750 grammes
Tous nos blogs cuisine Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
27 mars 2016 7 27 /03 /mars /2016 16:41

Repas dégustation chez Noëlle et Jean-Claude le samedi 26 mars.

 

 

 

 

 

Dégustation repas avec Moncuit, Jacquesson, Dagueneau, Ferret, Gauby, Pibarnon, Beaucastel, Boulay, Mantlerhof

Le menu

Velouté de choux-fleurs au foie gras

Dégustation repas avec Moncuit, Jacquesson, Dagueneau, Ferret, Gauby, Pibarnon, Beaucastel, Boulay, Mantlerhof

Tartare de Saint-Jacques, avocat-passion

Dégustation repas avec Moncuit, Jacquesson, Dagueneau, Ferret, Gauby, Pibarnon, Beaucastel, Boulay, Mantlerhof

Agneau de Pâques mariné, Carottes et Cèleris confits

Dégustation repas avec Moncuit, Jacquesson, Dagueneau, Ferret, Gauby, Pibarnon, Beaucastel, Boulay, Mantlerhof
Dégustation repas avec Moncuit, Jacquesson, Dagueneau, Ferret, Gauby, Pibarnon, Beaucastel, Boulay, MantlerhofDégustation repas avec Moncuit, Jacquesson, Dagueneau, Ferret, Gauby, Pibarnon, Beaucastel, Boulay, Mantlerhof

Chavignols-Moliterno truffé

Dégustation repas avec Moncuit, Jacquesson, Dagueneau, Ferret, Gauby, Pibarnon, Beaucastel, Boulay, Mantlerhof

Entremet mousse poire-chocolat

Dégustation repas avec Moncuit, Jacquesson, Dagueneau, Ferret, Gauby, Pibarnon, Beaucastel, Boulay, Mantlerhof

Les vins

 

Champagne Pierre Moncuit 1996 non dosé

Beau nez de noisette, pain grillé, miel.

Bouche tonique déclinant des saveurs complexes de miel de bruyère, mandarine, très long.

 

Champagne Jacquesson 734 RD (dégorgement octobre 2014)

Nez beurré, grillé, notes de champignon et florales.

Bouche ample et riche avec une dominante fruité et épicée (poivre blanc).

 

Pouilly Fumé Pur Sang 2006 Didier Dagueneau

Nez peu expressif puis s'ouvrant sur des notes d'infusion de plantes, de miel.

Bouche ample et puissante un peu linéaire cependant avec des notes fumées, buis.

Un vin concentré mais peu complexe.

 

Pouilly Fuissé Tournant de Pouilly Domaine Ferret

Robe bien dorée.

Nez très beurré puis viennent des notes de zest d'agrumes, de fleurs, de noisette.

Bouche grasse, de l'élégance, il a besoin de beaucoup d'aération pour sortir du côté "beurre"  (un carafage aurait probablement été nécessaire).

 

Côtes du Roussillon Rouge Les Calcinaires 2014 Domaine Gauby

Robe grenat brillante.

Nez fruité avec une petite note musquée.

Bouche fraîche, élégante avec des tanins fins, notes de garrigue et de plantes amères.

 

Bandol Château de Pibarnon 1992

Robe grenat très évoluée.

Nez sur de la liqueur de fruits rouges, herbes sèchés.

Bouche un peu mince avec des tanins complètement fondus, notes de fruits rouges acidulés. Il est sur le déclin.

 

Châteauneuf du Pape Beaucastel 1990

Robe grenat opaque.

Nez complexe sur des notes tertiaires, de garrigue.

On retrouve cette complexité en bouche avec de la densité et de la longueur. Il a encore de la réserve.

 

Sancerre Clos de Beaujeu 2009 Gerard Boulay

Robe dorée à reflets verts.

Nez élégant et frais à dominante floral.

Bouche avec un léger perlant qui disparaît à l'aération, elle s'ouvre sur de belles notes de pamplemousse et de plantes.

 

Trockenbeerenauslese Chardonnay 1999 Domaine Mantlerhof

http://members.aon.at/mantlerhof/

Couleur orangée.

Nez de pomme au four, coing, notes muscatée.

Bouche nerveuse, pas pesante malgré la richesse, belle et longue finale (pomme au four, poivre).

 

Dégustation repas avec Moncuit, Jacquesson, Dagueneau, Ferret, Gauby, Pibarnon, Beaucastel, Boulay, Mantlerhof

Partager cet article

Repost0
20 février 2016 6 20 /02 /février /2016 09:57

 Cela faisait longtemps que nous n'avions pas dégusté de vins de Cahors, aussi nos papilles n'étaient plus assez exercées pour reconnaître ce cépage. Une dégustation intéressante avec un millésime récent 2009 qualifié d'exceptionnel dans le Sud-Ouest et un millésime 1999 plus ancien et plus classique.

 

Château Lagrezette 2009

Robe quasi noire avec un dégradé violacé sur la tranche.

Nez expressif sur une dominante de fruits noirs confits.

Bouche concentrée et riche, tanins fins, note confiturée de fruits noirs (myrtilles, mûres) qui le fait ressembler à un vin de grenache du sud de la vallée du Rhône!

 

Château Chambert 2009

Robe idem précédent.

Le nez part aussi sur du fruit noir avec des notes chocolatées mais aussi des herbes aromatiques.

La bouche, malgré sa richesse,  présente plus de vivacité que le précédent, elle paraît plus équilibrée et n'a pas cette tendance VDN.

 

Château Lagrezette 1999

Robe grenat très sombre.

Nez de fruits noirs agrémenté de note de guarrigue, de venaison.

Les tanins sont encore apparents en bouche, avec des arômes de fruits noirs macérés, confiturés.

 

Clos Saint-Jean 1999

Robe idem précédent

Ici le nez part franchement sur une dominante de venaison, de guarrigue.

En bouche, les tanins très fins sont quasiment fondus, les arômes sont évolués et racés, la longueur est notable.

Un vin qui appelle la table (petit gibier à plume) mais il passe bien aussi en dégustation.

 

Conclusion

Une dégustation qui interroge sur un possible changement de style des vins: 14,5 degrés d'alcool affichés sur les 2009 et 12.5 degrés sur le Clos Saint-Jean 1999. Certes le millésime 2009 très chaud imprime sa marque mais  n'est-on pas allé trop loin dans la surmaturité et l'extraction  sur le Château Lagrezette au point de le faire ressembler pour le moment à un vin de Rasteau?

 

 

 

Dégustation de Cahors jeunes et vieux

Partager cet article

Repost0
23 janvier 2016 6 23 /01 /janvier /2016 10:58

  Première dégustation à l'aveugle de l'année et premier gros flop car nous avons été incapables de reconnaître le cépage des quatre Muscadets dégustés. Nous étions pourtant bien partis en nous orientant vers la Loire comme région. Mais le dernier vin avec ses notes de pierre à fusil nous a fait partir vers le sauvignon au lieu du melon de Bourgogne, cépage de l'appellation Muscadet.

 

Muscadet Clos de la Coudray 2009 Stéphane Orieux

Robe dorée.

Joli nez qui part d'abord sur des fruits blancs mûrs, du miel puis vers des notes plus fraîches végétales (chlorophylle?). La bouche est élégante, bien équilibrée avec des notes salines (zest d'agrumes) et de végétal noble, un vin très élégant.

 

Muscadet Sèvre et Maine Expression de Granite 2009 Domaine de l'Ecu Guy Bossard

Robe dorée à reflets verts.

Le nez dégage une forte maturité du raisin avec de la pomme au four, de l'ananas, de la tarte tatin.

La bouche présente une attaque large puis elle se resserre avec du fumé, des herbes médicinales, finale longue sur des amers minéraux.  

 

Muscadet Sèvre et Maine Haute Tradition 2011 Jo Landron

Robe bien dorée.

Le premier nez assez beurré s'estompe à l'aération et évolue vers d'élégantes notes florales.

La bouche présente un léger perlant qui disparaît en remuant le verre. D'abord sur des agrumes, elle évolue sur la minéralité à l'aération avec une belle longueur. On pourrait confondre ce vin encore bien jeune avec un beau Chablis!

 

Muscadet Sèvre et Maine  2009 Michel Brégeon

Robe dorée.

Nez à dominante d'agrumes, pamplemousse, citron.

La bouche est marquée par d'élégantes saveurs de fumé, de pierre à fusil avec de beaux amers. 

 

  Ce n'est pas un hasard si ces quatres vins dépassent de très loin les critères de qualité habituels du Muscadet. Ils proviennent de quatre domaines en biodynamie. Les prix restent sages sur cette appellation et on ne trouvera pas en France de meilleure rapport qualité prix sur des grands vins blancs. 

 

 

 

 

 

Quatre Muscadets d'élites

Partager cet article

Repost0
1 janvier 2016 5 01 /01 /janvier /2016 15:29

Grosse réussite d'ensemble des vins qui ont accompagné ce réveillon 2016.

Espérons que cela continue comme cela toute l'année avec le moins possible de vins bouchonnés!

 

Le menu

 

Amuses-bouche

 

Réveillon 2016 avec Leflaive, Deiss, Leroy, Roumier, Chartogne-Taillet, Gatinois

Saint-Jacques et Crevettes à la fleur de sel

Réveillon 2016 avec Leflaive, Deiss, Leroy, Roumier, Chartogne-Taillet, Gatinois

Rôti de Chapon farci, purée de courge et de vitelottes

Réveillon 2016 avec Leflaive, Deiss, Leroy, Roumier, Chartogne-Taillet, Gatinois

Fromages de Betty

Réveillon 2016 avec Leflaive, Deiss, Leroy, Roumier, Chartogne-Taillet, Gatinois

Tarte aux citrons verts

Réveillon 2016 avec Leflaive, Deiss, Leroy, Roumier, Chartogne-Taillet, Gatinois

Les vins

 

Champagne Chartogne-Taillet Heurtebise 2008

http://chartogne-taillet.com

Cuvée 100% Chardonnay

Nez assez capiteux avec des notes de pommes.

La bouche est tonique avec des saveurs d'agrumes, la finale est marquée par la craie, le zest d'oranges.

 

Champagne Gatinois Aÿ 2002 

http://www.champagnegatinois.com/

Cuvée Pinot noir majoritaire

La robe est dorée. Nez de kirsch, de pêche, beaucoup de maturité.

Bouche concentrée et suave, on retrouve du kirsch et de la pêche de vigne, de la longueur.

 

Puligny Le Clavoillon 2002 Domaine Leflaive

http://www.leflaive.fr/fr/les-vins/18/puligny-montrachet-le-clavoillon

Belle robe dorée claire encore jeune.

Nez d'abord sur du pain grillé, des notes fumées puis il évolue vers des agrumes, des fruits blancs mûrs, des fleurs, du tilleul.

La bouche se déploie tout en douceur et en délicatesse. Les superlatifs des dégustateurs pleuvent sur ce vin qui  "se déploit en bouche comme les ailes d'un albatros".

 

Engelgarten de Bergheim 2001 Domaine Deiss

http://www.marceldeiss.com/fr/34-engelgarten

La robe est bien dorée.

Le nez puissant est à dominante terpénique mais aussi plantes pharmaceutiques, tourbe, miel de bruyère.

Bouche avec beaucoup de gras , belle amertume (orange amère), très long. 

 

Chambolle-Musigny  Les Charmes 1995 Domaine Leroy

(Bouteille n°321 sur 584 produites)

Robe rubis.

Nez framboisé complété par de la rose, des épices, des notes minérales.

Magnifique toucher de bouche ("une offrande") tout en délicatesse avec une complexité qui dépasse le fruit immédiat.

 

Gevrey-Chambertin Les Combottes 2000 Domaine Leroy

(Bouteille n°149 sur 1170 produites)

Robe rubis, vin non non filtré.

Nez sur la groseille, la ronce, l'aubépine.

En bouche les saveurs sont également différentes du Chambolle avec des tanins un peu plus "pointus", la longueur est phénomènale. Suivant son goût, on pourra préférer l'un ou l'autre de ces deux vins exceptionnels du Domaine Leroy.

 

Bonnes-Mares 1995 Domaine Georges Roumier

La robe est ici rubis très sombre.

Nez d'abord sur du moka puis viennent des arômes plus lourds de musc, de ronces et du fruit avec de la liqueur de cerise.

En bouche, le vin est moins évolué que ceux du Domaine Leroy, il est très dense avec des tanins fins encore présents, il se livre moins même si sa race est bien présente. A attendre encore (s'il en reste!).  

 

Passito di Pantilleria 2012 Carole Bouquet

Cuvée de muscat passerillé.

Robe vieil or.

Nez de coing et d'écorces d'orange.

Bouche sur le coing, les fruits confits avec des notes muscatées, la longueur est moyenne (pour un liquoreux!)

 

 

 

 

Réveillon 2016 avec Leflaive, Deiss, Leroy, Roumier, Chartogne-Taillet, Gatinois

Partager cet article

Repost0
13 décembre 2015 7 13 /12 /décembre /2015 17:44

Dégustation de quatre vins blancs originaux et... bons! Point n'est besoin en effet de venir d'appellations prestigieuses pour offrir du plaisir.

 

Les Cailloux du Paradis "Un petit coin de Paradis" 2013

Cépages: Sauvignon, Menu-pineau, Romorantin

Robe dorée à reflets verts.

Nez doucereux, pomme cuite, thé vert, tisanes.

Après ce nez, la bouche étonne par sa nervosité, on retrouve des notes de cidre.

 

Corbières blanc "Grain de Fanny" 2014

 
Cépage: 40% Maccabeu, 30% Grenache Blanc, 30% Clairette du Languedoc
 
Robe très claire.
Nez sur un fruité énergique, citron vert, pêche de vigne, au réchauffement viennent des notes terpéniques.
La bouche est assez consistante et grasse, un côté floral et une amertume minérale en finale.

 

Docil Loureiro Niepoort 2014

Cépage: Vino Verde

La robe est très claire également.

Le nez est expressif chlorophylle, dragées, gragées.

En bouche, un léger perlant, du gras, de la poire, finale saline avec de la longueur.

 

Sauvignon 2014 Domaine de la Bregeonnette

Robe très claire

Nez puissant de paplemousse, zest d'agrumes, notes charbonnées.

Une bouche avec des arômes marqués et une belle acidité.

 

 

 

 

 

 

 

Quatre blancs originaux

Partager cet article

Repost0
6 décembre 2015 7 06 /12 /décembre /2015 18:53

Après la fête des vingt ans du club, reprise des repas-dégustations de vins  le 5 décembre chez Josiane et Bernard.

 

Le menu

Petits fours salés

 

Repas-Dégustation avec Tarlant-Selosse-Beaufort-Prieur-Dom. Laurent-Haut Marbuzet-Ducru Beaucaillou
Repas-Dégustation avec Tarlant-Selosse-Beaufort-Prieur-Dom. Laurent-Haut Marbuzet-Ducru Beaucaillou

Cèpes, jambon cru et tuiles au gruyère

Repas-Dégustation avec Tarlant-Selosse-Beaufort-Prieur-Dom. Laurent-Haut Marbuzet-Ducru Beaucaillou

Flan aux carottes, crevettes et safran

Repas-Dégustation avec Tarlant-Selosse-Beaufort-Prieur-Dom. Laurent-Haut Marbuzet-Ducru Beaucaillou

Rôti de veau, légumes anciens

Repas-Dégustation avec Tarlant-Selosse-Beaufort-Prieur-Dom. Laurent-Haut Marbuzet-Ducru Beaucaillou

Fromages

Repas-Dégustation avec Tarlant-Selosse-Beaufort-Prieur-Dom. Laurent-Haut Marbuzet-Ducru Beaucaillou

Mousse de fromages blanc aux amandes, coulis d'orange et tuiles

Repas-Dégustation avec Tarlant-Selosse-Beaufort-Prieur-Dom. Laurent-Haut Marbuzet-Ducru Beaucaillou

Les vins

 

Champagne Tarlan la Vigne d'Antan

Un champagne pur chardonnay réalisé avec les raisins d'une vigne non greffée, autrement dit une rareté! Le nez est très élégant avec de la pomme, de la noisette.

La bouche est vive, concentrée mais élégante avec de la longueur, finale élégante sur la noisette.

 

Champagne Selosse Substance (dégorgement décembre 2004)

La robe est dorée et les bulles peu abondantes.

Nez puissant: verveine, coing, vieux rhum.

En bouche, la concentration et la complexité donnent une sensation crémeuse, la finale reste cependant marquée par la craie.

 

Puligny Folatières 2002 Dominique Laurent

La robe est bien dorée.

Un vin qui a besoin d'aération pour se révéler, il délivre alors de belles notes florales au nez et une belle élégance en bouche malgré sa concentration.

 

Meursault Perrières 1996 Domaine Jacques Prieur

Là aussi la robe est bien dorée.

La nez est beurré mais rafraîchit par des notes florales.

La bouche est grasse et moelleuse avec une tension en finale apportée par des saveurs citronnées.

 

Nuits-Saint-Georges Les Pruliers 1993 Dominique Laurent

Robe rubis sombre, encore jeune.

Beau nez sur de la framboise, des épices.

La bouche est tonique, les tanins sont fondus mais légèrement rustiques avec des notes poivrées en finale.

 

Nuits-Saint-Georges La Richemone 1993 Dominique Laurent

La robe est plus sombre que le Pruliers. Le nez est plus austère plutôt à dominante minéral. La bouche est très concentrée, encore jeune mais les tanins sont plus fins et élégants que sur le Pruliers. Belle exercice de comparaison entre deux vins de la même commune et du même millésime.

 

Saint-Estèphe Château Haut-Marbuzet 1995 

Robe sombre peu évoluée.

Le nez est classique avec du poivron grillé et des épices.

Les tanins sont bien fondus et le vin a de la fraîcheur et de l'élégance.

 

Saint-Julien Château Ducru-Beaucaillou 1990

La sombre est ici plutôt évoluée.

Un nez complexe avec du poivron grillé, une infusion de fruits, des champignons secs.

Bouche plus sur l'élégance que la concentration, peut-être un peu mince en finale. A point en tout cas.  

 

Champagne André Beaufort doux rosé

Une couleur étonnante rubis assez foncé.

Le nez ressemble à celui d'un vin liquoreux avec du coing, de la pâte de fruits.

En bouche, les bulles sont très assagies, on ressent de la suavité, du gras, des notes étonnantes de fraise, de fruits rouges. Un vin gourmand qui se confronte bien au dessert.

 

 

Repas-Dégustation avec Tarlant-Selosse-Beaufort-Prieur-Dom. Laurent-Haut Marbuzet-Ducru Beaucaillou

Partager cet article

Repost0
3 octobre 2015 6 03 /10 /octobre /2015 13:09

  Ce cépage bourguignon est quelque peu éclipsé par le Chardonnay qui compose exclusivement les prestigieux grands vins blancs de la côte de Beaune. Néanmoins lorsqu'il est bien conduit avec des petits rendements et ramassé à maturité, il donne des vins, certes plus simples, mais incisifs et minéraux et qui ne manquent pas de charmes.

La preuve avec cette dégustation du 2 octobre 2015.

 

Bourgogne Aligoté 2013 De Moor

Robe or pâle. Nez qui dénote une matière bien mûre avec des notes de poires puis d'agrumes et du fumé. Bouche incisive avec des notes citronnées puis salines, bonne longueur. Très plaisant, grande buvabilité.

 

Bourgogne Aligoté 2011 Benoit Ente

Robe encore plus claire que le premier. Le nez dénote un vin un peu plus "travaillé" que le précédent avec des notes beurrées et de noisettes grillées, du fumé aussi (minéralité).

En bouche, plus de gras en attaque que le premier vin mais on retrouve ensuite les notes citronnées (zest) et salines.

 

Bourgogne Aligoté vieilles vignes 2011 Bruno Clavelier

Robe idem premier vin.

Nez de thé vert, de lime.

Bouche vive et grasse à la fois, notes de poire, amande et plantes médicinales. Les arômes sont différents des deux premiers mais la finale reste aussi saline.

 

Bourgogne Aligoté 2011 Arnaud Ente

Toujours la même robe.

Nez plus opulent que les trois précédents, du beurre, notes florales complexes puis zest d'agrumes.

La bouche présente également un peu moins de nervosité que les autres mais avec une forte concentration et la finale reste marquée par la minéralité.

 

Conclusion

Au final, les quatre vins ont des traits communs notamment les notes d'agrumes et minérales mais chacun a aussi sa personnalité. Difficile de trancher qui est le meilleur, les avis sont partagés.

 

 

Une dégustation de Bourgogne Aligoté

Partager cet article

Repost0
14 septembre 2015 1 14 /09 /septembre /2015 10:37
Le millésime 1995 en repas-dégustation

Ce repas dégustation a comme thème le millésime 1995 car il marque les vingt ans d'existence de notre groupe de dégustation.

 

Le menu

 

Amuse-bouches

Le millésime 1995 en repas-dégustation

Mousse de Saumon sur Fond de Crustacés

Le millésime 1995 en repas-dégustation

Saumon fumé

Purée légère de Cocos de Paimpol

Le millésime 1995 en repas-dégustation

Fiadone

Le millésime 1995 en repas-dégustation

Tajine de Mouton aux Aubergines

Le millésime 1995 en repas-dégustation
Le millésime 1995 en repas-dégustation

Fromages de chez Francis

Le millésime 1995 en repas-dégustation

Tarte à la Reine-Claude du Jardin

Le millésime 1995 en repas-dégustation

Les vins du millésime 1995

 

Champagne Lilbert

Couleur dorée, cordon très fin et encore abondant. Nez de raisins secs, pommes au four. Bouche bien droite, tenue par une fine acidité; les notes crayeuses et ranciotées se mêlent à des agrumes.

 

Champagne Brut non dosé Egly-Ouriet

Robe bien dorée, très peu de bulles. Nez avec des fruits secs (noix), des notes de pâtisseries.

Le vin est très sec en bouche (le non dosage lui donne cet aspect tranchant) avec une complexité moyenne (miel et agrumes).

 

Santenay blanc Sous la Roche Camille Giroud

Nez très changeant et évoluant avec le réchauffement du vin: notes fumées, mousseron, céleri, miel. La bouche présente une grosse concentration et de la longueur. On le situerait volontiers sur une appellation plus prestigieuse de Côte d'Or.

 

Hermitage blanc Domaine Jean-Louis Chave

Robe dorée avec quelques reflets verts. Nez sur des fruits blancs, de la cire d'abeille. Bouche grasse construite sur la puissance avec une grande persistance (herbes aromatiques, fruits blancs).

 

Vouvray Réserve Domaine du Clos Naudin

Robe ambrée. Nez complexe de rhubarbe, coing et  des notes plus minérales.

En bouche, l'acidité équilibre le sucre, on ressent des abricots secs, de l'écorce d'orange, du curry.

 

Hermitage rouge Domaine Jean-Louis Chave

Un vin qui nous a surpris en se réchauffant dans le verre et qu'on n'a pas reconnu. Le premier nez est plutôt sur de la framboise avec des notes végétales, du poivre blanc, des champignons de Paris puis viennent des notes de poivron grillé et enfin d'olives. La bouche également est très évolutive: trop frais les tanins paraissent légèrement saillants mais au réchauffement le vin devient beaucoup plus suave. Il a encore beaucoup de réserve.

 

Chateauneuf-du-Pape Cuvée Laurence Domaine du Pegau

Ce vin est en revanche bien typé par son terroir avec ses notes de guarrigue, mûre, épices qu'on retrouve dans une bouche suave avec un peu moins de finesse que l'Hermitage.

 

Bandol vieilles vignes Tardieu-Laurent

Un vin plus difficile à identifier que le précédent  avec une nez sur la mûre, le poivre et des notes végétales de rafles. Les tanins sont  légèrement assèchants en bouche.

 

Ruster Ausbruch Essenz Domaine Feiler-Artinger

La robe ambrée est magnifique. Une richesse de saveur hors norme  avec un festival de saveurs: cire, mirabelle, abricot, etc.. La sucrosité est importante mais on ressent aussi un peu d'acidité rafraîchissante. Persistance énorme.

 

Conclusion

Un sans faute avec une magnifique série de vins représentatifs de cet excellent millésime.

Le millésime 1995 en repas-dégustation

Partager cet article

Repost0
2 septembre 2015 3 02 /09 /septembre /2015 13:49

  Eric nous propose une dégustation à l'aveugle des quatre millésimes anciens de Daumas Gassac. A notre grande honte, nous n'avons pas reconnu le cru même si nous avions noté une parenté entre les deux premiers vins et également entre les deux derniers et situés les vins dans le Languedoc. Je suis également à blamer pour avoir dégusté cet été un Daumas Gassac 2004 et ne pas l'avoir reconnu ensuite. Mais vous verrez en conclusion que l'art de la dégustation est difficile et que d'autres dégustateurs plus prestigieux ont également entre eux des avis très divergents.

 

Mas de Daumas Gassac 2006

La robe est d'un beau grenat encore peu évolué. Le nez délivre un fruit immédiat et plaisant. La bouche est charnue avec des tanins qui doivent encore se fondre, la longueur est intéressante.

 

Mas de Daumas Gassac 2004

Le nez délivre également beaucoup de fruits et des notes de guarrigue, de cuir. L'attaque en bouche est soyeuse avec des tanins très fins, la finale est longue.

 

Mas de Daumas Gassac 2000

Le nez part sur des notes de jus de viande, de figue mais  si on remue le vin viennent des notes peu agréables de vieille cave poussièreuse. La bouche est un peu crispée avec des tanins saillants. Problème sur cette bouteille? A re-tester sur une autre bouteille

 

Mas de Daumas Gassac 1998

Nez complexe sur du fruit noir, des plantes aromatiques. Bouche riche, mature, de bonne longueur avec des tanins légèrement présents en finale. Peut encore se conserver.

 

Conclusion

En l'état, le 2004 a été jugé comme le vin le plus agréable à boire en dégustation pur et le 2000 le moins agréable.

Sur des verticales de Daumas Gassac plus étendues que la nôtre, noter les appréciations divergentes sur le millésime 1998 et sur le millésime 2006

http://www.mybettanedesseauve.fr/daumas-gassac-la-verticale-de-2012-a-1979

http://www.vin-terre-net.com/degustations-thematiques/languedoc/verticale-trente-ans-mas-daumas-gassac-guibert-aniane

 

 

 

 

Petite verticale de Daumas Gassac

Partager cet article

Repost0
19 août 2015 3 19 /08 /août /2015 11:11

Quelques vins bus cet été en diverses occasions.

 

Anniversaire d'Aline et Victor

 

Champagne v.v. de Cramant 2006 Larmendier-Bernier

Pureté, minéralité, richesse et longueur, bref un très beau Champagne.

 

Meursault Genevrières 2009 Michelot

Pour avoir bu chez ce propriétaire les trois plus célèbres terroirs de Meursault: Charmes, Genevrières et Perrières ainsi que chez d'autres (Comte Lafon, Bouchard), c'est souvent que le Genevrières que je préfère à cause de ses subtiles notes florales.

 

Mas de Daumas Gassac 2004

A maturité, la preuve que les grands vins du Languedoc vieillisent bien.

 

 

 

 

Photo prétexte pour faire admirer mes fleurs!

Photo prétexte pour faire admirer mes fleurs!

Chambolle-Musigny Les Charmes 1998 Domaine  Gérard Mugneret

Bouteille tout à fait conforme à l'esprit Chambolle avec beaucoup de finesse.

 

Gevrey Le Poissenot 1999 Domaine Geantet-Pansiot

Une bouteille  qui arrive à maturité, suave et complexe.

 

Beaune Les  Grèves v.v. 1998 Dominique Laurent

Une robe dense, une nez plaisant de cerise griotte, d'épices et de terre mouillée, une bouche avec des tanins fins mais serrés. Superbe mais l est encore loin de son apogée.

 

Gevrey Cazetiers 1993 Domaine Faiveley

Ici le nez évoque plus de la cerise à l'eau de vie. Le vin est agréable mais semble garder une certaine réserve avec des tanins légèrement secs. 

Les vins bus cet été
Les vins bus cet été
Les vins bus cet été

Volnay Caillerets 1964 Domaine Henri Boillot

Une bouteille incroyablement vieille avec un niveau "haute épaule", le bouchon a été extrait à l'aide d'un tire-bouchon à aiguille mais il était encore sain côté vin.

Le premier nez part sur des notes de sous-bois puis à l'aération le fruit (griotte) revient.

En bouche, bien sûr, les tanins sont complètement rabotés mais grâce à une fine acidité, le vin reste vivant avec des subtiles notes fruités et tertiaires. Un vin siroté pour le plaisir à l'apéritif.

 

 

Les vins bus cet été

Repas "semi-tahitien"

 

Apéritifs et entrées charcuteries

 

Les vins bus cet été
Les vins bus cet été
Les vins bus cet été

Salade Tahitienne

Les vins bus cet été
Les vins bus cet été

Fromages

Salade de fruits et flan, tuiles aux amandes 

Les vins bus cet été
Les vins bus cet été
Les vins bus cet été

Les vins

 

Champagne Mumm de Cramant

Une bouteille non millésimée achetée dans une vente aux enchères. Elle doit être assez vieille au vu de la robe très dorée du vin. Cete impression se confirme au nez avec des notes rassises, un peu de coing. La bouche a conservée une certaine vivacité malgré le cordon peu abondant. Le vin finit assez court confirmant le fait qu'il est sur le déclin.

 

Champagne rosé Sélosse dégorgement février 2009

Un tout autre calibre que ce champagne à la robe saumon clair. Très beau nez où on perçoit de la fraise, des notes sanguines. La bouche est dense, complexe, longue (patisseries, fruits, etc...), impressionnant. 

 

Fleurie Domaine du Vissoux 2012 Pierre-Marie Chermette

Une belle couleur rubis brillante. Nez parfumé de framboise, pivoine. Bouche souple mais concentrée, tanins suaves, bonne longueur.

 

Vouvray moelleux 1990 Foreau

La robe présente une belle couleur orangée. Nez complexe de mandarine, infusion de plantes. Bouche délicate avec une fine acidité qui répond à un sucre non pesant. L'attaque du vin est douce puis il prend de l'ampleur.

 

Coulée de Serrant 2001 Nicolas Joly

Couleur or ambrée. Chaque millésime de La Coulée de Serrant est différent et le vin provoque des débats. On s'interroge entre dégustateur sur la nature du nez: curry, pierre à fusil, autres épices? La proposition de Laurent rallie les suffrages: le vin sent en fait les schistes carbonifères! La bouche est sèche (sans sucre résiduelle) avec des notes fumées/minérales de grande classe.

 

Chinon Clos de l'Echo 2005 Couly-Dutheil

Belle robe pourpre. Nez à dominante de fruits rouges très mûrs avec un peu de poivron grillé, une petit reste de notes caramélisées venant de l'élevage. Bouche souple  avec des tanins abondants mais bien mûrs, du fruit, très agréable.

 

à suivre, l'été n'est pas fini!

Les vins bus cet été

suite des dégustations...aôut 2015

 

Champagne Egly-Ouriet 99:

La robe est légèrement teintée ,la bulle très fine.Un nez délicat sur les agrumes, le miel, avec du raisin sec à l'aération.Bouche toute en finesse qui finit "sèche" sur la craie.

Sancerre Les Monts damnés "cuvée spéciale" 95 F.Cotat: 

Superbe couleur jaune paille qui semble attirer la lumière.Le nez est d'une grande complexité (plantes en infusion,pomelos jaune bien mûr,miel,champignon de Paris...) Très suave en attaque, la bouche prend de l'ampleur (sensation de grain tannique) avec des notes de craie.Finale longue et douce ponctuée d'une fine amertume.

Corton Charlemagne A.Guyon 92:

La robe jaune clair apparait peu évoluée pour son âge. Le nez beurré évolue vers l'anis, le grillé, les agrumes, une pointe de noisette. La bouche est tendue, longue, mais laisse une impression de retenu; serait-ce (malgré la richesse de l'année) dû à un léger manque de maturité des raisins? 

Riesling Grand Cru Rangen De Thann Zind Humbrecht 95:

Couleur dorée du plus bel effet. Le nez combine le miel de bruyère, des épices, des touches fumées et une sensation de roche. Superbe bouche, pleine, riche, d'un équilibre souverain où la richesse est contenue par une fine acidité.La finale très longue est bien celle d'un vin sec. 

Chinon les Picasses 96 Domaine Breton:

Etonnante robe grenat pour un Chinon. Le nez exprime une très belle maturité de fruit (infusion de fruits rouges et noirs), cuir, légères touches viandées ...Délicat en bouche il donne une impression de naturel et finit sur de fines notes de craie. Un vin à maturité.  

Cornas Tardieu Laurent 95:

Toujours cette robe sombre et dense qui  montre peu d'évolution vu l'âge du vin. Le nez est dominé par des arômes viandés et des épices. Un jus dense, viril, qui aurait dû être carafé pour favoriser une meilleure expression. 

Chambolle Musigny 2007 Dom. Méo-Camuzet:

Une robe rubis qui apparait assez dense. Le nez discret développe des notes de petits fruits rouges puis de pétales de rose à l'aération. Idem pour la bouche qui se montre corsetée par des tanins apparents. Encore peu expressif mais le potentiel est là.

Gevrey Combottes Dom. Laurent 2001:

Robe rubis opaque et terne. Nez superbe par la délicatesse de ses arômes (épices, framboise, musc, poivre blanc à l'aération...) La bouche suave, "légère", aux saveurs intenses et d'une grande longueur finit sur des tanins de soie. Il se boit (trop) facilement ! 

Mondeuse Arbin Les Fils de Charles Trosset "Confidentiel" 2012: 

Robe noire, brillante.Nez très expressif de mûre, réglisse, poivre.La bouche ne manque pas d'allant et finit sur des tanins fins et serrés. Excellent et sans fard. 

Châteauneuf du Pape Clos St Jean 2008:

Robe très sombre, nez qui mêle un fruit mature (figue,pruneau) mais aussi un arôme fugace de framboise! La bouche se montre souple, les tanins fins et peu saillants; bien travaillé et presque à point?

Les vins bus cet été
Les vins bus cet été

Partager cet article

Repost0