Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 novembre 2009 2 03 /11 /novembre /2009 17:23

  C'est la troisième édition de notre week-end de dégustation à Bidarray au pays Basque. Cette année, le temps fut chaud et ensoleillé avant l'arrivée de la pluie dimanche soir. Au programme, une avalanche de grands vins et  comme invités vedettes  les Bourgognes du célèbre domaine Leroy mais il y a eu aussi bien sûr des Champagnes, Bourgognes blancs, des vins de  Loire, Châteauneuf du Pape, Bandol, Côte du Rhône, Bordeaux n'étant représenté que par le Château l'Angelus.
  Pour arriver  au terme d'un tel marathon de dégustation, des promenades digestives ont agrémenté le séjour.

Compte-rendu chronologique

Samedi midi menu Osso Bucco



Champagne Doquet-Jeanmaire 1988

Ce champagne très vieux présente un côté légèrement rancioté qui lui donne de la complexité, la finale va resurgir de beaux amers minéraux.

Châteauneuf-du-Pape La Modorée 1999 cuvée Reine des Bois

Nez opulent de fruits noirs (mûres), touches viandées et chocolatées.
Bouche puissante mais avec un côté moelleux, la finale est complexe avec des notes de cuir, laurier, cerise à l'eau de vie.



Samedi soir menu Poule au Pot et son bouillon truffé









Champagne Selosse 1998 brut grand cru blanc de blancs

Belle couleur dorée.
Nez puissant de pomme au four;
La  bouche présente un fruité intense et une grande longueur, le côté opulent étant tempéré par des notes plus salines. Un champagne surprenant par sa richesse  



Champagne Selosse 1990

Un millésime plus ancien que le précédent. Le style est plus vif et les arômes sont plus évolués avec la minéralité qui est bien marquée en finale. Du très grand champagne.

Fonsalette blanc Côtes-du-Rhône 1995

Le dernier millésime vinifié par P. Reynaud!
Le nez est opulent, miellé.
La bouche est riche mais avec de la complexité et de la minéralité.

Pouilly-Fumé cuvée silex 2006

Là encore, nous avons une pensée pour le vinificateur D. Daguenau tragiquement décédé dans un accident d'ULM.
Robe jaune vert.
Nez d'agrumes (pomelos) très marqué.
Bouche très concentrée présentant une longue persistance.

Fonsalette rouge 1995

Nez de fruits noirs et d'olive.
En bouche, les tanins sont fondus et le vin se déploie avec une belle finesse de texture et une évolution dans les aromes qui témoigne de beaucoup de complexité.

Nuits Boudots 1997 Leroy

Nez d'une folle complexité associant le fruits à des notes plus végétales de rafles.
En bouche, la finesse de tanins est exemplaire, des notes de roses apparaissent, longueur exceptionnelle.

Saint-Emilion grand cru Château l'Angelus 1990

Nez de sous-bois avec des notes truffés.
Bouche opulente avec des tanins fondus, on ressent des aromes de cassis et de poivrons grillés.

Corton Renardes 1997

Le nez est plus retenu que le Nuits Boudots et présente un côté plus terrien. La bouche est plus profonde et tonique et offre plus de vibration en finale. Des nuances dans l'excellence!




Dimanche 1 novembre midi saucisses au barbecue











Champagne Dom Ruinart 1996 blanc de blancs

Robe jaune à reflet vert.
Nez d'agrumes. La bouche est vive et désaltérante mais l'amertume, un peu trop marquée, le simplifie.
Ce champagne ne nous a pas semblé être au niveau d'une cuvée de prestige.

Sancerre Les Culs de Beaujeu 2006 François Cotat

La robe est très pâle. Un beau nez d'agrumes mais moins expressif que dans la cuvée silex. La bouche est encore retenue avec de beaux amers minéraux, un vin à laisser vieillir.

Cornas 1994 Clape

Nez superbe de tapenade, de laurier.
La bouche présente des tanins fondus, elle est relativement légère mais plaisante avec de beaux aromes. Il est à point.

Chambolle Les Amoureuses 1993 Dom. Laurent

Couleur sang de pigeon. Nez et bouche sont superbes, densité et longueur exemplaires, texture de soie de vieilles vignes. Un vin de fruit dans l'esprit de ceux de Henri Jayer.



Clos de Bèze 1997 Dom. Laurent

Couleur rubis opaque. Nez complexe avec de la rose fanée, des épices. Encore un toucher de bouche magnifique, du fruit (framboise) et des notes plus épicés, belle longueur.

Ruster Ausbruch Pinot Cuvée 1995 Feiler-Artiger

Magnifique robe vieil or. Nez d'encaustique, de fruits confits. En bouche la longueur est interminable sur ces notes de fruits confits. Au niveau d'Yquem!

 

 





Dimanche 1 novembre soir: terrine de saumon et epaule d'agneau confite







Champagne Bollinger grande année 1995

Nez de raisins secs, vieux rhum.
Bouche vineuse avec une belle longueur et de la minérailté en finale, excellent (comme d'habitude avec Bollinger).

Meursault Perrières 1995 Jadot 

Nez retenu, des notes grilléset beurrées.
La bouche est ronde, grasse mais trop monolithique, elle manque de complexité pour un Perrières.
Un vin un peu décevant pour l'appelation.

Saumur Champigny Poyeux 1989 Foulcaut

Nez de poivrons grillés et d'épices douces.
La bouche est très policée avec de beaux aromes mais avec un côté très naturel, beaucoup d'allant et de fraîcheur. On adore ce style.

Vosne Genevrières 1995 Leroy

Robe rubis sombre et opaque.
Nez encore sublime avec des notes de roses et d'épices qu'on retrouve en bouche dans des saveurs très douces.

Vosne Beaumonts 1997 Leroy

Le nez est assez semblable au précédent mais la bouche est plus profonde avec des aromes très changeants dans le verre et une longueur exceptionnelle pour un rouge. Aucune trace d'usure.

Chartreuse VEP 54 %

Une infusion de plantes!








Lundi 2 novembre midi

Sancerre Les Monts Damnés 2005 G. Boulay

Robe or pâle.
Beau nez délicat et complexe d'agrumes avec des notes florales.
La bouche est puissante et témoigne d'une belle concentration, des notes fumées et minérales ressortent en finale.

Bandol 1995 Château de Pibarnon

Couleur grenat sombre.
Le nez est complexe sur des épices.
En bouche, les tanins sont fins et fondus avec des notes poivrés, excellent. 



Images autour de Bidarray

Compétition au trinquet de Bidarray












Partager cet article

Repost 0

commentaires