Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 avril 2012 1 30 /04 /avril /2012 13:00

Le millésime 1989 dix ans après...  

Il y a dix ans quasiment jour pour jour,  Laurent et Nadine nous conviait à un repas dégustation avec comme thème les vins du millésime 1989.  Dix ans plus tard, Laurent a toujours dans sa cave des flacons de ce très beau et chaud millésime et il nous propose de les déguster pour en suivre l'évolution. Il n' y a que chez des amateurs éclairés comme lui que l'on peut des bouteilles d'aussi  vieux millésimes, les magazines spécialisés dans les vins ne parlant que des millésimes les plus récents voire de bouteilles immatures comme les échantillons primeurs!

 

Le menu

 

Feuilletés "maison"

Laurent2012 2083

 

  Laurent2012 2084

 

Gambas sauvages en trois services

 

  Laurent2012 2086


Encornet  farci à l'Américaine

  Laurent2012 2087

 

Cassolette de rognons d'agneau à l'aigre doux

  Laurent2012 2089

 

Colvert façon salmis

 

  Laurent2012 2092

Laurent2012 2093

   
Fromages du marché

Laurent2012 2094

     

Gariguettes au balsamique de "Servent"

  Laurent2012 2095

  Laurent2012 2096

   
Tiramisu

 
Laurent2012 2097

 

Laurent2012 2101



Les vins

 


Champagne Saint Chamant brut intégral 2003

 

La robe est claire avec un fin cordon. Le nez présente des notes grillées et d'agrumes. La bouche est légère avec une bonne vivacité, la finale est crayeuse.

 

Champagne Jacquesson Signature 1988

 

La robe est bien dorée, les bulles sont minuscules. Le nez est capiteux avec du miel, des notes de vieux rhum. La bouche est très aromatique avec du raisin sec, des notes minérales de craie, la finale reste fougueuse.

Ce champagne de grande ampleur est dosé à zéro (dégorgement en 2001).

 

Meursault Perrières Comte Lafon 1989

 

La robe est dorée. Le nez complexe offre des notes grillées, d'herbes sèches, de vieille
eau-de-vie. La bouche est grasse, puissante mais non lassante avec de la noisette grillée et tous les arômes du nez reviennent en boucle. Longueur impressionnante, un vin vraiment digne d'un grand cru.

 

Vin de Pays d'Oc Chardonnay Domaine de l'Aube des Temps 1989

 

Robe très dorée; nez étrange faisant penser à un liquoreux avec du menthol, de la badiane, de l'orange confite.

En bouche, pas de sensation de sucre résiduelle, les notes épicées imprègnent le palais, forte rétro-olfaction.

Un vin "extra-terreste" d'un domaine aujourd'hui disparu.

 

Latricières-Chambertin Camille Giroud 1989

 

Belle robe rubis brunie. Beau nez à dominante épicée (poivre) et quelques notes de fruits rouges.

La bouche est fondue, voluptueuse avec des arômes de type terre mouillée.

Les amateurs de vieux Bourgogne sont aux anges: " un vin qui pleure, qui transmet des émotions " dit un dégustateur.

 

Saumur Champigny Le Bourg Foucault 1989

 

La robe grenat est peu évoluée. Le nez dégage de belles odeur de tabac blond, de poivrons grillés, de menthol. En bouche, les tanins sont fondus, la longueur est soutenue par une belle acidité. Un vin encore jeune, loin de son apogée.

 

Bandol Château Pradeaux 1989

 

Robe grenat brunie. Le nez part vers de l'olive noire, des épices.

En bouche, on retrouve des notes d'olives, de guarrigue ainsi qu'une touche plus fumée.

Ce beau vin nous a fait penser à un Côte-du-Rhône nord.

 

Bourgueil Cuvée du Clos Senechal P. Breton 1989

 

Le nez présente des notes végétales et fumées. La bouche a des tanins très matures avec du tabac blond et poivron grillé. Encore en forme, il peut encore vieillir.

 

Gewurtraminer S.G.N. Quintessence 1989

 

La robe est ambrée. Le nez a une dominante de pâte de coing avec des notes plus épicées. En bouche, la concentration est énorme, festival d'arômes avec de l'abricot confit, du coing, du miel, longueur interminable.

 

Vin de paille Château d'Arlay 1989

 

La robe ambrée tire sur l'orange. Le nez présente des notes de café, raisins secs, vanille bourbon.

La bouche reste sèche avec des saveurs de raisins secs, en finale reviennent  des arômes presque tourbés, de l'orange amère, du quinquina.  

Laurent2012 2103

 

Conclusion

 

 

ll ne reste plus qu'à remercier Nadine et Laurent pour cette dégustation mémorable.

Les dégustateurs se sont mis à la hauteur de l'événement avec au moins deux vins reconnus à l'aveugle!

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires