Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 juin 2005 5 24 /06 /juin /2005 23:00

Samedi 4 juin 2005

chez Josiane et Bernard


Nous voilà de nouveau réunis pour un repas convivial arrosé de nos meilleurs vins. Pas d'images en direct hélas car la carte mémoire a connu une défaillance rendant illisible les images prises au cours de la soirée. Entrons tout de suite dans le vif du sujet avec le menu et les vins.

 


Commentaires sur les vins


Champagnes


1) Cuvée Nicole Montcuit 1988


C'est un blanc de blanc  du Mesnil-sur-Oger. Robe or paille, nez de raisins secs, bouche riche et nette, longue finale saline et minérale.


2) Substance Jacques Selosse


C'est un Avize, issu de vins de réserves où chaque millésime ancien "éduque" les plus jeunes dans l'esprit des Solera de Jerez, élevage en fûts de chênes. Robe or clair, nez brioché et des notes d'agrumes, bouche avec beaucoup de gras mais aussi de la nervosité. C'est grand avec un côté naturel très proche du raisin.


Blancs


3) Berg Schlossberg Georg Breuer 1999

C'est un riesling allemand sur un terroir exceptionnel équivalent à un grand cru alsacien. Georg Breuer, un des meilleurs vignerons allemands, est malheureusement décédé.

Robe or pâle, nez minéral fumé typique des rieslings, bouche en contraste ronde et grasse avec en finale la touche fumée (empyreumatique) qui rappèlle le nez.


4) Aube des temps 1990
 


C'est un vin de Pays d'Oc (le propriétaire est aussi décédé) issu de 100% marsanne avec un rendement de 11hl/ha. Carafage de 12 heures!

Couleur vieil or, nez oxydatif, cela ressemble à un  liquoreux, pourtant en bouche c'est parfaitement sec, la longueur est moyenne. J'avoue que ce style ne m'emballe guère, un vin un peu extraterrestre.
 
 

Rouges


5) Chambolle Charmes Ponsot 1995

Robe rubis opaque, vin non filtré, nez subtil de petits fruits rouges, bouche tout en délicatesse finissant sur des notes framboisées. Un Bourgogne classique alliant fraicheur et finesse. 


6) Pommard Charmots Denis Carré 1995

Robe rubis un peu plus sombre que le vin de Ponsot. Nez discret, en bouche les tanins sont encore présents, le vin reste sur le réserve. A attendre ou vendange pas assez mûre?


7) Nuits Les Vaucrains Dom. Laurent 1995

Un des meilleurs et des plus célèbres climats de Nuits.

Robe rubis sombre, le nez part sur des notes exotiques avec un mélange de fruits et d'épices. Grande longueur en bouche avec de petites notes de musc. Un grand Bourgogne.


8) Haut Marbuzet 1994 Saint-Estèphe

Sur un millésime peu réputé, ce grand classique de Bordeaux ne déçoit pas et propose un vin relativement concentré avec des tanins maintenant fondus, à point et très bon.


Liquoreux


9) Côteaux du Layon Carbonifera Philippe Delesvaux 
 

C'est un SGN de 2900 bouteilles seulement, "carbonifera" fait référence au terroir.

Extrême richesse de la matière avec un équilibre inouï entre la richesse en sucre et l'acidité, finale en queue de paon sur l'abricot confit.

 

Quelques images des bouteilles


Les 2 Champagnes


Les Blancs

 

 

Les Rouges

 

Pour faire le sorbet au Layon, il ne faut pas prendre un mauvais vin. On a choisi la cuvée de base de Philippe Delesvaux.

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires