétales de vétiver), la finale, très longue, est saline. Grand vin !

 

Gevrey Fontenys 1993 Joseph Roty

Belle robe rubis évoluée.

La petite réduction de départ disparaît rapidement à l'aération et on retrouve des notes framboisées et d'autres plus évoluées de champignons et de sous-bois.

La bouche reste nerveuse avec des tanins fins et fondus, le vin est long, élégant avec de la liqueur de fruits rouges.

 

Vosne Cazetiers 1983 Camille Giroud

La robe rubis est évoluée.

Le nez est à dominante tertiaire avec du musc, du sous-bois.

La bouche est bien fondue mais sapide, encore bien vivante et très persistante. Un bel exemple du savoir-faire de cette maison dans les élevages longs.

 

Pauillac Château Laffite 1985

Robe grenat soutenu jeune.

Nez sur du poivron mûr, du cassis.

Bouche élégante avec des tanins très fins est de grande persistance mais un peu monolithique. On le trouve moins vibrant que les deux Bourgognes précédents.

 

Pessac Léognan Château Haut Brion 1986

Le nez de cet autre Bordeaux présente cette fois des touches fumées et de fruits noirs.

En bouche, les tanins sont peut-être un peu moins fondus que le Laffite mais certains le trouvent un peu plus subtil.

 

Eiswein 2011 Ernst Triebaumer

Nez de poire, abricot.

La bouche présente une acidité basse, toute en délicatesse avec des notes d'abricot et de miel, grande longueur.

 

Rogomme Château de Chambert

http://www.chateaudechambert.com/fr/wines_rogomme.htm

Une curiosité que ce vin muté après chauffe.

Nez de cerise à l'eau-de-vie, quinquina. Les épices sont très présents en bouche, cumin, quinquina, marjolaine.

 

Réveillon 2014 avec Drappier, Egly-Ouriet, Leflaive, Roty, Giroud, Laffite, Haut-Brion,Triebaumer

Partager cet article

Repost0
20 décembre 2014 6 20 /12 /décembre /2014 14:17

  De la Mondeuse de Savoie d'accord mais pas n'importe laquelle! Les quatre vins  en biodynamie illustrent bien les progrès accomplis par ce vignoble dans la recherche de maturité et l'expression des terroirs.

 

La Deuze 2012 Gilles Berlioz (Chignin)

Robe brillante rubis sombre.

Nez jaillissant du verre avec beaucoup de fruits, typique probablement d'un vin peu (ou pas soufré), notes de rafales, pêche de vignes.

La bouche est franche, dynamique avec une petite note poivrée en finale.

 

Côte Pelée 2011 Jean-Yves Peron (Conflans)

La robe est nettement plus sombre.

Le nez est profond avec des fruits rouges, des notes végétales (rafles), des épices, du poivre.

La bouche est concentrée avec des tanins très fins et serrés, notes poivrées en finale (certains évoquent même un caractère terreux). Une cuvée de vieilles vignes avec beaucoup d'avenir.

 

La Belle 2010 Château de Mérande (Arbin)

La robe est un peu moins sombre que le précédent, son opacité révèle un vin peu filtré.

Le nez est très plaisant avec de la purée de fuits, notes de bonbons acidulés.

La bouche est souple mais avec une forte présence aromatique, la finale s'étire sur des plantes médicinales, des épices.

 

Prieuré Saint-Christophe Tradition 2005 Michel Grisard (Freterive)

La robe rubis sombre commence à se ternir sur la tranche.

Le nez est à dominante épicé avec une touche de pruneau cuit.

En bouche, les tanins restent légèrement présents quoique discrets, les notes racinaires sont prégnantes. Un vin qui peut encore tenir.

 

Conclusion

Nos dégustateurs peu habitués à ce cépage se sont orientés vers des vins du Jura plus connus.

Ces quatre vins déjà agréables à boire en l'état car peu soufrés et aromatiques peuvent vieillir avec bonheur.

 

 

 

 

Une dégustation de Mondeuse

Partager cet article

Repost0