Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
14 septembre 2014 7 14 /09 /septembre /2014 13:54

Ce 13 septembre 2014, Nadine et Laurent nous proposent de découvrir des vins de leur cave que ne n'avions encore jamais bus.

 

Feuilletés maison avec Champagne G.C. UPR Le Mesnil Sublime 2001

 

 

Menu "Découverte"

Chiffonade de Pata-Negra avec Champagne Horiot rosé

Menu "Découverte"

Gambas et Langoustines au jus de crustacés avec Château Grillet 2000

Menu "Découverte"
Menu "Découverte"

Cuisses de cailles, crème de poivron et purée de cèpes avec Margaux Château Bel Air Marquis d'Aligre 1990

Menu "Découverte"

Epaule d'agneau à la Chermoula, amandines et chayottes avec Châteauneuf du Pape Domaine du Vieux Telegraphe 1998

Menu "Découverte"
Menu "Découverte"

Fromages avec Porto vintage Taylor's Varghellas vv 2007

Menu "Découverte"

Glaces et sablés maison avec Moscato d'Asti La Morandina 2013

Menu "Découverte"
Menu "Découverte"

Les vins

 

Champagne G.C. UPR Le Mesnil Sublime 2001

Le cordon est fin et abondant. Le nez est bien typique: beurré avec des agrumes, de la noix puis des notes crayeuses. La bouche est tonique avec des agrumes, une fine amertume en fin de bouche lui donne de la longueur. Une très belle expression du terroir illustrée par cette bouteille de la cave coopérative du Mesnil-sur-Ogier

 

Champagne Horiot rosé

La couleur grenadine surprend pour un rosé car ce champagne est un authentique rosé de macération. Le nez délivre des notes de fruits rouges. En bouche, en plus du fruit, on sent des notes ferrugineuses. Un champagne rosé avec de la personnalité.  

 

Château Grillet 2000

La robe est très pâle. Le premier nez surprend un peu avec des notes tourbées, iodées puis viennent des senteurs plus typiques du cépage viogner avec des herbes sèches et la pêche (mais sans exhubérance). La bouche est grasse sans sucre résiduelle, le terroir corsète le cépage avec une finale minérale. 

 

Margaux Château Bel Air Marquis d'Aligre 1990

Belle robe qui fait encore jeune. Nez magnifique avec du poivron grillé voir par moments de l'olive. La bouche présente des tanins très fins et fondus avec de la fraîcheur et une très grande persistance. Un exemple de ce que devrait être un grand Margaux plus sur la finesse que sur l'extraction de tanins bodybuildés.

 

Clos de Vougeot vv 2002 Château de la Tour

Robe rubis . Nez  splendide avec beaucoup de fruits (cerise, framboise). Beaucoup de douceur en bouche avec de la longueur, des notes fumées accompagnent le fruit, certains détectent un reste d'élevage en fût neuf. 

 

Châteauneuf du Pape Domaine du Vieux Telegraphe 1998

La robe commence à se dégrader sur le disque. Nez de fruits compotés, lard, épices, olives. La  bouche est riche et épicée, très sapide. Très bon vin avec encore beaucoup de réserve.

 

Porto vintage Taylor's Varghellas vv 2007

La robe grenat est très dense. Nez opulent de baba au rhum, de fruits noirs. Le fruit noir (mûre) explose en bouche. La concentration et la richesse sont phénoménales mais le sucre résiduel n'est pas pesant , des notes florales accompagnent la très longue finale. 

 

Moscato d'Asti La Morandina 2013

La robe est très claire. Le nez part sur la pêche blanche, le  raisin muscat. En bouche, la fine effervescence fait passer le sucre résiduel , on retrouve ces notes de pêche mais qui ne lassent pas, le faible taux d'alcool permet de se remettre du Porto précédent. 

 

Une très belle dégustation avec des vins rares ou peu connus, gageons que la cave de Laurent nous réserve encore dans le futur de belles découverte.

 

 

 

Menu "Découverte"
Repost 0
Published by roulet
commenter cet article
6 septembre 2014 6 06 /09 /septembre /2014 17:40

Dégustation de quatre vins rouges le 5/9/14 tous très plaisants. Nos découvertes de l'été.

 

Cuvée Les Dames d'Epicure 2011 Domaine les Cabotines

http://domainelescabotines.fr/index.html

La robe grenat est brillante. Le nez est à dominante de fruits noirs. En bouche, ce fruit bien mûr ressort bien avec un peu de cuir, les tanins fins sont un peu sensibles en fin de bouche, un vin de plaisir.

 

Zweigelt Reserve 2010 Sepp Moser

http://www.sepp-moser.at/

La robe grenat est un peu tuilée. Le nez présente un mélange d'herbes (foin, garrigue) et de fruits (framboise, cerise). En bouche, les tanins sont patinés, des notes poivrées agrémentent le fruit, certains sentent une pointe de vanille.

Ce cépage autrichien est né en 1922 du croisement des deux autres grands cépages autrichiens : le Blaufränkisch et le Saint-Laurent. Il porte le nom de son créateur, le Doktor Fritz Zweigelt.

 

Bellet Clos Saint-Vincent 2012

http://www.clos-st-vincent.fr/

 

Robe grenat brillante. Joli nez expressif de fruits rouges, violette,  poivre.

Bouche avec des tanins fins et fondants, assez persistante et restant fraîche malgré la concentration, belle finale réglissée. Le vin qui a le plus plu au cours de de cette dégustation.

 

Côteaux du Languedoc Montpeyroux Joia 2011 Domaine de Joncas 

http://www.domaine-du-joncas.com/

Robe grenat avec une petit dégradé sur la frange. Le nez délivre des notes douces de fruits noirs  très mûrs, un peu de figue. La bouche montre une belle richesse de fruit avec des tanins relativement suaves. Très agréable déjà dans l'état.

4 Rouges "Découverte de la rentrée"
Repost 0
Published by roulet
commenter cet article
28 août 2014 4 28 /08 /août /2014 13:30
Petit Cuyalaà 89

Petit Cuyalaà 89

Bien que le temps ne fut pas de la partie, ce mois d'août 2014 a été l'occasion de mettre quelques vins "à l'épreuve". On peut même dire, avec un brin de provocation, que les conditions de température étaient excellentes pour la dégustation .

   

Deux champagnes G.C en lice: Cramant et Le Mesnil, tous deux en vieilles vignes, mais sur des millésimes différents.

Lilbert 2000: 

Une robe dorée qui ne doit rien à un élévage en fût. Le vin est gras mais tendu, long, sur les agrûmes et la craie. 

Cuvée Nicole Moncuit 2002:

La robe est moins soutenue mais le vin manifeste plus de richesse en bouche. Un style plus enrobé que le précédent, égal à lui même avec ses arômes de raisins secs et de craie.

Un premier cru:

"Les vignes de Vrigny" Egly-ouriet:

Robe légèrement teintée. Le nez se montre discret (agrumes, touches ranciotées). La bouche faiblement dosée est dynamique, elle prend de la longueur et des notes de fruits secs au réchauffement.    

 

Six blancs, trois secs et trois liquoreux:

Coulée de Serrant 97:(carafé et remis en bouteille 2h)

Un vin parfois difficile à saisir mais magnifique ce jour là.

Jaune paille avec des reflets dorés.Le nez très changeant, (terpènes, coing, épices...) a quelque chose de "sauvage" dans son expression. La bouche ne déçoit pas, riche et très longue: un vin qui a la "gueule de l'endroit".

St Romain C. Giroud 2000:

La robe d'un jaune paille clair fait assez jeune. Le nez se montre discret: on perçoit des notes fugaces de grillé et de cassis(?)

La bouche est plus expressive; il y a du gras dans ce vin qui finit très sec avec une belle rémanence.

Vouvray sec Foreau 2004:

La robe claire se teinte de nuances pailles. Grande présence du terroir tant au nez,(iode,tourbe) que de la bouche nerveuse, longiligne et saline.

Jurançon clos Guirouilh Petit Cuyalaà 89:

Une sélection de raisins presque secs à tout petit rendement sur un côteau plein sud. 

Superbe robe tirant vers le Cognac qui semble attirer la lumière. Et quel nez! d'une complexité inouie (miel, truffe, fruits confits, pralin, orange, caramel...), arômes que l'on retrouve dans une bouche grasse dont la richesse est corsetée par une acidité de haut vol.

Muscat Beaumes de venise:

Domaine des Bernardins cuvée "Hommage":

Etonnante robe dorée qui tire sur l'orangé.Cet assemblage de plusieurs vieux millésimes est d'une incroyable complexité aromatique: orange amère, mandarine, figue, fruits confits, nuances terpéniques...La bouche, longue et fraîche a perdu toute trace de mutage.

Sauternes Château Raymond Lafon 1982: 

Encore une robe qui séduit par son vieil or éclatant. Nez typique de vieux sauternes qui combine les fruits (l'abricot sec, l'orange confite), la cire, le miel, une nuance de quinquina. La bouche, extrêmement longue est d'une grande suavité.

 

Six rouges pour finir:

Châteauneuf du Pape Tardieu Laurent 98:

Carafé 2h 30. La robe sombre montre peu d'évolution malgré l'âge du vin. Le nez campe sur les fruits noirs, le cuir, les épices.La bouche, d'une grande richesse, n'accuse aucun déséquilibre et finit sur des tanins énergiques.

Château de Fonsalette 85:

D'entrée de jeu la robe surprend pour un vin de cet âge: sombre, opaque avec peu de traces d'évolution. Le nez n'explose pas mais développe un fondu d'arômes, mélange d'humus, de fruits compotés, d'épices. La bouche, longue, délivre encore une légère sensation tannique. 

Clos des Papes 80:

Ici la teinte accuse son âge par les reflets brunâtres présents dans la masse du vin. Bouquet typique de  vieux vin de grenache (ici dominant dans l'assemblage), civette, cuir, épices, mais aussi une pointe de réglisse et de goudron (cité par un convive). Bouche légère qui conserve de la tenue finissant sur des tanins patinés.

Domaine Vignau La Juscle "La Fontaine du Chat" 2007:

Connu par certains pour son extrordinaire jurançon V.T, ce domaine élabore en petites quantités un rouge à base de merlot et syrah.

La robe rubis clair se montre évoluée. Le nez est surprenant par son intensité aromatique et son évolution: cassis très, (trop!) présent, puis évolution vers la feuille de cassis, groseille, réglisse, guimauve, poivre...et une odeur qui rappelle celle du chat! La bouche finit court mais revient très fort en retrolfaction. Il est à point mais commence à faiblir sur le dernier verre.

Clos Rougeard Les Poyeux 95:  (carafé 2h 30)

Teinte rubis sombre aux reflets orangés. C'est encore un vin très évolutif dans le verre: fruits rouges, truffe, notes viandées, poivron confit ...Long en bouche, il délivre toutefois la sensation d'un tannin encore rigide.

Beaune 1er Cru v.v Dominique Laurent 97:

La robe rubis dense accuse une légère dégradation orangée sur les bords. C'est un nez de grand Bourgogne, évolutif et vibrant avec des fruits rouges (groseille/framboise), terre mouillée, un complexe végétal/menthol. La bouche légère mais énergique est très longue, elle finit sur des tanins soyeux avec une sensation de poivre.

UN ÉTÉ BIEN ARROSÉ
gros plan sur les deux plus anciennes bouteilles

gros plan sur les deux plus anciennes bouteilles

Repas du 23 août chez Nadine et Laurent

 

Apéritifs

UN ÉTÉ BIEN ARROSÉ

Gratin de fruits de mer

UN ÉTÉ BIEN ARROSÉ

Poulet basquaise

UN ÉTÉ BIEN ARROSÉ
UN ÉTÉ BIEN ARROSÉ

Fromages

UN ÉTÉ BIEN ARROSÉ

Tarte aux pêches

UN ÉTÉ BIEN ARROSÉ

Les bouteilles

UN ÉTÉ BIEN ARROSÉ

Une bouteille d'âge vénérable bue cet été: Monbazillac Clos Fontindoule 1959

 

Couleur ambrée de vieux Porto, nez à dominante de figue, bouche avec des arômes de réglisse insistants, après une longue aération viennent aussi des notes d'abricots confits.

Le vin tient encore!

UN ÉTÉ BIEN ARROSÉ
Repost 0
Published by laurent - dans vin et gastronomie
commenter cet article
15 juillet 2014 2 15 /07 /juillet /2014 16:17

Pour ces cinquante ans, Eric a fourni avec brio tous les vins et s'est employé au barbecue mais a sagement laissé Valérie faire le reste du travail.

 

Le repas

 

Apéritifs

50 ans d'Eric avec Doquet, Saint-Chamant, Ginglinger, Verget, Dom. Laurent, Sandrone, Barral
50 ans d'Eric avec Doquet, Saint-Chamant, Ginglinger, Verget, Dom. Laurent, Sandrone, Barral
50 ans d'Eric avec Doquet, Saint-Chamant, Ginglinger, Verget, Dom. Laurent, Sandrone, Barral

Crevettes « piquées » à la menthe

50 ans d'Eric avec Doquet, Saint-Chamant, Ginglinger, Verget, Dom. Laurent, Sandrone, Barral

Queue de Langouste grillée au barbecue

50 ans d'Eric avec Doquet, Saint-Chamant, Ginglinger, Verget, Dom. Laurent, Sandrone, Barral
50 ans d'Eric avec Doquet, Saint-Chamant, Ginglinger, Verget, Dom. Laurent, Sandrone, Barral
50 ans d'Eric avec Doquet, Saint-Chamant, Ginglinger, Verget, Dom. Laurent, Sandrone, Barral

Osso Buco

50 ans d'Eric avec Doquet, Saint-Chamant, Ginglinger, Verget, Dom. Laurent, Sandrone, Barral
50 ans d'Eric avec Doquet, Saint-Chamant, Ginglinger, Verget, Dom. Laurent, Sandrone, Barral

Plateau de fromages

50 ans d'Eric avec Doquet, Saint-Chamant, Ginglinger, Verget, Dom. Laurent, Sandrone, Barral

Gâteau Nougat-Pistache

50 ans d'Eric avec Doquet, Saint-Chamant, Ginglinger, Verget, Dom. Laurent, Sandrone, Barral

Les vins

 

Champagne Doquet-Jeanmaire cœur de terroir 1999

Robe assez dorée. Nez de brioche avec des notes plus ranciotés (vieux rhum). La bouche est assez ronde et concentrée avec des arômes de prunes bien mûres (millésime chaud de forte maturité) mais conserve une belle élégance

 

Champagne Saint-Chamant 1996

La robe est plus pâle que le précédent. Le nez délivre des notes de levures et d’agrumes. La bouche fait preuve d’une belle vivacité avec des saveurs d’agrumes et de raisins secs, une belle finale minérale. Très beau champagne dans ce très grand millésime.

 

Champagne Drappier brut nature

Nez élégant sur des notes citronnées et florales. Bouche bien sèche qui fait ressortir les notes d’agrumes et la minéralité. Excellent mais plus simple que les deux champagnes précédents .

 

Riesling Eichberg 2008 Paul Ginglinger

Robe or vert. Nez avec des notes terpéniques marquées plus des nuances florales. Bouche suave avec un sucre résiduel fondu, on retrouve les arômes de « pétrole », en rétro-olfaction viennent des nuances de fruits exotiques (ananas).

 

Pouilly-Fuissé Les Combes vv 2005 Verget

Robe dorée. Le nez est à dominante grillé, beurre, un peu d’agrumes. En bouche, le côté gras et beurré est équilibré par une belle acidité et on retrouve ces notes d’agrumes. A l’aveugle, on le situait comme un beau premier cru de la Côte de Beaune.

 

Vosne Les Suchots 2004 Dominique Laurent

Robe rubis très sombre avec un dégradé sur la tranche. Beau nez avec des notes fumées, de la griotte, groseille. Bouche suave avec des tanins fondus, on retrouve du fruit et des nuances viandées,fumées, de subtiles notes de roses permettent à Hervé de désigner à l’aveugle ce vin comme un Vosne Romanée !

 

Barbera d’Alba 2000 Sandrone

Robe grenat sombre. Nez avec des notes de chocolat, de fruits confits. La bouche est puissante et suave sur des saveurs de figue, de chocolat noir. Très bon mais déroutant.

 

Faugères La Valinière 2000 Léon Barral

Robe quasi noire. Nez épicé avec du cumin, du poivre. En bouche, on trouve une structure assez suave et du fruit noir (mûres) mêlée à des notes épicées avec du poivre notamment.

50 ans d'Eric avec Doquet, Saint-Chamant, Ginglinger, Verget, Dom. Laurent, Sandrone, Barral
Repost 0
9 juin 2014 1 09 /06 /juin /2014 16:43

Vendredi 6 juin 2014

Pour cette dégustation de vins blancs secs, sans concertation, nous avons choisi des vins blancs quelque peu insolites.

 

Côtes-du-Rhône cuvée Guy Louis 2004 Tardieu-Laurent

Robe or pâle
Le nez, à dominante grillé avec une pointe de beurre et des notes d'agrumes ,ferait penser à un Bourgogne. Cependant la bouche grasse et riche avec des amers minéraux assez marqués nous ramène vers la vallée du Rhône. Belle réussite.

 

Tarra d'Orasi 2011 Clos Canarelli

Une robe également or pâle et un très joli nez complexe à dominante florale.

La bouche est ronde et concentrée  avec des fruits à chair blanche, des notes florales et une finale sur des amers minéraux. Très beau vin corse.

 

 Mas de Daumas Gassac blanc 1998

La robe est bien dorée.

Le nez est riche avec des notes de miel. En bouche, une pointe de gaz s'estompe rapidement et on sent un vin très riche avec une maturité très poussée des raisins mais équilibrée par de la minéralité. Il est à point.

 

Touraine chenin vv "La Goutte d'Or" 1989 Jacky et Pascal Preys

La robe est vieil or, très dorée. Le nez puissant voire brutal part sur de l'encaustique, de la noix.

La bouche est nerveuse, les saveurs de noix et un peu de champignon sont très (trop?) insistantes et lui confère une longueur impressionante.

Une curiosité que cette cuvée de chenin qui "a pris le voile".

 

 

4 Blancs insolites Tardieu-Laurent, Clos Canarelli, Daumas-Gassac, La Goutte d'Or
Repost 0
Published by roulet
commenter cet article
6 juin 2014 5 06 /06 /juin /2014 10:26

Eric rêvait depuis un moment d'un repas au Petit Nice chez Gérald Passédat http://www.passedat.fr/ .

Cela s'est réalisé pendant le week-end de l'Ascension. Le restaurant "Le Petit Nice" est extraordinaire: splendeur des lieux et du décor (vue panoramique sur le Golfe de Marseille depuis la sallle à manger!), qualité de l'accueil et du service, poissons sublimes de fraîcheur, cuissons millimétrées, desserts extraordinaires, bref une quasi perfection! Seul petit bémol, le prix des vins régionaux qui semble exagéré: un Cassis blanc se retrouve au même prix qu'un Chablis 1er cru de Raveneau, cela n'incite pas à partir à la découverte.

Le séjour à Marseille s'est organisé suivant cette chronologie; jeudi: dîner au Petit Nice, vendredi soir: Bouillabaise sur le Vieux Port et samedi: petite virée vers la calanque de Sugiton.

 

Marseille et le Vieux port vu depuis le jardin du Pharo

Marseille et le Vieux port vu depuis le jardin du Pharo

Jeudi 29 mai 2014

Petit apéritif avant de se rendre au restaurant

Champagne Drappier 1992 dégorgement juillet 2013

Belle couleur dorée pour ce vieux champagne

Belle couleur dorée pour ce vieux champagne

Avant-goût

Repas au Petit Nice à Marseille

La Pélamide

Repas au Petit Nice à Marseille
Repas au Petit Nice à Marseille

Thon rouge à la tranche en cru, écorces de bergamote

Repas au Petit Nice à Marseille

Beignets fleurs courgettes, sauce estragon et mousse d'artichaut

Repas au Petit Nice à Marseille

Bar Lucie Passédat

Repas au Petit Nice à Marseille

Daurade grillée au jus de la Tante Nia

Repas au Petit Nice à Marseille

Mousse de mer,crevettes et girolles

Repas au Petit Nice à Marseille

Anémones de mer en beignets légers et onctueux iodé

Repas au Petit Nice à Marseille

Coquillage "Oeil de Sainte-Lucie"

Repas au Petit Nice à Marseille

Bouillon de roche, poisson et pommes de terre safranées

Repas au Petit Nice à Marseille

Les fromages affinés de Philippe Olivier

Petit échantillon du vaste plateau de fromages
Petit échantillon du vaste plateau de fromages

Petit échantillon du vaste plateau de fromages

L'avant douceur

Repas au Petit Nice à Marseille

Chrysalide de caramel au chocolat

Repas au Petit Nice à Marseille

Mignardises

Repas au Petit Nice à Marseille

Les vins bus pendant le repas:

 

Montlouis Tuffeaux 2007 François Chidaine

Chablis 1er cru Vaillons 2008 Raveneau

Bandol 2005 Dupere Barrera

 

La vue depuis le restaurant

Repas au Petit Nice à Marseille
Repas au Petit Nice à Marseille

Vendredi soir

Bouillabaise sur commande au restaurant Le Relais 50 sur le Vieux Port

 

Amuse-bouche

Repas au Petit Nice à Marseille

Bouillabaise en trois services

 

Le bouillon

Repas au Petit Nice à Marseille

Les différents poissons crus puis cuits

Repas au Petit Nice à Marseille
Repas au Petit Nice à Marseille

Les poissons décortiqués et servis successivement

Repas au Petit Nice à Marseille
Repas au Petit Nice à Marseille
Repas au Petit Nice à Marseille

Les dames ont choisi du cabri

Repas au Petit Nice à Marseille
Repas au Petit Nice à Marseille

Vacherin abricot et cassis et café très gourmand

Repas au Petit Nice à Marseille
Repas au Petit Nice à Marseille
Bandol blanc Tempier bu au cours du repas

Bandol blanc Tempier bu au cours du repas

apéritifs et repas de vendredi midi: Drappier 1992, Beaufort 2003, Chablis Forêt Raveneau, Pibarnon 1994

apéritifs et repas de vendredi midi: Drappier 1992, Beaufort 2003, Chablis Forêt Raveneau, Pibarnon 1994

Images diverses de Marseille

Vieux Port-Mucem-Villa Méditerranée-Bonne Mère-Stade Vélodrome
Vieux Port-Mucem-Villa Méditerranée-Bonne Mère-Stade Vélodrome
Vieux Port-Mucem-Villa Méditerranée-Bonne Mère-Stade Vélodrome
Vieux Port-Mucem-Villa Méditerranée-Bonne Mère-Stade Vélodrome
Vieux Port-Mucem-Villa Méditerranée-Bonne Mère-Stade Vélodrome

Vieux Port-Mucem-Villa Méditerranée-Bonne Mère-Stade Vélodrome

Balade vers  la calanque de Sugiton

Repas au Petit Nice à Marseille
Repas au Petit Nice à Marseille
Repas au Petit Nice à Marseille
Repost 0
Published by roulet
commenter cet article
26 mai 2014 1 26 /05 /mai /2014 14:03

24 mai 2014 : repas dégustation chez Josiane et Bernard

 

 

Le menu

 

Socca

Repas dégustation Lilbert, De Sousa, Comte Lafon, Aube des temps, Rayas, Jamet, Pegau, Clos Triguedina

Petits fours salés

 

 

Repas dégustation Lilbert, De Sousa, Comte Lafon, Aube des temps, Rayas, Jamet, Pegau, Clos Triguedina

Brochette de crevettes et maquereaux de ligne, compote d'oignons

Repas dégustation Lilbert, De Sousa, Comte Lafon, Aube des temps, Rayas, Jamet, Pegau, Clos Triguedina

Duo de fromage frias et Poivrons, lamelles de confit de canard

Repas dégustation Lilbert, De Sousa, Comte Lafon, Aube des temps, Rayas, Jamet, Pegau, Clos Triguedina

Tournedos de magret aux cèpes, galettes de pomme de terre aux herbes

Repas dégustation Lilbert, De Sousa, Comte Lafon, Aube des temps, Rayas, Jamet, Pegau, Clos Triguedina
Repas dégustation Lilbert, De Sousa, Comte Lafon, Aube des temps, Rayas, Jamet, Pegau, Clos Triguedina

Fromages

Gruyère, Saint-Félicien, Saint-Nectaire

Gruyère, Saint-Félicien, Saint-Nectaire

Assortiment de fromages fermiers chèvre et brebis

Assortiment de fromages fermiers chèvre et brebis

Dessert glacé vanille, rhubarbe, fraises

Repas dégustation Lilbert, De Sousa, Comte Lafon, Aube des temps, Rayas, Jamet, Pegau, Clos Triguedina

Rhubarbe pochée au jus de fraise épicé

Repas dégustation Lilbert, De Sousa, Comte Lafon, Aube des temps, Rayas, Jamet, Pegau, Clos Triguedina

Les vins

 

Champagne Lilbert Cramant 1999

Le cordon fin est abondant, le nez est à dominante citronné. La bouche est nerveuse avec une acidité fine mais on perçoit aussi une belle maturité du raisin, la finale est portée par des notes crayeuses.

 

Champagne Cuvées des Caudalies De Sousa 2006

Nez complexe avec des fruits secs, levures, agrumes. La bouche est crémeuse, on retrouve les notes de noix et de champignons séchés avec une finale rafraîchissante citronnée. On en attendait un peu plus de complexité pour cette cuvée de prestige, bue trop jeune probablement.

Meursault Perrières Jadot 1995

Bouteille bouchonnée hélas !

 

Meursault Charmes Comte Lafon 1995

La robe est bien dorée. Le nez est bien beurré avec des notes mentholées. Le vin tapisse bien la bouche par son gras avec des notes de tilleul et de menthe.

 

Chardonnay Domaine de l'Aube des Temps 1992

Robe ambrée. Le nez évoque des raisins botrytisés : pomme au four, écorces d'orange, raisins rôtis. La bouche est en revanche ne présente pas de sucre résiduelle apparent avec des saveurs grillées et une belle longueur.

 

Châteauneuf-du-Pape Rayas 1997

La robe est rubis assez clair. Le nez est très plaisant avec de la confiture de fraise et des notes épicés. La bouche est chaleureuse avec un caractère très vibrant, les saveurs qui se succèdent et changent, on note la finesse des tanins et le côté aérien de ce grand vin.

 

Côte Rotie CôteBrune Domaine Jamet 2000

La robe est grenat sombre. Encore un beau nez sur du fruit noir, foin coupé et l'inévitable notes d'olive noire. Très belle bouche reprenant les saveurs de fruits noirs et d'épices avec une touche de violette.

 

Châteauneuf-du-Pape Domaine de Pegau 2002

Le nez part sur des fruits noirs avec des notes d'olive également. On sent en bouche une forte maturité des raisins (touche de figue) avec son côté chaleureux, les tanins sont bien fondus, à point.

 

Clos Triguedina Prince Probus Cahors 1995

Le nez évoque du fruit rouge avec du jus de viande, du ceps. En bouche présente un bel équilibre avec des tanins fins (le boisé très perceptible de ce vin dans sa jeunesse s'est bien estompé), une finale assez longue;être d'un petit grain de folie pour générer l'enthousiasme.

 

Château de la Gauche Crème de Tête Sauternes 1975

Une curiosité achetée lors d'une vente aux enchères. La couleur est fantastique, très ambrée ! Le nez reste sur des arômes d'encaustique et la bouche sur une dominante de notes rôties. Le vin se tient encore mais reste assez linéaire et un peu simple.

Repas dégustation Lilbert, De Sousa, Comte Lafon, Aube des temps, Rayas, Jamet, Pegau, Clos Triguedina
Repost 0
Published by roulet
commenter cet article
17 mai 2014 6 17 /05 /mai /2014 14:54

  Cela faisait très longtemps que nous n'avions pas dégusté de vins du Languedoc. Probablement parce qu'après l'émergence dans les années 90 de nombreux domaines de qualité, nous nous sommes peu à peu cantonnés à nos classiques de cette région: Mas de Daumas Gassac, Grange des Pères, Barral, Mas Jullien, etc...Pourtant, de nombreux domaines de qualité ont émergé également dans les années 2000, ils profitent de l'expérience de leurs ainés et tentent d'éviter les dangers de la surextraction et de la lourdeur.

 

Dégustation du 16 mai 2014 chez Eric

 

Domaine des Grecaux Terra Solis 2009 Terrasse du Languedoc

http://www.domainedesgrecaux.com/

Beau nez sur des notes de cassis et de mûres mêlées à des senteurs plus ferrugineuses.

La bouche présente des tanins à grains fins et reste fraîche avec une finale racée sur des notes de zan. Bon et gourmand, une révélation!

 

Roc d'Anglade 2010 Rémy Pedreno Vin de Pays du Gard

http://www.rocdanglade.fr/

Le nez est plutôt ici sur une dominante de fruits rouges acidulés.

La bouche est souple et élégante mêlant des notes épicées aux fruits rouges.

Ce vin nous avait séduit quand on nous l'avait présenté à Nîmes à la Cave du 41 et il confirme son excellence.

 

 http://www.degustateursdu31.com/article-grande-degustation-a-martignargues-112135969.html

 

 

Alain Chabanon "Les Boissières" 1998 Côteaux du Languedoc  Montpeyroux

http://www.alainchabanon.com/index.html

La robe est sombre et terne.

Le nez est sur du fruit surmûri, de la figue avec des notes chocolatées.

La bouche est capiteuse mais assez linéaire, les tanins sont encore présents et assèchent quelque peu la fin de bouche.

 

 

Collioure"L'Oriental" Domaine de La Rectorie

http://www.la-rectorie.com/

La robe est grenat brillante. Le nez est plutôt élégant sur des notes de fraises, de fruits rouges. La bouche présente des tanins fins mais qui "accrochent" encore, on trouve des notes chocolatées. Encore un peu monolithique.

 

 

Dégustations de trois vins du Languedoc et un du Roussillon
Repost 0
8 mai 2014 4 08 /05 /mai /2014 12:59

Champagne GC P. Moncuit 96:

Egal à lui même, il combine avec toujours autant de brio richesse, nervosité et longueur.

Champagne GC UPR Le Mesnil cuvée Sublime 2002:

La robe jaune clair est le signe d'une belle maturité; la bulle est fine, le cordon serré. Au nez on devine des notes de zeste et de craie. L'attaque nerveuse évolue vers une sensation de douceur qui persiste jusqu'en finale. Le lendemain il se montre plus sec et plus crayeux.

Champagne GC J. Selosse rosé (dég. 02/09):  

Ouverte 30mn. Robe saumon clair, effervescence fine et apaisée. Le nez se dégage progressivement: fruits rouges (fraise), tarte tatin ... Très suave en bouche avec une belle présence aromatique, il offre beaucoup de longueur et se montre bien plus expressif que le même bu il y a 4 ans.

Vouvray sec Ph. Foreau 2002:

La robe se pare de nuances dorées. Superbe nez où on décèle l'encaustique, le miel, le zeste de citron confit, le coing, des notes florales (fleur de glycine) au fur et à mesure de son évolution dans le verre. La bouche, tout en conservant un touché délicat, combine gras et nervosit. Très longue, elle finit sur une sensation saline.

Pouilly Fumé D. Daguenau 2006:

La robe est jaune clair, brillante, le nez est dominé par des arômes de pierre à fusil et des agrumes. La bouche de grande longueur est grasse et nerveuse. C'est un très beau vin mais il manque, à mon goût, de liberté d'expression.

Domaine de Trévallon 2000:

Carafé 30mn. Robe grenat terne marquée de traces d'évolution. Magnifique expression d'un vin mature (compôte de fruits rouges, fraise, cuir, sous-bois et noyau de cerise). La bouche sapide est de grande expression, très longue avec des tanins fins presque fondus.

Saumur Champigny clos Rougeard Le Bourg 2000:

Carafé 40mn. Déjà goûté à Martignargues et toujours aussi exceptionnel. Fusion parfaite des arômes d'élevage et du vin, touché d'un grand Bougogne, tanins de soie, immense longueur et grande vibration arômatique.Voilà c'est dit!

Clos de la Roche  Dom. Laurent RP 2011: 

Un petit infanticide, mais les 2011 sont actuellement  accessibles. Une robe rouge sombre et terne. Le nez est déjà plaisant combinant petits fruits rouges et un boisé délicat qui ne se superpose pas au vin (mais c'est quand même boisé). Curieusement, l'aération atténue le bois et le fruit s'exprime beaucoup mieux. En bouche c'est un modèle de raffinement par le soyeux des sensations tactiles, la finesse des tanins enfouis dans la chair du vin et la longueur exceptionnelle.

Nuits St Georges Les deux cerisiers Dom. Laurent 2008:

La couleur n'est pas des plus profondes (rubis avec des reflets grenats) mais le vin est d'une évidence d'expression étonnante tant au niveau du nez (petits fruits rouges, ronce, on "sent" le raisin) que de la bouche, légère aux tanins délicats qui ponctuent la finale d'une fine amertume. Il est d'une très grande buvabilité. 

Bandol Tardieu Laurent vv 95: 

Carafé 3h. Robe grenat terne. Nez de grand Bandol (il s'agirait des plus vielles vignes de Pradeaux, une barrique seulement), dominé par la mûre, le poivre, le cuir...Bouche apaisée aux tanins pâtinés, belle rétrolfaction et grande longueur. Il est à point mais peut se garder encore plusieurs années.

Côteaux Champenois Bouzy rouge:

 Pas de millésime inscrit sur la bouteille mais un vin qui a plus de vingt ans, domaine qui n'existe plus (E. Remy), conditions de garde en cave moyennes. On s'attendait au pire. La robe accuse son âge, rouge opaque avec des reflets briques . Surprise! le nez discret au premier abord s'ouvre progressivement sur de délicates notes de fruits rouges (cerise, fraise), de sous bois ,de pétale de rose.La bouche fraîche, légère et d'une étonnante longueur, évolue à l'aération vers plus de suavité et de gras .

 

 

 

 

 

Quelques bouteilles...
Quelques bouteilles...

Quelques bouteilles...

Repost 0
Published by roulet
commenter cet article
20 avril 2014 7 20 /04 /avril /2014 17:02

18 avril 2014

Dégustation de quatre Muscadet

 

Belle dégustation organisée par Jean-Claude autour du thème de l'appellation Muscadet

 

Le fief du Breuil 2010 Domaine de la Louvetrie Jo Landron

http://www.domaines-landron.com

Robe or pâle .

Beau nez opulent, notes florales, tilleuil, poire.

On retrouve en bouche des notes d'infusions de plantes avec une belle amertume se traduisant par une sensation presque iodée.

 

Cuvée Granite Domaine de l'Ecu 2010

http://domaine-ecu.com/

Robe idem.

Nez un peu plus discret avec du tilleuil, peau d'agrumes, miel de bruyère.

La bouche est un peu plus tendue que le précédent avec des notes salines et d'agrumes, belle tension.

 

Clos de la Coudray 2009 Domaine de la Bregeonnette

Stéphane Orieux

http://muscadet-orieux.com/index.php?option=com_content&view=article&id=2&Itemid=2

Nez puissant mais avec beaucoup de subtilité, zest d'agrumes, miel, poire,

La bouche est grasse mais on retrouve une finale saline avec des notes de coquilles d'huitres et une belle persistance.

 

Muscadet Sèvres et Maine 2002 Michel Brégeon

Le nez très opulent fait presque penser à celui d'un vin liquoreux: fruits confits, poire, infusion de plantes.
L'attaque en bouche est très concentrée, le gras est équilibré par une intense minéralité, très grande longueur. Le vin le plus complet de la soirée.

 

Conclusion

Ces quatre Muscadet d'élite ne jouent pas dans le registre du Muscadet de comptoir simple et vert mais dans celui des grands vins blancs de gastronomie. Ce n'est pas un hasard si ces vins sont issus de vignes conduites suivant les principes bio ou bio-dynamiques.

 

 4 Muscadet d'élite
Repost 0