Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 octobre 2007 4 25 /10 /octobre /2007 05:52
 

Degustation du 19/10/07 chez Hervé

 

Dégustation à l'aveugle qui était annoncée comme simple par l'organisateur mais qui nous a tout de même donné du fil à retordre notamment parce que tous les vins étaient sensés provenir de la même région, ce qui était faux pour l'un d'entre eux! Jean-Claude préférait expliquer nos difficultés à identifier les vins par un problème de manque d'entraînement ces dernières semaines.

Il s'agit donc d'une dégustation de Languedoc 1994/1993 plus un vin de pays célébre des côteaux d'Aix. C'est  l'occasion de faire le point sur le vieillissement de ces vins. Les commentaires dans l'ordre chronologique des vins dégustés. Les vins 1 et 2 ont été identifiés.

Domaine de la Grange des Pères 1994 Côteaux du Languedoc

Robe grenat encore jeune. Nez complexe de tapenade, cassis, torréfaction. La bouche est dense avec des tanins encore présents. Elle fait preuve d'une belle longueur avec un côté gourmand qui ne lasse pas.

 

Les Cailloutis  Mas Jullien Côteaux du Languedoc 1994

Le nez part sur un côté plus giboyeux que le vin précédent. La bouche reste assez stricte avec un côté sauvage illustré par des notes de guarrigue et une légère amertume (gentiane). Un style qui a ses partisans chez les dégustateurs.

Domaine de Trévallon 1993  Vin de Pays des Côteaux d'Aix

Le nez commence avec de la réduction puis s'épure et délivre du fruits rouges mêlés à des épices. La bouche reprend ses arômes. Elle est portée par une belle acidité, les tanins se font encore sentir en finale. Pour Hervé, ce style mélant fruits rouges et épices est très typique du vin domaine de Trévallon. Pour rappel, ce vin ne bénificie pas de l'AOC pour cause d'encépagement antypique (50 % syrah, 50% cabernets sauvignon).

La Valinière  1993 Domaine Leon Barrail Faugères 1993

La couleur est la plus sombre des vins dégustés.Le nez est très démonstratif sur des notes caramélisées et quelques notes de cumin. Ce caramel est très présent en bouche qui finit de plus sur des tanins très marqués. Peu agréable, un vin assommé par son boisé.  

La découverte de cette bouteille a grandement surpris les dégustateurs. En effet ce vin avait été dégusté et apprécié plusieurs fois dans le passé au point de devenir une référence dans les grands Languedoc dégustés. Alors évolution malheureuse de cette bouteille où mystère de l'évolution du vin?  



Partager cet article

Repost 0

commentaires