Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 octobre 2011 7 02 /10 /octobre /2011 10:35

Samedi 2 octobre 2011: grand repas dégustation chez Noëlle et Jean-Claude

 

 

Le menu 

 

Gougères 

 

2011octobre01 1717

 

Velouté de potiron et sa chantilly de chèvre

 

2011octobre01 1720

 

Brochette Gambas-Ecrevisses et son mesclun

 

2011octobre01 1721

 

Confit d'agneau

 

2011octobre01 1725

 

2011octobre01 1728

 

Fromages de Sena

 

2011octobre01 1733

 

Panacotta, tarte aux figues

 

2011octobre01 1734

 

 

Les vins

 

Sélosse Extra-Brut (dégorgement 4/12/01)

 

Robe bien dorée, cordon très fin. Nez complexe avec du fruit blanc, du grillé, du rancio. En bouche,  grande persistance; la finale fait apparaître des notes de truffe et de craie.

 

Egly-Ouriet grand cru 1996 (dégorgement juillet 2004)

 

Un champagne très puissant, tonique et persistant, on sent du fruit rouge, des agrumes et aussi de la craie. 

 

Chablis Montée de Tonnerrre 1996 Raveneau

 

Nez retenu sur des notes d'agrumes. Bouche élégante et persistante soutenue par une belle acidité mûre, finale saline de grande classe.

 

Châteauneuf-du-Pape La Janasse vv 1998

 

Robe violine. Beau nez de confiture de fraise, de champignons secs. La bouche suave allie finesse et richesse.

 

Faugères La Valinière 1996 domaine Leon Barral

 

Le nez mêle du fruit à des notes de fumé, de poivre. La bouche est suave et complexe avec ce mélange de fruit et des notes tertiaires de sous-bois et d'épices.

 

Châteauneuf-du-Pape Pegau 2001

bouteille bouchonnée

 

Vosne Les Brulés 1996 domaine Leroy

 

Pour remplacer sa bouteille bouchonnée, Jean-Claude a sorti ce trésor de sa cave: il s'agit de la bouteille n° 179 de ce cru sur 292 bouteilles produites par le domaine.

Le nez envoûtant et changeant part sur de la framboise puis sur des notes de ronce, de rafles, de sous-bois.

La bouche est encore très jeune, les tanins sont d'une finesse exemplaire et la persistance aromatique impressionnante.

 

Neusiedlese Osterreich Welschriesling Trockenbeerenauslese 1995 Lang

 

Une gourmandise pour finir. La robe est bien ambrée. Le nez évoque la pâte de coing. En bouche, la sucrosité est équilibrée par une fine acidité. 

 

2011octobre01 1735

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires