Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 septembre 2013 1 16 /09 /septembre /2013 20:45

    Samedi 14 septembre 2013 repas dégustation chez Noëlle et Jean-Claude

 

 

Un repas dégustation très réussi aussi bien en cuisine qu'au niveau des vins qui se sont bien accordés aux plats.  

 

Le menu

 

Cookies salés

   

  DSCN3538

 

  Flan de courgette au combava

 

DSCN3542

 

 

DSCN3546

 

 

Tartare de thon

 

DSCN3551

 

 

DSCN3553

 

Jambon de sanglier rôti 

 

 

DSCN3559

 

DSCN3562

 

DSCN3564

 

Fromages de Sena 

 

DSCN3565

 

Clafoutis aux raisins et amandes

 

DSCN3568

 

Croustillant glacé à la menthe 

 

DSCN3574

 

DSCN3575

 

 

Les vins

 

Champagne Selosse Contraste dégorgement février 2004

 

La robe est très dorée!

 

DSCN3541

 

Le premier nez est suspect avec des notes liègeuses qui sont confirmées par la senteur du bouchon. Des notes plus agréables de pomme au four et de vieille eau-de-vie émergent cependant.

La bouche est crémeuse du fait d'une concentration énorme mais n'a pas la longueur attendue, altérée probablement par ce problème de bouchon.

 

Champagne Drappier 1959 dégorgement mai 2012!

 

Le cordon est très fin avec une robe paille.

Le premier nez part sur les agrumes puis viennent des senteurs complexes de mirabelle, verveine, infusions de plantes.

La bouche présente à l'attaque une fine amertume avec des notes de pamplemousse, citron vert; au réchauffement on ressent plutôt des fruits blancs, du coing. Ce vin complexe plonge les dégustateurs dans la perplexité: " cela ne ressemble à rien de ce que je connais" dit l'un d'eux. On pressent que ce vin est agé mais pas à ce point là quand on le découvre: 1959! Une belle prouesse de la maison Drappier.

 

Côteaux du Languedoc blanc Hautes Terres de Comberousse 2000 Roucaillat

 

La robe est franchement dorée comme un vin liquoreux.

Le nez est à dominante oxydative avec des notes épicées.

La bouche ne présente pas de sucre résiduel; les arômes sont capiteux, curry, épices orientales, amande, miel.

Le vin se marrie bien avec le plat.

http://www.comberousse.com/LesVins.html

 

 

Grüner Vetliner Bründlmayer 2002 

 

Robe or pâle.

Le nez est vif sur des senteurs d'agrumes, notes florales et fumées.

En bouche, on sent un léger perlant, on reste sur des notes plutôt fraîches avec de la concentration et de la longueur. Il fait beaucoup penser à un beau vin d'Alsace avec le même type d'équilibre.

 

Nuits Saint Georges La Richemone v.v. 1999 Dominique Laurent

 

La robe est rubis très sombre.

Le nez évolue beaucoup, notes épicées, cerise noire, sous-bois.

La bouche présente une grosse concentration, les tanins sont assez fondues; on est sur un registre à base de fruits rouges avec des épices (poivre), la finale reste fraîche. Un vin qui a encore une longue carrière devant lui (c'est le dernier millésime vinifié par André Pernin-Rossin) .

 

Châteauneuf-du-Pape cuvée Laurence Domaine De Pegau 1990

 

Le nez est sérieux et ne délivre que parcimonieusement un peu de fruit.

En bouche, les tanins sont encore présents avec des notes terriennes et un côté assez rustique.

Il nous a surpris dans le mauvais sens du terme, on s'attendait à un vin plus voluptueux vu son millésime et son pédigré.

 

Cornas Les Chaillots 2005 Thierry Allemand

 

La robe grenat sombre fait jeune.

le nez est à dominante de mûres avec des notes de guarrigue.

La bouche est riche avec de beaux tanins polis et racés et reprend avec beaucoup d'allant des saveurs de fruits noirs. Au réchauffement viennent des notes d'olives et d'épices. Un vin voluptueux qui a de la réserve.

 

Cote Rotie La Mordorée 2006 Chapoutier

 

Robe très sombre et opaque.

Le nez présente quelques restes d'élevage dominés cependant par les fruits noirs et de la guarrigue.

Ce vin est très puissant en bouche mais les tanins sont très mûrs, la finale fraîche équilibre cette concentration.

Une syrah très mûre et concentrée qui a beaucoup de réserve!

 

Côteaux du Layon cuvée Maria Juby 1995 Patrice Baudoin

 

La robe est orangée.

Le nez superbe part sur de la confiture de coing, poire, abricot, miel.

La bouche séduit tout autant par son équilibre entre la richesse en sucre et son acidité, avec une belle longueur, de la pâte d'amandes en finale.

 

  DSCN3582

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires