Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 octobre 2012 6 27 /10 /octobre /2012 14:00

Les Vins autrichiens chez Boehle à Vienne

 

Durant 4 années (2002/2006), j’ai eu l’occasion de voyager souvent à Vienne et de découvrir quelques endroits bien sympathiques pour déguster quelques vins Autrichiens.

La richesse (pas uniquement en sucre résiduel !) et la variété des vins Autrichiens en particulier des blancs dont les fameux Ruster Ausbruch m’avaient laissé un doux souvenir.

 

Un jour, lors d’une de mes promenades du soir (toujours après le travail !) dans le centre ville à la recherche de « Bar à vins » (Weinbar) , j’ai découvert une épicerie fine : Boehle situé au 30 WollZeile (http://www.boehle.at/bistro.htm), tenue par la famille Ruff, qui possède une cave où l’élite de la production autrichienne tient une place de choix. 

 

A l’arrière boutique, 5 à 6 tables sont disponibles uniquement le midi. On peut y savourer quelques plats préparés devant vous par un passionné et ceci à un prix tout à fait raisonnable pour le centre de Vienne. Chaque plat est accompagné d’un verre de vin, le choix étant impressionnant, si vous hésitez, faites lui confiance, vous ne serez pas déçu !

Cela faisait donc 6 ans que je n’avais plus mis les pieds à Vienne autant dire une éternité !

Lorsque nous avons décidé d’y revenir en famille (merci Air France pour la ligne directe Toulouse-Vienne), ramener quelques magnifiques flacons était donc devenu pour moi un des principaux objectifs de ce voyage.

Malgré quelques réticences familiales (peut-être dues à une certaine saturation des visites de cave !), j’ai pu retourner dans cette épicerie pour mes achats. Il faut dire qu’avant notre départ, j’avais lu dans la RVF de mai 2012 un article sur les rouges autrichiens à base du cépage Saint-Laurent.

 

J’ai donc retrouvé Mr Ruff, qui m’avait fait découvrir auparavant des Essenz de E. Triebaumer, des Kracher, etc …. La conversation s’engage et je lui parle du Do. Stein avec la cuvée Umathum millésime 2007 et de mon désir de ramener 1 ou 2 rouges pour les tester en plus, bien sûr, des blancs ! Il n’avait pas cette bouteille mais me demanda de revenir le Samedi car il pensait pouvoir se la procurer entre temps…

Le samedi étant notre dernier jour à  Vienne, nous avions décidé de déjeuner chez Boehle afin de prendre notre temps dans cette arrière boutique décorée de bois et de vieilles bouteilles, dans une ambiance typiquement « viennoise ».

 

Mr Ruff avait réussi a trouver la bouteille (cuvée Umathum) et avait préparé une « petite » dégustation afin de me faire découvrir d’autres rouges et me faire goûter 3 pépites en blancs dont le fameux E. Triebaumer 1999 cuvée Essenz (acheté en 2007 et toujours en cave)

Le Triebaumer Maulwurf 2009 (rouge) impressionne par sa puissance, l’élevage est présent à ce stade mais devrait se fondre car la matière est belle avec de beaux tanins fins.

Les 2 Kracher L08A et L08B ne se distinguent que par le passage en barrique de l’un des deux (désolé je ne sais plus s'il s'agit du A ou du B). Ce vin est magnifique, il allie la puissance et la nervosité, avec une finesse rehaussée par des parfums de rose très subtils. Je n’avais jamais goûté un tel vin ! La cuvée passée en barrique, non goûtée, est moins sur la rose et demandera plus de garde selon Mr Ruff. D’ailleurs mes filles qui parfois aiment bien goûter les blancs, sont tombées sous le charme  !

La cuvée Essenz de E. Triebaumer de 1999 se caractérise par des notes d’agrumes et de miel. La longueur de ce vin est remarquable, la dualité sucre (miel) et acidité (agrume, pamplemousse, citron) se livre à une partie de cache-cache qui ne fait qu’amplifier l’envie de le regoûter !

 

 

 Photo 1002

 

 

 Photo 1001

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires