Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 septembre 2005 7 18 /09 /septembre /2005 23:00

Une bouteille à Bassiès

Pour la fermeture de la pêche, je suis monté au refuge de Bassiès en Ariège (plus de renseignements sur ce lien http://auzatvicdessos.free.fr/REFBASSI.HTM) et nous avons dégusté cette bouteille

Nuits-Saint-Geoges 1er cru La Richemone 1993 Dominique Laurent

Ce vin provient du domaine Pernin-Rosin et a été élevé  par Dominique Laurent. C'est avec émotion qu'on ouvre une telle bouteille car en 1999, André Pernin, vigneron à Vosne Romanée, a pris sa retraite. Le domaine a été repris par Christophe Perrot-Minot qui a imprimé un style plus moderne. André Pernin suivait plutôt les préceptes du célèbre oenologue Guy Accad adepte des vendanges mûres et des préfermentations à froid.

Je laisse la parole à Dominique Laurent pour parler du terroir et du vin

"Fournisseur exclusif de notre maison en fût et en bouteille depuis plus de 15 ans de la fameuse Richemone, nous avons souvent été ébahis par la splendeur, la longévité et la particularité de ce cru.

Michel Bettane qui le déguste depuis plus de 20 millésimes, se plait à trouver que sur la partie de la vigne appartenant à André Pernin et plus particulièrement à l'emplacement de la très vieille vigne (70-80 ans), le sol et le vin ressemblent et possèdent la même veine que la Tâche...Il faut préciser également qu'André Pernin fut un des premiers "vendanges tard" du village et par là, on peut considérer qu'il avait su garder les habitudes vigneronnes du début du siècle. Le vin vinifié par le Maître, a toujours arboré une robe profonde, des arômes entre autres de cassis et de fleurs sauvages, une longévité de grand cru. Nous avons souvent remarqué que plus la cuvée Richemone était pure vieilles vignes, moins les arômes de cassis dominaient au profit de goûts épicés...En ce qui concerne l'élevage de ce vin, il est exact que nous avons toujours utilisé nos meilleurs fûts neufs et pratiqué l'élevage long de minimum 24 mois qui s'imposait. C'est pendant ces longs mois de cave et de bois que le vin prenait lentement le style de notre maison, soyeux et tendre"

 

Qu'avons-nous constaté en dégustant ce vin?

Des tanins soyeux et un parfum de cassis qui envahit la bouche et revient en réro-olfaction. Mais ce parfum de cassis n'est pas lassant. A l'aération, le vin se complexifie avec des arômes plus épicés. On reste ébloui par la fraicheur de fruit de ce vin pourtant agé de plus de 12 ans et qui ne paraît absolument pas sur le déclin. Un grand vin assurément!

Quelques images prises à Bassiès pour vous donner l'envie de vous y rendre.

A Bassiès, on mange bien et on boit bon aussi: le vin en pichet n'est pas de la piquette mais de l'excellent Fronton de l'estimable domaine Ribes Château Le Roc!  Sur la photo, une fricassée de cèpes d'Ariège est en cours!

 

On est quand même mieux là sous la Pique Rouge de Bassiès qu' à travailler, n'en déplaise à Sarkozy!

Pour paraphraser le groupe Sergent Garcia, "la situation est difficile... mais pourtant j'ai foi dans les yeux de cet enfant..."

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

sissi 26/09/2005 05:16

les cèpes...un régal !