Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 août 2009 4 27 /08 /août /2009 08:06

Champagne 1er cru Doquet Jeanmaire Coeur de terroir 96:
Superbe témoin de l'immense millésime 96, ce vin à la bulle fine et serrée conjugue richesse (notes de fruits secs) et nervosité crayeuse. Très grande longueur .

Châteauneuf La Mordorée 2000: 
La robe est sombre et peu évoluée. Premières notes vanillées(!) qui disparaissent vite à l'aération. le vin s'installe en bouche, ample, riche, avec des tanins d'une grande finesse.

Clos Saint Jean 74: 
Ancien domaine côté de châteauneuf qui revient sur le devant de la scène. Celui ci a malheureusement dépassé son apogée (c'est un petit le millésime), la bouche manque de chair et les tanins restent raides.

Châteauneuf Michel Berrard (Terre Ferme) cuvée privilège 78:
 
(un domaine qui a malheureusement disparu)

 
 Grand vin à son apogée, complexe (notes viandées, épices, musc, fraise des bois...) à la bouche suave et dont la finale très longue révèle une tension minérale.
Ce vin fut aussi l'occasion pour nos hôtes d'évoquer quelques savoureuses anecdotes.

Château Rayas 78:
Un vin de légende pour un millésime légendaire. Au vu de la robe on lui donnerait facilement dix ans de moins; le vin combine magistralement ampleur et finesse même si les arômes tardent à se développer, (il aurait sûrement fallu le carafer), mais son évolution dans le verre (épices, gentiane, cuir...) lui donne un côté fascinant. Imposante finale sur une grande assise tannique qui confère au vin un aspect énergique.

Jurançon Dom. Bellegarde sélection 89:
Superbe robe tirant sur le vieil or, grand nez de truffe, miel, pralin, épices...la bouche est à l'avenant, d'une énorme longueur et portée par une acidité incroyable.

Hermitage Blanc Dom. Chave 94: 
Dans un millésime très moyen, le domaine réussi un vin de grande classe rafraichi par des touches minérales.
Il donne l'impression de pouvoir encore évoluer.



  

Partager cet article

Repost 0

commentaires