Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 septembre 2005 7 11 /09 /septembre /2005 23:00

La rentrée de Jean-Claude

Jean-Claude non plus n'est pas resté inactif pendant cette période estivale. Il a eu la gentillesse de prendre quelques notes de dégustation au cours d'un fameux repas pendant lequel il a sorti de belles bouteilles.

Le menu
Gâteau de courgette avec un coulis de tomate
Foie gras de canard 
Viande axoa (spécialité basque): veau coupé en petits morceaux avec des poivrons, oignons, ail, accompagné de pâtes fraiches (précision: le veau a été acheté chez un boucher réputé du pays basque) .
Fromages: chèvre 3 petits maconnais, Comté vieux affiné 17 mois
Dessert: tarte aux pommes de Nicole et vacherin de Noelle, tout ceci maison bien sûr
Les vins
Apéritif
Vouvray demi sec mousseux du domaine HUET
Champagne blanc de noir EGLY OURIET
Entrée
Saint Aubin 92 1 cru les Champlots de BACHELET
Jurancon  QUINTESSENCE 95 de BRU BACHE
  
Viande
Côteaux-du-Languedoc DAUMAS GASSAC 99  
Clos de vougeot 99 D. LAURENT
Dessert
Côteaux du Layon SGN 97 PATRICK BAUDOUIN
Ruster Ausbruch Pinot 93  FEILER ARTINGER
Digestif
Vieille prune de  LOUIS ROCQUE à Souillac 
Poire williams de la maison WINDHOLTZ à Ribeauville
Commentaires sur les vins
Après une mise en bouche fort sympathique avec le vouvray suivi du champagne EGLY bien vineux sur des notes de fruits rouges, la quintessence de BRU BACHE est très concentrée avec une très bonne acidité, notes de fruits confits.
Le Saint Aubin est décevant (semble dilué).
En revanche le Daumas Gassac est très puissant et jeune.
On change de registre avec le Clos de Vougeot de Dom. Laurent:  les tanins sont  soyeux, le vin délivre des parfums de fruits rouges, fraises et framboises. Le Layon fait la queue de paon  en bouche sur des notes de coing (il a été carafé 5 heures) une véritable gourmandise à deconseiller cependant à ceux qui craignent le sucre comme Hervé.
Le Ruster est égal à lui-même  toujours aussi jeune, très concentré mais tenu par une bonne acidité, notes de cire d'abeille et d' encaustique.
 

Partager cet article

Repost 0

commentaires