Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
9 décembre 2012 7 09 /12 /décembre /2012 11:01

Repas dégustation chez Valérie et Eric du 8 décembre 2012

 

   Parmi les vins dégustés au cours de ce repas-dégustation riche en saveurs, ceux de la vallée de la Loire ont été à l'honneur (Vouvray pétillant de Foreau, Jasnière du domaine de Bellivière, Savennières de Nicolas Joly) ainsi que ceux de la vallée du Rhône (Cornas de Matthieu Barret, Hermitage de Tardieu Laurent). Noter aussi la traditionnelle pause bourguignonne illustrée par un Echézeaux de Dominique Laurent. Pour le déssert, Eric nous avait déniché un très rare liquoreux de Sicile: Passito di Pantolleria de Ferrandes.

 

Le menu

 

Mises en bouche

 

2012decembre8 2628

 

Nem de saumon sur son lit de verdure

 

2012decembre8 2631

 

Le gratin d'anchois en hommage à Paul du Verjus

 

2012decembre8 2632

 

Pintade farcie aux olives noires, endives braisées et purée de carottes

 

2012decembre8 2633

 

Plateau de fromages de chez Jeannot

 

2012decembre8 2635

 

Tarte tatin, gâteau roulé à l'abricot

 

2012decembre8 2637 

 

 

2012decembre8 2639

 

 

Les vins

 

Vouvray pétillant réserve 2002 Foreau

 

Nez très frais sur des fruits secs, beurre, verveine.

Bouche désaltérante, minérale, longue, assez puissante; bouteille dégustée à l'aveugle au niveau d'un grand champagne!

 

Champagne Drappier 1992 (dégorgé en juillet 2012)

 

Nez sur des notes un peu lourdes ( notes de tourbe comme dans un whisky écossais!)

En bouche, les arômes sont évoluées, raisins de corinthe, fruits secs, le vin est persistant et puissant. Une très belle réussite. 

 

Jasnière cuvée Calligramme 2006 Domaine de Bellivière

 

Robe dorée.

Nez sur de la pomme, ananas, infusions de plantes.

On retrouve ses arômes en bouche qui est grasse, sapide mais équilibrée par un peu d'acidité et des amers minéraux.

 

Savennières 1999 Nicolas Joly

 

Robe très dorée.

Nez de coing mêlé d'épices.

Bouche concentrée  avec une pointe d'oxydation, notes d'agrumes et terpéniques. Le vin est suffisamment puissant pour s'accorder avec le gratin d'anchois.

 

Echezeaux 1996 Dominique Laurent

 

Robe sombre évoluée sur la tranche.

Nez complexe et jaillissant avec des épices, du fruit rouge, des notes de terre mouillée, de sous-bois.

Bouche riche avec des arômes puissants mais avec beaucoup d'allant grâce à l'acidité naturelle du millésime.

 

Cornas "Les Terrasses du Serre" 2005 Domaine du Coulet Matthieu Barret

 

Robe noire.

Nez sur la mûre, laurier, olives. 

En bouche, les tanins sont très fins, bel équilibre entre finesse et puissance, belle maturité des raisins. Un style moderne mais qui évite la sur-extraction.

 

Hermitage 2001 Tardieu-Laurent

 

Robe également très sombre.

Nez très élégant mélangeant des notes de tapenade et d'épices.

On retrouve cette élégance en bouche avec des tanins très fins, un vin plus subtil que le précédent.

 

Passito de Pantolleria 2006 Ferrandes

 

Robe incroyable, orangée tirant sur le cuivre! 

Nez très surprenant sur des notes puissantes de thé, de menthe, de verveine, vieille Chartreuse.

Bouche avec un toucher suave, sans acidité mais équilibrée, les arômes de plantes sont très insistants.

 

2012decembre8 2642 

Repost 0
24 novembre 2012 6 24 /11 /novembre /2012 09:48

  Après la dégustation des nouveautés en Languedoc à Cave du 41 (http://www.degustateursdu31.com/article-grande-degustation-a-martignargues-112135969.html), nous avons eu envie de regoûter quelques vieilles bouteilles de Languedoc qui dormaient dans nos caves. Les revues spécialisées et les guides de vins ne nous parlent que de vins de millésimes très récents ou d'échantillons pas encore mis en bouteilles. Pour trouver des commentaires sur des vins plus vieux, il faut rechercher dans des blogs d'amateurs, nous apportons donc ici notre modeste pierre à cette entreprise.

 

 

Côteaux du Languedoc Mas Jullien 1995 

 

La robe est bien ternie.

Nez sur le jus de viande, le  laurier, les fruits compotés.

La bouche présente des notes tertiaires de cuir, menthol, il reste encore quelques tanins; au réchauffement, il a tendance à sècher un peu. Belle évolution d'un vin probablement un peu trop extrait au départ, à boire rapidement maintenant.

 

 

Côteaux du Languedoc  Prieuré Saint-Jean de Bébian 1998

 

La robe reste sombre malgré une évolution sur le disque.

Nez sur les fruits noirs avec une touche végétale, menthol.

Belle attaque en bouche mais les tanins, bien que fins, sont trop envahissants et la finale est rèche.

Un peu décevant par rapport à d'autres millésimes de ce cru beaucoup plus réussis.

 

 

Faugères Clos Fantine cuvée Courtiol 1999

 

La robe est noire.

Nez de plantes aromatiques (laurier, thym).

La bouche présente des tanins fins non agressifs avec des notes de fruits noirs et de poivre blanc .

Une belle réussite qui peut encore se garder.

 

 

Corbières Domaine de la Jument Rousse Cuvée Libellule 2006

 

La robe est violacée très sombre.

Le nez est chocolaté avec des notes de fruits noirs, très typé VDN vintage.

La bouche est encore trop marquée par l'élevage en barrique avec des arômes vanillés et chocolatés envahissants (souvent ceci est lié à un brulage trop prononcé des barriques neuves)  . Dommage car la qualité des tanins est réelle (fins et soyeux) mais en l'état, il plaira peut-être à une clientèle appréciant les arômes toastés mais pas à notre goût.   

Conclusion
Ces vieux millésimes de vins du Languedoc confirment la bonne capacité de vieilissement de ces cuvées "haut de gamme". La tendance à des extractions trop marquées et  à des élévages trop ambitieux ou mal maîtrisés de certaines cuvées dans le passé est en nette régression dans les millésimes plus récents.

 

 

2012novembre23 2625 

Repost 0
5 novembre 2012 1 05 /11 /novembre /2012 17:56

   Au sommaire de compte-rendu de 3 jours de dégustations intenses, de multiples champagnes (Drappier, Doquet-Jeanmaire, Egly-Ouriet, Montcuit, Beaufort, Saint-Chamand), des Bourgognes bien sûr (Coche-Dury, Comte Lafon, Prieur, Dom. Laurent, Leroy, Charlopin), des Côtes-du-Rhône (Beaucastel, Tardieu-Laurent, Pignan) et bien d'autres vins encore (Ribes, Pibarnon, Bellerive, Bregon, Zind-Humbrecht). 

 

Le gite haut de gamme, meublé et aménagé avec beaucoup de goût, qui nous a accueilli à Martignardes 

 

http://www.bastide-andrea.com/

 

 

 

Jeudi 1/11/12 déjeuner 

 

Pique-nique en terrase

 

Martignardes 2012 2559

 

Martignardes 2012 2564Pizza et pissaladière maison

Martignardes 2012 2563

Riesling Röttgen 2005 Heymann-Lövenstein 

 

Robe bien dorée. Nez bien typé riesling avec des notes empyreumatiques, de citron confit et des épices (gingembre). La bouche est assez grasse mais relevée par un peu d'acidité, léger sucre résiduel et un peu d'amertume en finale. Un vin élégant avec un beau toucher de bouche.

 

Côtes du Roussillon rosé  Domaine du Scarabée Isabelle Frère

 

Robe trouble, rosé très pâle.

Nez de pomelos.

Bouche un peu rustique mais très plaisante avec un beau fruit acidulé.

 

Fronton Folle Noire d'Ambat 2009 Domaine Ribes

 

Robe violacé.

Nez épicé avec une touche de violette.

Bouche veloutée, notes ferrugineuses, assez long. 

 

 

Jeudi 1/11/12 diner

 

Foie gras maison 

 

Trippes provençales, pommes de terre

 

Martignardes 2012 2571     

 

Tarte aux mirabelles

 

Martignardes 2012 2572

 

 

Champagne Drappier brut non dosé (100% pinot noir)

 

Nez de petits fruits rouges, fraise tagada.

Bouche vineuse mais assez nerveuse. Il "pinote" mais reste minéral sur la finale.

 

Champagne Doquet-Jeanmaire 1995

 

Nez frais, notes de levures puis du citron. La bouche donne une sensation de concentration avec des notes évoluées de raisins secs, de vieux rhum, la finale est fraiche et minérale.

 

Gevrey-Chambertin Combottes 2001 Dom. Laurent

 

Robe rubis sombre. Nez explosif  avec du fruit rouge, des notes fumées puis viennent des épices et des parfums de sous-bois. Le toucher de bouche est voluptueux, les aromes donnent une très grande persistance à ce vin.

 

Bandol Château de Pibarnon 1990

 

Nez d'olive noire, une touche viandée et fumée.

Bouche dense avec des tanins serrés et fondus, bonne longueur.

 

Châteauneuf-du-Pape Beaucastel 2001

 

Malgré le carafage, le premier nez est un peu dérangeant avec des notes liégeuses. Une bonne aération dans le verre l'épure vers des senteurs de figue. La bouche est riche et dense avec des arômes de guarrigue et de fruits cuits (figue).

 

Martignardes 2012 2573

 

 

Vendredi 2 novembre déjeuner

 

 

Saumon fumé, blinis et crème au basilic 

 

  Martignardes 2012 2580

 

    Lapin à la moutarde, pommes de terre, carottes 

 

Martignardes 2012 2581 

 

Gâteau pommes-bananes et clafoutis aux mirabelles 

 

 

Muscadet Gorges 2004 Bregeon

 

Robe dorée pâle. Nez expressif avec un côté iodé, salin, notes terpéniques. En bouche, on ressent beaucoup d'énergie et de fraîcheur avec des agrumes et le côté iodé.

 

Riesling Rangen de Thann Clos Saint-Urbain 1995 Zind-Humbrecht

 

Robe bien dorée. Nez fumé, notes de pétrole et muscatées. Bouche très persistante avec de la mandarine et des notes fumées. Un très grand vin blanc!

 

Clos Saint-Denis 1997 Charlopin

 

Nez expressif avec de la purée de fruits rouges puis du champignon/sous-bois au réchauffement. La bouche présente une texture fondue avec des notes fumées qui se mêlent au fruit, la finale est rafraîchissante.

 

Gewurztraminer Altenberg 2007 Clos des Capucins Domaine Weinbach

 

Nez de rose, de litchi. Bouche élégante avec un peu de sucre résiduel. 

 

Martignardes 2012 2582 

 

 

 

Vendredi 2/11/12 dîner

 

Salade de tomates, sardines à l'huile truffée 

 

Martignardes 2012 2594

 

Filet mignon de porc, courge muscade confite, ail en chemise 

 

Martignardes 2012 2595

 

 Mousse au chocolat, poires au sirop et gâteaux bretons

 

Martignardes 2012 2596

 

 

 

Champagnet Doquet-Jeanmaire 1985 (dégorgement 2/4/10)

 

Le nez part sur des notes de pain rassis, de champignons. En bouche également, les aromes sont bien évolués mais la finale crayeuse est bien marquée et insistante. Tout le charme des vieux Champagnes.

 

Champagne brut Blanc de Noirs 1996 Egly-Ouriet

 

Le nez est capiteux. La bouche est presque tannique, on ressent d'abord des arômes de petits fruits rouges mais la finale revient sur des notes minérales.

 

Quart de Chaume 1989 Château de Bellerive

 

Nez classique sur de la pomme. La bouche est semi liquoreuse, assez élégante mais un peu ténue d'où une certaine déception. 

 

Vosne Beaumonts 1989 Leroy

 

Robe rubis sombre. Nez délicat avec des épices mais tendant à se bloquer à l'aération. En bouche , une certaine raideur persiste et le vin ne vibre pas comme d'autres de ce domaine goûtés auparavant. Peut-être un peu trop vieux?

 

Vosne Suchots 2002 Dom. Laurent 

 

Nez  assez exhubérant avec une dominante épicée et des notes plus florales (rose?). La bouche est tonique avec une fine acidité qui lui donne un côté aérien.

 

Clos de Vougeot 2000 Dom. Laurent

 

Nez plus lourd que le précédent sur des notes d'humus et de fruits. La bouche est dense mais avec des tanins très fins et doux, le sirop de fruit se mêle aux notes terriennes, très long et bon!

 

Martignardes 2012 2597-copie-1

 

 

 

Samedi 3/11/12  Déjeuner

 

Filet de Lieu, purée de légumes

 

Martignardes 2012 2600 

 

 

Meursault 2003 JF Coche-Dury

 

Robe or vert. Nez bien typé avec du pain grillé. La bouche est nerveuse, bien équilibrée entre gras et finesse. Il prend du corps au réchauffement, les aromes sont classiques (note de noisette), la finale reste minérale.

 

Corton Charlemagne 1996 Domaine Jacques Prieur

 

Robe bien dorée. Nez complexe: raisins secs, beurre, citron, anis.

Le vin tapisse la bouche par sa puissance, la finale reste bien tranchante, grande longueur.

 

 

Martignardes 2012 2601

 

 

 

Samedi 3/11/12   Dîner

 

Apéritifs 

 

Martignardes 2012 2609

 

 

 Tatin d'endives

 

Martignardes 2012 2610

 

Pâté maison

 

Martignardes 2012 2611 - Copie

 

Préparation des cèpes

 

Martignardes 2012 2612

 

Epaule d'agneau et cèpes

 

 Martignardes 2012 2613

 

     

 

Martignardes 2012 2615

 

Fromages

 

Martignardes 2012 2616

 

Tarte au citron vert, fruits au sirop

 

Martignardes 2012 2617

 

 

Champagne Nicole Moncuit 1995

 

Robe dorée. Nez de raisins de corinthe, miel. En bouche, on ressent une forte maturité des raisins, le finale est crayeuse avec une note évoluée.

 

Champagne Nicole Montcuit brut non dosé 1996

 

Un vin assez similaire au précédent mais différent aussi par une structure plus tonique (notes citronnées) et une plus forte sensation crayeuse.

 

Meursault Genevrières 1992 Domaine des Comtes Lafon

 

Robe dorée. Le nez s'ouvre à l'aération vers de sensations de plantes (foin coupé), miel, abricot. La bouche est veloutée, grasse, les parfums de plantes aromatiques lui confèrent beaucoup de longueur.  

 

Châteauneuf-du-Pape Pignan 2004

 

Robe rubis sombre. Nez sur du sous-bois, un peu de civette, des petits fruits rouges et une touche chocolatée. Le toucher de bouche est délicat, digne d'un grand Bourgogne, on retrouve les arômes complexes du nez.

 

Côte-Rotie1999 Tardieu-Laurent

 

La robe est grenat assez sombre. Le nez est typique syrah avec de l'olive noire et des notes confites. La bouche, bien dense, présente des tanins fondus et fins avec des arômes d'olive, de fruits rouges, de violette.

 

Martignardes 2012 2619

 

 

 

Dimanche 4/11/12  Déjeuner

 

 

Champagne Saint-Chamant brut 1999

 

Avec un cordon abondant, le nez est à dominante de notes d'amande. La bouche est bien marquée par la minéralité, il laisse une forte empreinte aromatique.

 

Champagne Ambonnay grand Cru 1996 André Beaufort

 

Le nez est bien frais avec de la noisette, des notes de levure. En bouche, on ressent  des agrumes mais aussi des petits fruits rouges. La finale est tonique.

 

Vosne Romanée Les Petits Monts 1995 Dom. Laurent

 

Robe rubis un peu usée sur la tranche. Nez délicat de sous-bois et de framboise. En bouche, les tanins sont fondus et fins, la rétro-olfaction est très belle (ce cru faisait partie de la caisse "série rare" de Vosne-Romanée de Dominique Laurent)

 

Martignardes 2012 2620

 

 Toutes les bouteilles réunies

 

Martignardes 2012 2621 

 

 

Dégustation à la cave du 41

 

   Cave du 41 à Nîmes (link) nous a organisé une splendide dégustation de vins du Languedoc/Roussillon . Cette région bouillonnante voit régulièrement émerger de nouveaux talents à côté de ceux, déjà confirmés, qui se sont hissés parmi les plus grands vins français. Tous nos remerciements aux cavistes pour leur gentillesse et leur compétence.

 

 

Martignardes 2012 2603 

     

 

 

Martignardes 2012 2605 - Copie

 

 

Martignardes 2012 2604 - Copie

   

 

Une vue de la salle très bien emménagée: tous les grands  vins du languedoc et du Roussillon sont présents. Dans les autres régions, la sélection est très pointue, aucune faute de goût. Une cave à recommander à tous les amateurs  de vin.

 

Notes succintes sur les vins dégustés 

 

Pic Saint Loup  Clos Marie cuvée Marion 2011

 

Un vin aromatique avec beaucoup de fraicheur

 

Pic Saint Loup Château de Cazeneuve 2010

 

Un vin blanc plus typé sud avec des notes aromatiques plus lourdes que le précédent

 

Montpeyroux Alain Chabanon cuvée Trelan 2006

 

Premier nez sur des senteurs salines, marines puis à l'aération viennent des herbes médicinales. Le toucher de bouche est très délicat. Un vin blanc très ambitieux (chenin 36%, Vermentino 64%).

 

Domaine Le Soula Trigone 2010

 

 Beau nez sur des senteurs de guarrigue. La bouche a encore beaucoup de mâche, à attendre et ou à boire à table. 

 

Château de Jonquières La Baronnie Terrasses du Larzac 2009

 

Nez sur les fruits noirs (mûres). L'attaque en bouche est pulpeuse  avec un grain très fin, les tanins sont encore présents dans la finale.

 

Roc d'Anglade 2010 Remy Pedreno

 

Premier nez sur des arômes animaux, puis de garrigue.

Très belle attaque avec des tanins fins, la bouche reste fraîche malgré la puissance du vin.

 

Peyre Rose n°3 2004 Marlène Soria

 

Nez avec des notes médicinales, thym, lavande. Bouche avec des arômes très mûrs, tanins encore présents en finale.

 

Mas Cal Demourra 2009 Terrasses du Larzac

 

Un vin dense et élégant au nez comme en bouche.

 

 

 

Martignardes 2012 2608 - Copie

 

 

 Un peu de tourisme en photos

 

Martignargues et ses alentours

 

Martignardes 2012 2575

 

 

 

 

Martignardes 2012 2568

 

Martignardes 2012 2579

 

 

Le village médiéval de Vézénobres

 

Martignardes 2012 2585

 

Martignardes 2012 2586

 

Martignardes 2012 2588

 

Martignardes 2012 2589

 

Martignardes 2012 2592

 

 

Uzés (marché du samedi matin)

 

Martignardes 2012 2598

Repost 0
27 octobre 2012 6 27 /10 /octobre /2012 14:00

Les Vins autrichiens chez Boehle à Vienne

 

Durant 4 années (2002/2006), j’ai eu l’occasion de voyager souvent à Vienne et de découvrir quelques endroits bien sympathiques pour déguster quelques vins Autrichiens.

La richesse (pas uniquement en sucre résiduel !) et la variété des vins Autrichiens en particulier des blancs dont les fameux Ruster Ausbruch m’avaient laissé un doux souvenir.

 

Un jour, lors d’une de mes promenades du soir (toujours après le travail !) dans le centre ville à la recherche de « Bar à vins » (Weinbar) , j’ai découvert une épicerie fine : Boehle situé au 30 WollZeile (http://www.boehle.at/bistro.htm), tenue par la famille Ruff, qui possède une cave où l’élite de la production autrichienne tient une place de choix. 

 

A l’arrière boutique, 5 à 6 tables sont disponibles uniquement le midi. On peut y savourer quelques plats préparés devant vous par un passionné et ceci à un prix tout à fait raisonnable pour le centre de Vienne. Chaque plat est accompagné d’un verre de vin, le choix étant impressionnant, si vous hésitez, faites lui confiance, vous ne serez pas déçu !

Cela faisait donc 6 ans que je n’avais plus mis les pieds à Vienne autant dire une éternité !

Lorsque nous avons décidé d’y revenir en famille (merci Air France pour la ligne directe Toulouse-Vienne), ramener quelques magnifiques flacons était donc devenu pour moi un des principaux objectifs de ce voyage.

Malgré quelques réticences familiales (peut-être dues à une certaine saturation des visites de cave !), j’ai pu retourner dans cette épicerie pour mes achats. Il faut dire qu’avant notre départ, j’avais lu dans la RVF de mai 2012 un article sur les rouges autrichiens à base du cépage Saint-Laurent.

 

J’ai donc retrouvé Mr Ruff, qui m’avait fait découvrir auparavant des Essenz de E. Triebaumer, des Kracher, etc …. La conversation s’engage et je lui parle du Do. Stein avec la cuvée Umathum millésime 2007 et de mon désir de ramener 1 ou 2 rouges pour les tester en plus, bien sûr, des blancs ! Il n’avait pas cette bouteille mais me demanda de revenir le Samedi car il pensait pouvoir se la procurer entre temps…

Le samedi étant notre dernier jour à  Vienne, nous avions décidé de déjeuner chez Boehle afin de prendre notre temps dans cette arrière boutique décorée de bois et de vieilles bouteilles, dans une ambiance typiquement « viennoise ».

 

Mr Ruff avait réussi a trouver la bouteille (cuvée Umathum) et avait préparé une « petite » dégustation afin de me faire découvrir d’autres rouges et me faire goûter 3 pépites en blancs dont le fameux E. Triebaumer 1999 cuvée Essenz (acheté en 2007 et toujours en cave)

Le Triebaumer Maulwurf 2009 (rouge) impressionne par sa puissance, l’élevage est présent à ce stade mais devrait se fondre car la matière est belle avec de beaux tanins fins.

Les 2 Kracher L08A et L08B ne se distinguent que par le passage en barrique de l’un des deux (désolé je ne sais plus s'il s'agit du A ou du B). Ce vin est magnifique, il allie la puissance et la nervosité, avec une finesse rehaussée par des parfums de rose très subtils. Je n’avais jamais goûté un tel vin ! La cuvée passée en barrique, non goûtée, est moins sur la rose et demandera plus de garde selon Mr Ruff. D’ailleurs mes filles qui parfois aiment bien goûter les blancs, sont tombées sous le charme  !

La cuvée Essenz de E. Triebaumer de 1999 se caractérise par des notes d’agrumes et de miel. La longueur de ce vin est remarquable, la dualité sucre (miel) et acidité (agrume, pamplemousse, citron) se livre à une partie de cache-cache qui ne fait qu’amplifier l’envie de le regoûter !

 

 

 Photo 1002

 

 

 Photo 1001

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Repost 0
27 octobre 2012 6 27 /10 /octobre /2012 11:11

26 octobre 2012

 

Laurent nous propose une dégustation à l'aveugle de quatre vins blancs insolites, des vins que nous ne connaissions pas auparavant.

 

Cheverny La Bodice 2007 Domaine du Moulin

 

La robe est or pâle, légèrement trouble. Le nez est miellé avec des senteurs de pommes au four, de coing qui ferait penser à un vin de cépage chenin.

La bouche est sèche, tonique, avec une fine amertume minérale; à l'aération, les notes de pierre à fusil se révèlent.

Cépages: Sauvignon/Chardonnay

 http://www.villemade.net/

 

 

Côteaux du Languedoc "Sauvagine" 2011 Hautes Terres de Comberousse

 

Robe très pâle. Nez à dominante florale, plantes aromatiques (et petite note de mandarine?)

La bouche a un côté salin, minérale, avec une amertume assez marquée mais pas désagréable, plutôt salivante.

Cépages: 2/3 Genache blanc 1/3 Rolle

 http://www.comberousse.com/FrenchWelcome.html

 

 

Domaine des Tours 2008 Vin de  Pays du Vaucluse E. Reynaud

 

Robe bien dorée.

Le nez développe des notes assez lourdes de tisane de plantes, une petite pointe anisée.

La bouche est riche, concentrée. On a d'abord une sensation de gras puis viennent des notes de plantes aromatiques presque camphrées. Pour le moment un peu monolithique, il devrait bien évoluer. Un style particulier qui a ses adeptes parmi les dégustateurs.

Cépage: 100% Clairette 

 http://www.chateaurayas.fr/vinsdomdestours.htm

 

Saint-Peray vv 2007 Tardieu-Laurent

 

Robe or pâle.

Nez beurré, grillé  avec  des notes de tisane de plantes.

La bouche est grasse mais reste tonique, on retrouve des notes beurrées et de plantes, assez long.   

Cépages: 50% Roussane, 50% Marsanne

http://www.tardieu-laurent.fr/

2012octobre26 2558

Repost 0
16 septembre 2012 7 16 /09 /septembre /2012 10:30

Repas dégustation le 15/9/12  chez Nöelle et Jean-Claude avec les grands vins des domaines  Drappier, Bollinger, Brundlmayer, Lambrays, Vogüe, Revelette, Huet.

 

Le menu

 

Apéritifs

 

2012septembre15 2400 

 

2012septembre15 2402

 

Couteaux à la Plancha

 

2012septembre15 2405 

 

2012septembre15 2406

 

Gaspacho de tomates

 

2012septembre15 2407 

 

 

Suprême de pintade et légumes confits

 

2012septembre15 2409 

 

Fromages de chez Sena


2012septembre15 2411


Glace meringuée aux fruits rouges, salade de fruits

 

2012septembre15 2414 

 


Les vins

 

Champagne La Grande Sendrée 1996 Drappier

 

Le nez est à dominante raisins secs, vieux rhum. La bouche est plutôt puissante avec une forte rétro-olfaction dans laquelle se glissent quelques notes de noisette en finale.

 

Champagne Bollinger millésimé 2003

 

Le nez est frais avec du grillé, des agrumes (citron). Le cordon est fin et abondant, la bouche est minérale avec des notes ferrugineuses, du raisin au réchauffement, grande longueur. Dégusté à l'aveugle, on a été surpris que ce champagne soit un Bollinger avec ce style plutôt atypique pour cette grande maison.

 

Weingut Brundlmayer Zübinger Heiligenstein Riesling 2000

 

La robe est très dorée. Le nez est à dominante terpénique avec des notes épicées qui ressortent à l'aération (muscade).

La bouche est sèche et ces arômes terpéniques dominent, note de citron confit en finale. On a bien reconnu à l'aveugle un riesling mais pas deviné la provenance autrichienne.

 

Puligny-Montrachet Clos du Caillerets 2000 Domaine des Lambrays 

 

Robe dorée à reflets verts. Le nez, très élégant, est sur une infusion de plantes. La bouche a un toucher très délicat avec une belle complexité sur ce côté infusion, le caractère salin et minéral rafraîchit la finale. Très beau vin bien représentatif de ce grand terroir.

 

Musigny 1994 Domaine Comte de Vogüe

 

Robe rubis sombre, brunie. Le nez est sur un coulis de fruits rouges avec un côté un peu sauvage. La bouche présente des notes fumées puis le fruit rouge revient et porte le vin sur une belle longueur.

Ce vin a été différemment apprécié par les dégustateurs: certains  trouvent que les tanins ont été trop extraits, les autres souligent la bonne évolution dans un petit millésime avec une grande qualité de fruit. 

 

Côteaux d'Aix Château de Revelette Pur 2001

 

La robe est grenat foncée. Le nez est à dominante de fruits noirs, de pruneau.

La bouche est suave, riche, complexe, les tanins sont fondus et bien enrobés. Une grande réussite! 

 

Vouvray Cuvée Constance 1997 Domaine Huet

 

Robe incroyable tirant sur l'orange brunie! Nez de grenadine, pâte de fruits, coing.

En bouche, le sucre est équilibré par une belle acidité, infusion de plantes sur la finale longue et complexe.  


2012septembre15 2415 

 

2012septembre15 2418

Repost 0
8 septembre 2012 6 08 /09 /septembre /2012 13:09

Dégustation de Bourgognes rouges de l'exceptionnel millésime 2003

 

 

Vosne-Romanée vv 2003 Dom. Laurent

 

La robe est rubis très sombre. Joli nez marqué par une forte maturité avec des fruits rouges et des épices. La bouche est bien dense avec encore des tanins apparents, notes terriennes et réglissées, sirop de fruit en finale.

 

Volnay Clos des Santenots 2003 Domaine Jacques Prieur

 

Robe identique au précédent. Le nez est framboisé avec une petite note fumée d'élevage.

En bouche, les tanins sont bien fondus, on ressent quelques notes boisées mais la dominante reste des arômes acidulés de fruits rouges. Une véritable friandise! 

 

Monthélie Sur La Velle 1er cru 2003  Château de Monthélie Eric de Suremain

 

Robe un peu moins sombre que les deux précédents.

Premier nez sur la fraise des bois, la framboise.

La bouche présente un fruit bien mûr avec encore quelques tanins, notes de fruits à l'eau de vie en finale.

 

Pommard Les Perrières 2003 Vincent Dancer

 

Robe rubis classsique, la moins sombre des 4 vins.

Le nez est à dominante fumée avec des notes épicées. La bouche a un style un peu plus tendu que les vins précédents, elle débute par du fruit rouge puis en finale évolue sur des notes plus cuites de prunes.

 

Conclusion

 

Sur ce millésime de très haute maturité, il est extrêmement difficile de reconnaître les terroirs en dégustation à l'aveugle tant les vins sont concentrés même en appelation village. Bien que les vins soient déjà bien séduisants, on note qu'hormis le Clos des Santenots de Prieur, ils ont paradoxalement tendance à se refermer à l'aération, signe que ces vins ont encore une bonne réserve de vieillissement et un fort potentiel de complexification.

 

 

2012septembre07 2383 

Repost 0
4 août 2012 6 04 /08 /août /2012 10:53

 

 

Dégustation de 2 blancs du millésime 2006 et deux blancs du millésime 2007

 

Vendredi 3 juillet 2012

 

Sancerre La Grande Côte 2006 François Cotat

 

Robe or pâle.
Nez aromatiqe avec du pamplemousse mais aussi des notes de fruits blancs mûrs.

En bouche, on a une sensation de gras mais équilibré par une amertume minérale marquée, assez long. 

 

 

Meursault Les Forges 2006 Dom. Laurent

 

Robe dorée.

Premier nez de pomme au four évoluant vers des notes anisées, mentholées, quelques restes d'élevage.

Bouche tonique et surprenante par rapport au nez car portée l'acidité qui lui donne de la longueur, notes de pain grillé en finale.

Un vin encore un peu dissocié qui gagne à l'aération. 

 

 

Anjou Authentiques 2007 Philippe Delesvaux

 

Robe bien dorée.

Nez de coing, pomme au four.

En bouche, sensation très douce avec beaucoup de fruit à dominante pomme/coing. Un chenin gras mais bien équilibré. Domaine en bio-dynamie et cuvée réalisée à partir de vignes non greffées.

 

 

 

Vouvray demi-sec 2007 Foreau 

 

Robe or pâle.

Nez délicat avec des épices (muscade, vanille), pomme au four

Bouche avec un peu de sucre résiduel qu'on sent en attaque, arômes fins et miellés, texture soyeuse.

 

2012aout3 2360

Repost 0
24 juillet 2012 2 24 /07 /juillet /2012 13:21

 

Compte rendu des visites de l'été

 

Fronton: visite du Domaine Le Roc (famille Ribes)

 

   Pourquoi allez chercher très loin des vins de qualité alors que le vignoble de Fronton se situe à proximité immédiate de Toulouse et que le Domaine Le Roc est un des meilleurs représentants de l'appellation? 

En viticulture bio, le domaine présente une gamme de vins très cohérente avec un blanc, un rosé et quatre cuvées de rouges depuis un vin 100% négrette "La Folle Noire d'Ambat" jusqu'à la cuvée haut de gamme "Don Quichotte" 50% syrah-50% négrette, le tout à des tarifs angéliques. Accueil très sympathique.   

http://www.leroc-fronton.com/home.html

 

Des images du domaine et de la cave    

 

ete2012 2250 

 

 

ane

 

 

ete2012 2252 

 

 

 

ete2012 2253 

 

 

Bourgogne: Domaine des Lambrays

 

   Un Domaine prestigieux (http://www.lambrays.com/) dont la réputation n'est plus à faire mais dont le régisseur a eu la gentillesse de m'accueillir pour une dégustation des millésimes 2009 et 2010, ce dernier étant encore en cours d'élevage.

Si le domaine ne cherche de certification bio car il ne s'interdit pas l'utilisation de produits de synthèse en cas de trop forte pression du mildiou, les pratiques culturales sont hautement qualitatives: faible rendement, pas d'insecticide ni d'herbicide, labour de la partie centrale du Clos au cheval de trait.

Confiant dans l'état sanitaire et la maturité de la vendange, le domaine pratique des vinifications en raisins entiers dans la plus pure tradition bourguignonne.

Les deux millésimes se goûtent déjà très bien avec beaucoup de complexité et de finesse , le 2010 plus en délicatesse, le 2009 plus charpenté.

Nous avons dégusté également le très confidentiel Puligny-Montrachet Les Folatières du domaine à la fois concentré et minéral, bien différent des (hélas!) trop nombreuses cuvées de Blancs de Bourgogne délayées par des rendement trop confortables. 

ete2012 2343

 

 ete2012 2344

 

ete2012 2347

 

 ete2012 2348

 

 

Le périple de Jean-Claude en Charentes et Pays-de-la-Loire

 

1) Repas gastronomique chez Coutenceau à La Rochelle http://www.coutanceaularochelle.com/

 

Gaspacho de mogettes, concombre et lard

 

vaances aout2012 382

 

Langoustines vivantes de la cotinière en différentes textures, tartare d'huitres,  vinaigrette thaï à la verveine citron

 vaances aout2012 384

 

Civet gourmand de homard breton étuvé dans un beurre de crustacés
accompagné de ses petits légumes de saison et sa raviole de champignons

vaances aout2012 386

 

Bar de ligne sur sa peau croustillante, haricots coco en vinaigrette de jus de viande ,cannellonis d’encornets au fenouil, émulsion de coco aux huîtres et yuzu

vaances aout2012 388

     

Vacherin revisité à la fraise et citron

vaances aout2012 394
 

 

 Mignardises

vaances aout2012 396

Les vins
Reuilly 2010 JM Sorbe
vaances aout2012 385

Anjou Clos des Rouliers 2007 Richard Leroy
vaances aout2012 392

2) Visite au Domaine de l'Ecu en muscadet

http://www.domaine-ecu.com/index.php

vaances aout2012 558
vaances aout2012 559
vaances aout2012 560
vaances aout2012 561

Visite au Domaine Huet à Vouvray

 http://www.huet-echansonne.com/Accueil/index.html

vaances aout2012 600
vaances aout2012 599

Visite au Domaine du Clos Naudin Philippe Foreau à Vouvray

vaances aout2012 601
vaances aout2012 602
vaances aout2012 604


Visite au Domaine Les Roches Chinon Jérome Lenoir

vaances aout2012 612
vaances aout2012 613
vaances aout2012 614
vaances aout2012 615
vaances aout2012 617
vaances aout2012 618

Repost 0
30 juin 2012 6 30 /06 /juin /2012 08:42

Vendredi 29 juin 2012 vins rouges légers

 

  Après une mini-canicule de deux jours dans cette dernière semaine de juin, on n'a pas vraiment envie de boire des vins "pesants". Cela tombe bien, nous avions justement programmé une dégustation de vins rouges gouleyants.

 

Cheverny 2008 le Domaine du moulin

 

Robe rubis assez sombre .

Nez poivré avec une touche plus végétale.
Bouche assez vive avec de l'acidité qui appporte de la fraîcheur , les tanins sont fondus, quelques notes de fruits cuits en finale.

 

Côteaux du Jura Cuvée Julien 2009 JF Ganevat

 

Robe rubis clair.

Le nez délivre des notes très douces de fruits rouges. La bouche est tout en délicatesse sur des saveurs de cerise, de bonbons aux fruits, une légère touche fumée. Très beau vin probablement  issu de vieilles vignes.

 

Beaujolais La Centenaire 2010 Domaine Charmet

 

Robe arborant une belle couleur pourpre.

Le nez est poivré, du fruit rouge et même une note de réglisse.

La bouche est souple sur des notes de sirop de fruits.

Une très belle réussite issue de vignes centenaires.

 

Bourgogne Passetoutgrains 2009 Emmanuel Rouget

 

Robe rubis sombre.
Nez surprenant sur la mûre sauvage.

La bouche, assez longue, reprend ces arômes de mûre. Elle  est rafraîchie par une belle acidité.

Une entrée de gamme de haut vol par un vigneron d'élite.

 

Conclusion

 

  Le concept de vins "légers" a orienté le choix des dégustateurs vers des vins de cépage gamay ou pinot voire un mélange des deux. Il n'a pas été facile à l'aveugle de donner le bon cépage à chaque vin! 

 

2012juin29 2249 

 

Repost 0