Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 mai 2012 7 20 /05 /mai /2012 14:07

Vendredi 18 mai 2012

 

Dégustation à l'aveugle de 3 Gigondas 2000 et un plus agé de 1995

 

Gigondas Domaine des Paillères 2000

 

Robe rubis foncé.

Le premier nez évoque des fruits rouges (griotte) puis viennent des notes plus lourdes d'épices, d'olive.

La bouche est riche mais présente des tanins encore saillants qui abrègent quelque peu la finale.

 

Gigondas Domaine du Cayron 2000

 

Robe plus sombre que le précédent.

Nez plaisant à dominante d'herbes aromatiques.

En bouche, les tanins sont plus ronds et fins  que le vin précédent et la finale plus longue.

 

Gigondas Domaine de la Soumade 2000

 

Robe grenat sombre.

Nez capiteux sur du fruit compoté.

Bouche dense et riche, les tanins bien que fins restent présents en finale.

 

Gigondas Tardieu-Laurent 1995

 

Robe sombre sans beaucoup d'évolution.

Le nez après aération dévoile des notes de fruits rouges et d'épices.

Les tanins sont plus fondus que dans les vins précédents mais encore sensible, bonne longueur.

 

Conclusion

 

   A l'aveugle, notre première impression sur l'appelation était Châteauneuf-du-Pape, c'est donc logiquement qu'on s'est orienté ensuite sur Gigondas. Les vins nous ont semblé  plus jeune qu'en réalité du fait de leur trame tannique sensible, ils seront plus à l'aise en acompagnement de repas qu'en dégustation pure.

 

2012mai18 2151

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires