Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
8 décembre 2013 7 08 /12 /décembre /2013 18:16

Le 7 décembre 2013 chez Valérie et Eric

 

 

Mises en bouche

 

2013decembre7 3011

 

Cassolette de Langouste

 

2013decembre7 3012 

 

Petits feuilletés aux morilles, foie gras et jambon de Parme

 

2013decembre7 3013 

 

Civet de sanglier

 

2013decembre7 3014 

 

2013decembre7 3016

 

Plateau de fromages de chez Jeannot

 

2013decembre7 3017

 

Tarte à la Rhubarbe Meringuée et Crumble Poire/Chocolat

 

2013decembre7 3018

 

 2013decembre7 3019

 

2013decembre7 3021

 

Les vins

Champagne Inflorescence blancs de noirs Cédric Bouchard dégorgement avril 2012

 

Cordon abondant.

Nez de fruits secs, raisins de corinthe, pomme.

Bouche droite et sèche, finale bien minérale, idéal à l'apéritif.

 

Champagne Drappier Pinot noir zéro dosage

 

Robe claire.

Premier nez de brioche, agrumes puis vienent au réchauffement des notes de petits fruits rouges.

Bouche assez puissante, des amers minéraux en finale.

 

Chablis Les Preuses 2000 William Fèvre

 

Le nez est puissant avec des notes d'herbes médicinales et un petit côté oxydatif.

La bouche est grasse, bien prégnante avec des notes d'agrumes et une finale saline

Parfaitement à l'aise sur la Langouste.

 

Chassagne Montrachet Franchemont  2000 Verget

 

Robe bien dorée.

Nez capiteux avec des raisins confits, vieux rhum.

Bouche grasse avec au départ une touche beurrée puis des arômes de raisins bien mûrs, finale équilibrée et allongée par une bonne sensation acide.

 

Vosne Romanée Les Genevrières 1997 Domaine Leroy

 

Robe rubis sombre mais tuilée sur le bord.

Nez très expressif avec du fruit bien mûr (fraise, framboise) et des notes de sous-bois.

Le toucher de bouche est très délicat avec des arômes qui semblent infuser à travers les papilles gustatives, notes nobles de roses fannées, une pointe fumée, longueur étonnante pour un "village". 

 

Rasteau Fleur de Confiance 2000 Domaine Romero

 

Robe très sombre mais vieillie.

Nez cacao, café, confiture de figues.

Bouche suave, arômes de Porto Vintage mais l'alcool n'est pas pesant.

 

Cornas 1995 Domaine Clape

 

Robe très sombre semblable au précédent.

Nez sur du jus de viande, chocolat, olive noire.

On retrouve ses sensations en bouche avec des tanins fondus, une bonne longueur.

 

Chambertin 1993 Dominique Laurent

 

Le nez est changeant. Il est au départ assez austère sur de la terre mouillée, du fumé puis du fruit rouge ressort  et on obtient un mélange assez facinant et changeant de notes minérales et de fruit.

La bouche présente une intense concentration avec une attaque opulente, des tanins serrés mais fondus, la finale de grande classe propose un retour vers la minéralité.

 

2013decembre7 3023

Repost 0
23 novembre 2013 6 23 /11 /novembre /2013 15:09

Dégustation à l'aveugle de vins rouges de Loire. Le troisième nous a mis sur la voie pour trouver la région d'origine commune car le second vin faisait furieusement penser à un beau Bourgogne.

 

Cheverny rouge Le Vivier 2006 Michel Gendrier

 

Premier nez un peu réduit, notes animales de cuir, lard fumé puis le fruit ressort bien avec une corbeille de fruits rouges.

En bouche, les tanins sont patinés, bel équilibre, de la fraîcheur et une belle longueur, la finale minérale donne un indice sur la région d'origine.

Cépages Pinot noir majoritaire/Gamay/Cabernet Franc

 

Sancerre rouge 2008 Vacheron

 

Belle robe rubis assez sombre.

Très beau nez de coulis de fraise avec quelques notes plus végétales (pivoine?).

Bouche délicate et raffinée , belle complexité et persistance.  

Cépage Pinot noir 

 

Anjou village 2000 Philippe Delesvaux

 

Robe grenat sombre.

Nez terreux, notes de rafles, épices, pierre à fusil (poireau pour un des dégustateurs).

Au départ assez linéaire, la bouche a besoin d'aération pour se dévoiler, les notes minérales ressortent en finale.  

Cépage Cabernet franc 

 

Sancerre rouge 2011 Gérard Boulay

 

Bouteille injugable bouchonnée

 

2013novembre22 3009 

Repost 0
12 novembre 2013 2 12 /11 /novembre /2013 17:18
Notre rendez-vous annuel pour la dégustation de grandes bouteilles de domaines célèbres avec notamment DRC, Leroy, Prieur, Comte Lafon, Dominique Laurent, Haut-Brion, Margaux, Foucault, Rayas, Selosse, Montcuit, etc.
Ce marathon épicurien était particulièrement remarquable cette année avec plusieurs bouteilles d'anthologie. 
 
Vendredi 8 novembre 2013 diner 
 
Charcuterie " patta negra" Garcia

Martignargues 2013 2948 bis

Daube de joues de boeuf, gratin dauphinois

Martignargues 2013 2950

Martignargues 2013 2951
 

Martignargues 2013 2949

Fromages

Martignargues 2013 2952

Salade de fruits, pain d'épices

Martignargues 2013 2953

Les vins
 
Muscadet Gorges André-Michel Brégeon
 
Bouteille bue en apéritif par les premiers arrivants, il devait être bon car il n'en restait plus! 

Champagne Nicole Moncuit 1996
 
Nez fin à dominante d'agrumes et florale. Bouche percutante avec une fine acidité qui porte le vin, la maturité donne des notes de raisins secs et de mirabelle.
 
Champagne Egly-Ouriet 2003 (dégorgement juillet 2010)
 
Nez rond et puissant avec des notes de pain grillé et de beurre.
La bouche est riche, crémeuse, la finale délivre des saveurs de fruits rouges avec une pointe d'amertume.
 
Saumur Champigny Clos Rougeard Le Bourg 2000 Domaine Foucault
 
Nez complexe avec du cassis, du poivron grillé, du sous-bois.
La texture en bouche est soyeuse, les saveurs complexes, c'est long, c'est grand!
 
Châteauneuf-du-Pape Beaucastel 1985
 
La robe rubis sombre est évoluée.
Nez d'herbes de Provence, figue,musc, champignons.
La bouche présente des tanins patinés avec du fruit noir bien mûr, finale sur du chocolat amer.
 
Musigny 1990 Domaine Jacques Prieur
 
Robe sombre.
Nez musqué avec de la framboise.
La bouche est énergique avec des tanins fins, les aromes sont profonds: framboise, épices, chocolat.
Petite divergence d'appréciation parmi les dégustateurs: certains le trouvent envoûtant, d'autres lui reproche un manque "d'envol" en fin de bouche. 
 
Beaune 1er cru vv 1990 Dominique Laurent
 
La robe est aussi sombre que le précédent. 
Le nez est très beau avec de l'églantine, de la terre mouillée, une pointe mentholée.
En bouche, il fait plus jeune que le Musigny qui l'a précédé par son tonus et ses saveurs fruités.
 
Vouvray Le Haut Lieu moelleux 1989 Domaine Huet
 
Problème de bouchon, non dégustée.
 
Martignargues 2013 2968 
 
 Samedi 9 novembre déjeuner
 
 Apéritifs
 
Martignargues 2013 2958
 
Filet mignon de porc en croûte, ratatouille
 
Martignargues 2013 2960 
Martignargues 2013 2961
 
Compote de pomme, tuiles aux amandes de JM Lauthier
 
Martignargues 2013 2962
 
Les vins
 
Champagne Drappier Cuvée Quattuor
(blanc de blancs avec les 4 cépages: Arbane, Blanc Vrai, Petit Meslier, Chardonnay)
 
Nez parfumé floral et beurré.
Bouche nerveuse, apéritive avec sa fine amertume.
 
Riesling Ried Steinberg 2011 Hajszan Neumann
 
Le nez est typique d'un beau riesling avec ces notes citronnées, pétrole, fenouil.
La bouche est légèrement perlante, il a beaucoup d'allant et de la minéralité en finale.
 
Château Margaux 1988
 
Robe grenat avec un disque orangé sur la tranche.
Nez élégant de boite à cigare, poivron grillé.
La bouche est raffinée mais peine un peu en finale par une certaine linéarité . "Il a du mal à prendre son envol".
 
Le Grand Rouge Château Revelette Côteaux d'Aix 2004
 
Robe grenat sombre.
Nez avec du fruit rouge et noir, un peu de poivron mûr.
Bouche puissante, encore jeune, le fruit est très expressif, la maturité excellente. 
 
DSCN4166  
 
Samedi  9 novembre  diner
 
Toasts au foie gras
 
Martignargues 2013 2969
Martignargues 2013 2970
Dos de cabillaud, courgettes, épinards
 
Martignargues 2013 2971


Martignargues 2013 2972
 
Poêlée de cèpes
 
Martignargues 2013 2973
 
Cake au citron de Lauthier, gâteaux bretons et glace framboise

Martignargues 2013 2974
 
Les vins
 
Champagne Doquet-Jeanmaire Coeur de Terroir 1996
 
Nez opulent de pomme au four.
Malgré sa vivacité, on ressent une grande richesse qui imprègne la bouche, la finale est crayeuse.
 
Meursault Genevrières 1996 Comte Lafon
 
Nez de beurre, tilleul, infusion de plantes.
Le vin tapisse la bouche par son gras, les aromes se déploient sans pesanteur et évoluent vers des notes de mousseron, de lichen, grande longueur.   
 
Chevalier Montrachet 2002 Domaine Jacques Prieur
 
La robe est bien dorée. Au nez viennent des notes citronnées et beurrées, puis florales.
L'attaque est très puissante, il gagne en complexité au réchauffement et finit en queue de paon.
 
Corton Charlemagne 2002 Domaine Leroy
 
La robe est or pâle. Le nez est très puissant, presque saturant avec du pain grillé, ambre, clémentine, zest d'agrumes.En bouche, on ressent une extrême concentration mais aussi beaucoup de subtilité. C'est une "fusée à plusieurs étages" déclare l'un des dégustateurs. Il est difficile à caractériser tant il évolue et a des notes épicées comme un vin rouge.  Si les deux premiers blancs de la soirée étaient grandioses comment qualifier celui-là: un extra-terrestre?
 
 
La Tâche 1992 Domaine de la Romanée Conti
 
La robe est rubis sombre, dégradée sur la tranche.
Le nez est d'une grande complexité avec des notes de sous-bois, de rafles et de fruits rouges.
La bouche donne une intense rétro-olfaction comme une infusion de senteurs complexes et délicates parmi lesquelles on perçoit des notes sublimes de roses séchés.
 
 
 
Fixin Les Hervelets 2000 Dominique Laurent
 
Succéder à l'immense vin précédent n'était pas chose facile, pourtant ce Fixin nous a ravi et permis de "redescendre" en douceur. Le nez part vers des notes de rafles, d'églantine. La bouche est assez suave et délivre de belles notes de fruits. Il fait encore très jeune.
 
Chartreuse VEP
 
Au nez viennent des senteurs de plantes aromatiques de montagne.
On les retrouve en bouche (génépi, réglisse, etc..) avec une intense persistance.
 
 
Martignargues 2013 2975
 
Martignargues 9novembre 
Dimanche 10 novembre déjeuner
 
Apéritifs
 
Martignargues 2013 2976
 
Soupe de potiron, éclats de chataignes
 
Martignargues 2013 2977 

Les vins
 
Champagne Françoise Bedel cuvée Robert Winer 1996
 
La robe est or pâle. Le nez est très plaisant avec des notes de boulangerie et florales, du raisin sec.
la bouche est fine et délicate, on sent une bonne maturité des raisins, la finale trace bien avec ses notes crayeuses. 
 
Château Haut-Brion 1990
 
Robe grenat avec une évolution sur la tranche.
Le nez est profond, tabac, jus de viande, épices, cassis.
La bouche est concentrée mais suave, les tanins très fins sont raffinés, la longueur notable.
Il est plus expressif que le Margaux 1988 bu la veille.
 
Griottes Chambertin Dominique Laurent 1990 
 
La robe est quasiment plus sombre que le Haut Brion!
A l'aération, le nez se développe sur une multitude de senteurs, épices, civette, plantes de montagne, liqueur de cassis.
La bouche présente des tanins soyeux avec une explosion de saveurs, la longueur est phénoménale. "C'est un voyage dans les arômes" s'exclame un dégustateur.    
 
  DSCN4216
 
Dimanche 10 octobre diner
 
Apéritifs

Martignargues 2013 2989
 
Pieds paquets
 
 Martignargues 2013 2991-copie-1
  Martignargues 2013 2993

Civet de lapin
 
Martignargues 2013 2994
 
 
Pralinoise, cake à l'orange, biscuits bretons
 
Martignargues 2013 2996
 
Les vins
 
Champagne Andre Beaufort demi sec 1996 dégorgement 10/07  
 
Nez opulent de pomme au four, de poire.
En bouche on ressent une pointe sucrée due au dosage demi-sec mais cela est équilibré par l'acidité du millésime, arômes de vieux rhum. Bon accord avec les toasts au foie gras de canard.
 
Champagne Selosse extra brut dégorgement 10/01/02
 
Nez de levures, de viennoiserie fraîche, pâte à crèpes.
La bouche, légèrement oxydative, est bien concentrée, notes d'agrumes et finale minérale crayeuse.   
 
Château Fonsalette blanc 1995
 
La robe est dorée.
Le nez est à dominante d'herbes aromatiques, infusions de plantes, miel.
La bouche opulente présente une petite touche oxydative, belle richesse armatique, longueur moyenne.   
 
Château Fonsalette rouge 1999
 
Robe rubis sombre.
Nez avec un peu de réduction puis de la figue, du fruit noir surmûr.
Bouche de structure délicate  avec des herbes aromatiques (thym), l'acidité préservée lui donne de la fraîcheur et de la longueur en fin de bouche.
 
Château Fonsalette rouge 1989
 
Bouteille bouchonnée. 
 
Châteauneuf-du-Pape Château Rayas 1998
 
Le nez à dominante fruité exhale aussi des notes de roses.
La bouche est chaleureuse avec le côté sucré du fruit (on évoque de la grenade fraîche), la finale est sur le thym, très chaleureuse. Un vin plus sur la finesse que sur la puissance.
 
Châteauneuf-du-Pape Beaucastel 1990
 
Robe encore sombre.
Nez sur des notes animales, fumées puis du fruit compoté.
La bouche est encore énergétique avec une finale sur de la liqueur de fruit. Différence d'appréciation chez les dégustateurs: certains trouvent les tanins fondus, d'autres les trouvent encore présents quoique à grains fins.
 
Gewurztraminer vendanges tardives 2007 Albert Boxler
 
Couleur or bien lumineuse.
Le nez est superbe: fruit exotiques (fruit de la passion, papaye, mangue); la bouche d'une belle richesse est tenue par une fine acidité, le terroir corsète le côté exhubérant du cépage.   
 
Martignargues 2013 2997 
 
Lundi 11 novembre déjeuner
 
Champagne Moncuit 2005
 
Nez frais avec des agrumes et des notes de boulangerie.
Bouche désaltérante avec sa vivacité et son côté crayeux et agrumeux.
 
 
Echezeaux 1996 Dominique Laurent
 
La couleur est rubis sombre .
Beau nez de fraise/framboise plus des notes épicées et de sous-bois.
Bouche puissante mais très suave avec une belle longueur. 
 
Grands-Echezeaux 2004 Dominique Laurent
 
Couleur identique au précédent.
Nez d'abord réservé puis s'ouvrant sur du sirop de fruits avec des notes de rafles de raisins et d'épices.
Bouche profonde avec des tanins rafffinés de grande classe, de la fraîcheur aromatique, il fait encore jeune.
Par rapport au précédent, on lui trouve un supplément de raffinement. 
DSCN4218
 
Toutes les bouteilles
 
Martignargues 2013 3001
 
Martignargues 2013
Repost 0
2 novembre 2013 6 02 /11 /novembre /2013 11:29

Soirée alsacienne avec un superbe baeckeoffe cuisiné par Laurent

 

Bretzels et Bollinger Grande année 1990

 

2013novembre1 2940

 

 

2013novembre1 2939

Tarte flambée

 

2013novembre1 2941


Baeckoeffe

 

2013novembre1 2942
2013novembre1 2943
2013novembre1 2944

Fromages

2013novembre1 2945

Tarte tatin


2013novembre1 2946

 

Les vins

 

Bollinger Grande Année 1990

La couleur est bien dorée. Le nez est capiteux avec des notes de miel, de vieille eau-de-vie. La bouche très riche donne une sensation crémeuse, la bulle est très fine avec une forte rémanence. Superbe comme d'habitude mais c'était la dernière bouteille de la cave.

 

Sylvaner Zotzenberg vv 1995 Albert Seltz

 

Le nez présente une note végétale de gentiane et des notes minérales de pierre à fusil. La bouche est riche mais les sucres résiduels se sont fondus, la finale évoque l'orange amère. Une belle réussite pour un Sylvaner Grand Cru.

 

Pinot Noir Burlenberg vv 2000 JM Deiss

La robe est rubis sombre. Le nez évoque des notes de mûres avec une touche fumée. La bouche a des tanins raffinés avec une somptueuse note d'églantine en finale. Au niveau d'un beau premier cru de Bourgogne.

 

Gewurtztraminer SGN 1989 Runner

Le nez est très élégant sur des notes florales et de miel. Malgré sa richesse, la bouche est sans lourdeur avec une saveur dominante de miel de sapin.

2013novembre1 2947

 

 

Visite au salon des vins de Toulouse 

 

Duspasquier

 

2013novembre1 2935

2013novembre1 2936

Champagne Lamiable

2013novembre1 2937

Repost 0
27 octobre 2013 7 27 /10 /octobre /2013 11:24

La Rôtisserie des Carmes

 

C'est un des restaurants favoris de Hervé à Toulouse. Et nous avons bien fait d'y aller, d'une part parce que le chef Alain Chabrier va bientôt prendre sa retraite et d'autre part parce que  ce jour-là, il y avait des palombes à la carte.  Et nous nous sommes régalés!

 

La cave se situe à l'entrée de la salle du restaurant. Pour y accèder, il faut ouvrir une trappe et descendre une échelle raide. Par précaution, la porte du restaurant est alors fermée!

cave

 

 

Palombe rôtie et sa tartine façon"bécasse"

palombe

 

 

Quasi de veau aux cèpes


quasi veau

 

Figues rôties au Banyuls, glace vanille

figues1

 

Pain perdu aux poires, glace au chocolat

pain perdu

 

Fondant au chocolat, coulis de fruits rouges

moelleux

 

Les vins

Terrasse du Larzac "Les Vignes oubliés" 2011   Jean-Baptiste Granier

http://lesvignesoubliees.com/

Domaine Borie de Maurel « Esprit d’Automne »  2011

http://www.boriedemaurel.fr/sommairef.html

 


Repost 0
20 octobre 2013 7 20 /10 /octobre /2013 09:10

Dégustation du 18 octobre 2013 chez Laurent de quatre vins de pinot noir: à l'aveugle, nous avons reconnu le cépage  mais plus difficilement les appelations.

 

Sancerre rouge "Chavignol" 2006

La robe est rubis clair avec une frange tirant vers le rose.

Le nez est plaisant avec des notes de bourgeon de cassis, du fruit rouge (groseille), des notes plus végétales de gentiane.

Le toucher de bouche est très délicat, raffiné, mêlant des notes fruités et végétales, la persistance est bonne.

Ce vin qui n'a pas reçu l'agrément de l'appelation pour cause de fermentation malolactique non réalisée, est donc étiqueté en vin de pays!

 

Côteaux Champennois Ambonnay rouge vv 2006 Egly-Ouriet

La robe est rubis plus sombre que le précédent.

Le nez est puissant sur de la purée de fruits rouges mêlées à des notes toastées venant de l'élevage sous bois.
On note une très belle matière en bouche, très suave, mais le boisé vanillé persiste en fin de bouche.  
Ce boisé persistant est surprenant sur ce vin, on n'avait pas noté ce caractère dans d'autre millésime (peut-être, un brûlage des barriques trop appuyé?) . Ce vin a été situé en Bourgogne à l'aveugle.  

 

Gevrey Chambertin 2003 Dominique Laurent

La robe est un peu plus sombre que le précédent.

Le nez a besoin d'aération pour se développer vers des notes de fruits rouges et plus sauvages (ronce?).  
La bouche est puissante avec des tanins encore un peu marqués mais racés, la finale est un peu cadnassé. Comme prévu par Dominique Laurent, le vin après une phase de jeunesse explosive, s'est un peu renfermé mais on a toute confiance dans son évolution ultérieure vu la qualité de sa structure. 


Pinot noir Burlenberg vv 2003 JM Deiss

Le premier nez est assez étrange, un peu croûte de fromage ou chambre à air selon certains. Il évolue en suite vers des notes d'herbes sèches, de figues, de fumé.
La bouche est encore tannique mais vibrante avec des notes réglissées, poivrées; en fin de bouche on retrouve cette sensation de figue qui signe le caractère brûlant du millésime.
Burlenberg signifie "colline brûlée" et le millésime 2003 a encore accentué le terroir pour donner ce vin quelque peu atypique.

Une très belle dégustations avec ce diable de cépage et des vins qui bousculent nos habitudes et certitudes en s'écartant des stéréotypes figés car traduisant leurs terroirs et le millésime.
2013octobre18 2934

Repost 0
16 septembre 2013 1 16 /09 /septembre /2013 20:45

    Samedi 14 septembre 2013 repas dégustation chez Noëlle et Jean-Claude

 

 

Un repas dégustation très réussi aussi bien en cuisine qu'au niveau des vins qui se sont bien accordés aux plats.  

 

Le menu

 

Cookies salés

   

  DSCN3538

 

  Flan de courgette au combava

 

DSCN3542

 

 

DSCN3546

 

 

Tartare de thon

 

DSCN3551

 

 

DSCN3553

 

Jambon de sanglier rôti 

 

 

DSCN3559

 

DSCN3562

 

DSCN3564

 

Fromages de Sena 

 

DSCN3565

 

Clafoutis aux raisins et amandes

 

DSCN3568

 

Croustillant glacé à la menthe 

 

DSCN3574

 

DSCN3575

 

 

Les vins

 

Champagne Selosse Contraste dégorgement février 2004

 

La robe est très dorée!

 

DSCN3541

 

Le premier nez est suspect avec des notes liègeuses qui sont confirmées par la senteur du bouchon. Des notes plus agréables de pomme au four et de vieille eau-de-vie émergent cependant.

La bouche est crémeuse du fait d'une concentration énorme mais n'a pas la longueur attendue, altérée probablement par ce problème de bouchon.

 

Champagne Drappier 1959 dégorgement mai 2012!

 

Le cordon est très fin avec une robe paille.

Le premier nez part sur les agrumes puis viennent des senteurs complexes de mirabelle, verveine, infusions de plantes.

La bouche présente à l'attaque une fine amertume avec des notes de pamplemousse, citron vert; au réchauffement on ressent plutôt des fruits blancs, du coing. Ce vin complexe plonge les dégustateurs dans la perplexité: " cela ne ressemble à rien de ce que je connais" dit l'un d'eux. On pressent que ce vin est agé mais pas à ce point là quand on le découvre: 1959! Une belle prouesse de la maison Drappier.

 

Côteaux du Languedoc blanc Hautes Terres de Comberousse 2000 Roucaillat

 

La robe est franchement dorée comme un vin liquoreux.

Le nez est à dominante oxydative avec des notes épicées.

La bouche ne présente pas de sucre résiduel; les arômes sont capiteux, curry, épices orientales, amande, miel.

Le vin se marrie bien avec le plat.

http://www.comberousse.com/LesVins.html

 

 

Grüner Vetliner Bründlmayer 2002 

 

Robe or pâle.

Le nez est vif sur des senteurs d'agrumes, notes florales et fumées.

En bouche, on sent un léger perlant, on reste sur des notes plutôt fraîches avec de la concentration et de la longueur. Il fait beaucoup penser à un beau vin d'Alsace avec le même type d'équilibre.

 

Nuits Saint Georges La Richemone v.v. 1999 Dominique Laurent

 

La robe est rubis très sombre.

Le nez évolue beaucoup, notes épicées, cerise noire, sous-bois.

La bouche présente une grosse concentration, les tanins sont assez fondues; on est sur un registre à base de fruits rouges avec des épices (poivre), la finale reste fraîche. Un vin qui a encore une longue carrière devant lui (c'est le dernier millésime vinifié par André Pernin-Rossin) .

 

Châteauneuf-du-Pape cuvée Laurence Domaine De Pegau 1990

 

Le nez est sérieux et ne délivre que parcimonieusement un peu de fruit.

En bouche, les tanins sont encore présents avec des notes terriennes et un côté assez rustique.

Il nous a surpris dans le mauvais sens du terme, on s'attendait à un vin plus voluptueux vu son millésime et son pédigré.

 

Cornas Les Chaillots 2005 Thierry Allemand

 

La robe grenat sombre fait jeune.

le nez est à dominante de mûres avec des notes de guarrigue.

La bouche est riche avec de beaux tanins polis et racés et reprend avec beaucoup d'allant des saveurs de fruits noirs. Au réchauffement viennent des notes d'olives et d'épices. Un vin voluptueux qui a de la réserve.

 

Cote Rotie La Mordorée 2006 Chapoutier

 

Robe très sombre et opaque.

Le nez présente quelques restes d'élevage dominés cependant par les fruits noirs et de la guarrigue.

Ce vin est très puissant en bouche mais les tanins sont très mûrs, la finale fraîche équilibre cette concentration.

Une syrah très mûre et concentrée qui a beaucoup de réserve!

 

Côteaux du Layon cuvée Maria Juby 1995 Patrice Baudoin

 

La robe est orangée.

Le nez superbe part sur de la confiture de coing, poire, abricot, miel.

La bouche séduit tout autant par son équilibre entre la richesse en sucre et son acidité, avec une belle longueur, de la pâte d'amandes en finale.

 

  DSCN3582

 

 

 

Repost 0
1 septembre 2013 7 01 /09 /septembre /2013 03:19

30 août 2013

 

  Le thème fixé pour cette dégustation à l'aveugle était "Blancs de Loire" mais les quatre vins choisis étaient 100% Chenin,.

Malgré un cépage identique, on verra que ces quatre vins étaient bien différents preuve de la capacité du cépage à restituer les différences de terroir et à donner des profils aromatiques différents suivant la richesse en sucres résiduels. 

 

 

Chinon Les Roches 2008 Jérome Lenoir

 

La robe est or pâle.

Le nez est vif, d'abord citronné puis viennent des notes de pomme et florales.
La bouche commence par une belle attaque, elle se prolonge en finale par de beaux amers minéraux .

 

Anjou blanc Feuille d'Or 2002 Philippe Delesvaux

 

La robe est bien dorée.

Le nez est riche, notes assez lourdes de pomme, cire, graphite.

La bouche est grasse mais sans sensation sucrée, la finale reprend les notes de pomme et graphite avec une belle longueur.

 

Côteaux du Vendomois Pente des Coutis 2003 Patrice Colin

 

La robe est plutôt dorée.
Le nez part sur de la pomme au four, de l'abricot confit.

La bouche est riche avec des sucres résiduels qui se font encore sentir,  mais sans pesanteur, belle complexité des aromes.

 

Montlouis Les Bournais 2009 François Chidaine (vignes franches de pied)

 

Première bouteille bouchonnée, heureusement la seconde était impeccable!

La robe est or pâle.

Le nez commence avec des notes de pomme, poire puis évolue vers un côté floral très fin.

L'attaque en bouche est vive et se prolonge par des notes plus tendres avec un côté floral caressant, complexe et long.

Belle réussite.

Repost 0
29 août 2013 4 29 /08 /août /2013 16:23

    L' été, c'est l'occasion de parfaire son entrainement (et ce n'est pas du luxe au vu des erreurs faites à l'aveugle!) au cours de repas en famille ou entre amis

S5000394-copie-1.JPG

 

 


Les champagnes:

St Chamant non dosé 2003 G.C:

La robe est pâle, la bulle abondante. Le nez est vif, (agrumes-craie), la bouche tendue, sèche convient très bien à l'apéritif.

Lamiable extra brut G.C: 

La couleur est plus soutenue (assemblage à dominante de raisins noirs),bulles fines et serrées. Plus de rondeur et de maturité dans le fruit que le vin précédent avec ici encore une finale très droite.

Selosse V.O dégorgement 25/10/2010 G.C: 

Robe dorée aux bulles très fines; complexité des arômes qui évoluent dans le verre: noisette grillée, fruits jaunes (abricot...), rhum, touches ranciotées. C'est un vin ample en bouche mais qui garde la tension crayeuse d'un blanc de blanc.

 

Les vins blancs secs:

Clos Rougeard Brézé 99:

La couleur est d'un beau jaune doré. Le nez décline des agrumes (kumquat?), des notes florales et épicées auxquelles se mêlent des touches pétrolées. Il se montre riche en bouche et d'une belle longueur avec un retour nerveux en finale sur les écorces d'agrumes.

Clos Rougeard Brézé 2001:

Jaune pâle avec un léger doré dans la masse. Le nez garde quelques traces d'élevage (beurre, vanille) mais l'aération lui fait du bien. Viennent alors le coing, des infusions de plantes (gentiane), des touches iodées/salines. La bouche est ample, d'un équilibre superbe (acidité) et très longue..

Chablis Fourchaume 2009 La Chablisienne: 

Robe pâle aux reflets verdâtres. Le nez est séduisant: brioche, agrumes (citron...), coquille d'huitre et léger boisé. La bouche est grasse mais accuse un manque de soutien (effet millésime?) et de longueur.

 

Les vins blancs liquoreux: 

Quart de Chaume Ch. de Bellerive 90:

(Remplaçant à la dernière minute un vin bouchonné, d'où une température de dégustation de 19°). La robe affiche un superbe jaune "bouton d'or" lumineux qui semble capter la lumière. Magnique complexité au nez où les arômes fusionnent: miel, raisins de Corinthe, graphite, herbes de montagne, tilleul, écorce d'orange...La bouche est à l'avenant, d'un toucher très suave et d'une grande longueur. Elle finit sur des amers qui lui donnent un côté distingué. Vin à point, dans lequel alcool, acidité et sucres ont fusionné. Quelle différence avec le 89 bu à Martignargues!

Coteaux du Layon St Lambert domaine Jo Pithon Clos des Bonnes Blanche 95:

Couleur qui tire sur le viel or. Un nez marqué par la richesse du vin; compote de fruits, coing, épices (gingembre?), miel...Bouche d'une grande richesse en sucres mais l'équilibre est préservé grace à une superbe acidité. Inutile de dire qu'il est très long.

Jurançon Clos Uroulat 95:

La robe moins dense fait plus agée avec des reflets cuivrés. Au nez on reconnait le miel, des touches de pralin et de truffe. La bouche est tenue par une très belle acidité (c'est un jurançon!) mais elle apparait d'une complexité moyenne, avec quelque chose de linéaire dans les arômes (jugement un peu sévère dû peut être à une phase d'évolution).

 Les vins rouges:

 

Côte Rôtie Jamet 2000:

La robe grenat à la frange orangée signe un vin évolué. Le nez est magnifique de complexité et d'évolution dans le verre: figue, notes fumées, olive noire, thym, violette. La bouche n'est pas en reste, tendre, délicate, d'une longueur appréciable pour un vin qui semble à son apogée.

Margaux château Siran 99:

Il a fallu ouvrir une troisième bouteille pour avoir un vin non bouchonné! De plus cette bouteille a eu le lourd handicap de passer après le Côte rotie. Les arômes sont plus discrets (fruits rouges, cèdre), la bouche est souple, fondue. Il prend plus de relief sur le plat. 

Châteauneuf du Pape Clos du caillou Quartz 2003:

La robe montre des traces d'évolution. Le nez est marqué par la maturité du millésime (pruneau, figue, chocolat). Cependant il affiche une certaine raideur en bouche, et même si l'aération lui fait du bien on ne retrouve pas le moelleux qu'il avait il y a trois ans. (Phase d'évolution?)

Côteau du Languedoc Mas Jullien 98:

La robe grenat est opaque avec une frange orangée sur les bords. Le nez évite le piège de la surmaturité (compote de fruits noirs, laurier, cuir...). La bouche a du caractère avec des tanins presque fondus qui se montrent encore énergiques.

Beaune Grèves 98 Domaine Lafarge:

Robe sombre avec un léger dégradé. Très beau nez qui décline le sous bois, la purée de fruits rouges et des touches florales. La bouche apparait légère en attaque mais le rappel à l'ordre des tanins lui confère un aspect terrien.

Chateauneuf du Pape Tardieu-Laurent 94:

La concentration des vins de cette maison ainsi que l'élevage pratiqué demandent toujours un bon temps de garde. Cette bouteille est arrivée à maturité. La robe bien que sombre a des reflets tuilés. Le nez évolue sur un registre fruité/viandé avec des nuances de plantes aromatiques. Bien équilibré et long en bouche il finit sur des tanins patinés.

Aloxe Corton 1er Cru Les Vercots 93 Camille Giroud: 

La robe étonne par son aspect sombre vu l'âge du vin. Le nez est marqué par des arômes de petits fruits rouges, de viande, une nuance végétale (herbes écrasées)voire terreux et une touche de poivre. La bouche est carrée, puissante, le vin a du nerf, il termine sur de robustes tanins pas totalement fondus. La finale est très rémanente.

 

photos-eric-copie-1.jpg

 

IMGP1141.2-copie-2.JPG

 

IMGP1147-copie-2.JPG

Repost 0
24 juillet 2013 3 24 /07 /juillet /2013 12:52

La vénérable et réputée maison Joseph Drouhin propose la visite sur RDV de ses caves historiques au coeur de la Cité Beaunoise. 

http://www.drouhin.com/fr/#/Exception

 

C'est une visite à recommander à tous les amateurs de vins et d'architecture tant pour la gentilesse et la compétence du guide que pour la beauté de ces lieux vénérables.

A la fin de la visite, une dégustation de 6 crus de la maison Drouhin est proposée et la boutique propose une belle sélection de vins encore disponibles au tarif propriété.

 

La visite en images

 

Le caveau, 1 Cours du Parlement de Bourgogne

 

Bourgogne2013 2870 

 

 

La Collégiale Basilique Notre Dame

 

Bourgogne2013 2871

 

L'entrée des caves historiques du côté de l'Eglise Notre Dame

 

Bourgogne2013 2872

 

Première salle avec le plus vieux pressoir de Bourgogne à roue datant de 1570 encore en état de fonctionnement ! 

 

Bourgogne2013 2873

 

Les différentes salles voûtées de la cave avec les fûts d'élevage des crus

 

Bourgogne2013 2874

 

Bourgogne2013 2876

 

Dans la partie la plus ancienne de la cave, le puits source de fraîcheur

Bourgogne2013 2875

 

Des niches contiennent des exemplaires de vieux millésimes, comme témoins de l'évolution des vins

 

Bourgogne2013 2877

 

La stèle d'un ancien abbé, découverte dans les caves au cours de restaurations

 

Bourgogne2013 2878

 

Stockage d'anciens millésimes: ces bouteilles finiront par être bues...le moment venu

 

Bourgogne2013 2879

 

Le clos des Mouches, un des plus grands terroirs de Beaune dont Drouhin possède une importante parcelle

 

Bourgogne2013 2880 

 

Quelques grands contenants, ici des jeroboams

 

Bourgogne2013 2881

 

 

Petite salle aménagée pour la dégustation

 

Bourgogne2013 2882

 

 

Sur cette image, apparaissent les briques de fondation de l'ancienne enceinte romaine (380 après JC) inclinées à 45 degrés sur lesquelles ont été baties les caves 

 

Bourgogne2013 2883

 

La porte de la liberté par laquelle, le 7 juin 1944, Maurice Drouhin, résistant, a échappé à la Gestapo pour trouver refuge aux Hospices de Beaune

Bourgogne2013 2884

 

Le Volnay Clos des Chênes. Une photo nostalgie: c'est en dégustant ce cru de la maison Drouhin au début des années 1980 que j'ai appris à aimer les vins de Bourgogne! 

 

Bourgogne2013 2885

 

 

Les 6 crus dégustés et commentés à l'issue de la visite, 3 blancs et 3 rouges

 

Saint-Veran

Chablis 1er cru 

Chassagne Morgeot Morgeot Marquis de Laguiche

Chorey les Beaunes 

Chambolle Musigny

Beaune Clos des Mouches

 

Bourgogne2013 2886

Repost 0