750 grammes
Tous nos blogs cuisine Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
5 mai 2010 3 05 /05 /mai /2010 14:36

30 avril 2010

 

  Le millésime 2003 est atypique du fait de l'été caniculaire conduisant à des raisins en surmaturité. Dans ces conditions, le fruit du pinot noir en Bourgogne a-t-il été préservé? Hervé nous propose de le vérifier dans cette dégustation à l'aveugle de trois Bourgogne Villages 2003 de Dominique Laurent plus un Châteauneuf-du-Pape de la maison Tardieu-Laurent placé en pirate.

 

 

Gevrey Chambertin 1er cru 2003 Dom. Laurent

 

Belle couleur rubis assez foncé. Nez avec beaucoup de vibrations sur de petits fruits rouges plus quelques notes de rose. La bouche est riche et fruitée, les tanins sont fondus et fins; en finale on relève des notes fumées et végétales, très long. Un très beau vin prêt à boire.

 

Châteauneuf-du-Pape v.v. 2003 Tardieu-Laurent

 

Couleur grenat foncé. Nez sur du fruit cuit (pruneau), mûre, épices. La bouche est encore assez tannique. Elle est très riche avec des notes de type porto vintage (fruit cuit, épices, chocolat amer). A attendre pour que les tanins se fondent et à servir impérativement à la bonne température.

Les dégustateurs ont bien identifié ce vin comme atypique par rapport aux trois autres. 

 

Vosne-Romanée 2003 Dom. Laurent

 

La couleur est rubis sombre presque grenat. Premier nez sur des notes animales mais évoluant assez vite vers un beau fruit (fraise) avec quelques notes florales. La bouche est encore assez tannique, le fruit est suivi par de la minéralité en finale (menthol), l'acidité est préservée.

 

Nuits-Saint-Georges 200" Dom. Laurent

 

Couleur similaire au Vosne. Nez avec une touche fumée et de la framboise. L'attaque en bouche est assez caressante malgré un petit retour de tanins en finale mêlé à des notes de fruits confits. Il est plus près à boire que le Vosne.

 

Conclusion

 

Ces trois villages montrent une belle qualité de fruit et une concentration digne de Grand Cru. Contrairement aux stéréotypes sur les villages bourguignons, le Vosne s'est montré le plus tannique et le Gevrey le plus souple et le plus près à boire. Le Châteauneuf joue dans un autre registre avec des arômes plus typés de surmaturité.

 

 

 

2010avril30 0572

 

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires