Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 avril 2005 3 13 /04 /avril /2005 23:00

Repas/dégustation chez Nadine et Laurent

 

10 avril 2005, sérieux coup de froid mais on s'en moque car nous déjeunons chez Nadine et Laurent avec pour thème les vins confidentiels c'est à dire des petites cuvées dures à dénicher.

Nos hôtes se sont surpassés, jugez-en sur pièces avec le menu ci-dessous

 


Noter qu'à chaque plat correspond un vin qu'il nous a fallu découvrir. Un astucieux système de languettes sur le menu permettait de révéler les vins un par un après chaque plat. Voici maintenant  les commentaires sur les vins.


1er vin: champagne grand cru cuvée Nicole Moncuit 1999


Un cordon très fin, une bouche ronde, très mûre, grande rétro-olfaction sur des arômes briochés et de raisins de corinthe. C'est un grand cru blanc de blanc du Mesnil-sur-Oger avec une sélection de vieilles vignes. Le caractère très mûr du millésime 99 donne à cette cuvée d'habitude plus incisive  une rondeur inhabituelle.

Ce champagne a donc été dégusté avec ces canapés de saumon bio fumé artisanalement


2e vin: Sancerre F. Cotat Grand Côte 95 cuvée spéciale


Un vin or pâle, dense  et gras mais  peu expressif. Petite trace de sucre résiduel en final. A l'aération, il s'ouvre un peu mais reste égnimatique (non trouvé par les dégustateurs).

Il s'agit d'un des vins blancs les plus rares de France venant du terroir des Monts Damnés sur la commune de Chavignol. Récolte à haute maturité et vinification la  plus naturelle possible. Le vin s'est refermé mais on peut l'attendre avec une grande confiance, les vins du domaine Cotat vieillissent admirablement.

Une image de la table, les feuilletés sont servis.


 

3evin: riesling GC Rangen de Thann Zind-Humbrecht


Une robe dorée très brillante, le nez délivre des notes fumées empyreumatiques (riesling identifié par les dégustateurs). La bouche est puissante, longue, le sucre résiduel est parfaitement fondu dans la structure du vin. Un très très grand vin blanc!

Le Rangen de Thann est un grand cru très abrupte qui surplombe la ville de Thann à l'extrême sud de l'Alsace, le sous-sol est d'origine volcanique. Michel Bettane a raison de considérer le risling comme l'un des plus grands cépages de blanc.


4evin: CNP Château Rayas blanc 1990

Une robe paille, un nez subtil avec des arômes grillés, une bouche tendre finissant sur des notes d'amande fraiche. Un vin non ostentatoire mais très long et complexe (non reconnu, pris pour un Hermitage blanc).

Toute petite production d'environ 2000 bouteilles mais paradoxalement moins demandée
 que le Château Rayas rouge. Les cépages utilisés sont la clairette et le grenache blanc, est-ce l'effet du terroir s' il a été confondu à l'aveugle avec un Hermitage blanc? 

5evin: Griottes Chambertin 90 Dom. Laurent

Robe rubis foncé dense et opaque. Le nez est envoûtant mêlant les fruits écrasés (fraises des bois) et les épices. La bouche reprend ses arômes avec une suavité et une longueur superlative, le vin reste très jeune, on ne s'en lasse pas. Le côté acidulé en fin de bouche rappele-t-il la griotte demande un dégustateur?

Ce vin est une rareté, 1/2 barique achetée chez le fameux Claude Dugat de Gevrey Chambertin. Dominique Laurent n'en a plus dans sa cave!

Pour les lecteurs non initiés qui se demandent ce qu'est le "trou" sur le menu. Il s'agit bien d'une pause dans le repas comme le trou normand mais nous ne buvons pas un verre de calvados mais le plus souvent des Bourgogne car leur fruit peut s'appécier sans met associé, il s'agit donc d'un acte de gourmandise! 


6evin: Médoc Château Lalande de Gravelongue 90 cuvée D. Derisbourg


Robe sombre grenat foncé, nez sur du poivron grillé, du tabac. Bouche avec des tanins très fins , une texture serrée et une certaine longueur. Un très bon Bordeaux dont le seul défaut est de passer après le sublime Griottes Chambertin.

En 1990, les vins de garage n'existaient encore pas mais Laurent a déniché cette cuvée spéciale de 7000 bouteilles, 6 mois de fermentation en cuve plate, 30 mois d'élevage. L'encépagement comprend du Cabernet Sauvignon, du Merlot, du Cabernet franc, du Petit Verdot et du Malbec.

Le service des rognons ci-dessous. Dans son souci de la perfection, il faut noter que Laurent  ne  flambe pas les rognons avec un banal alcool mais avec du marc de Mauzac !

 


7e vin: CNP Château Rayas 90 rouge


Cela aurait dû être l'apothéose car ce vin, dégusté plusieurs fois au cours des dernières années, est sublime. Malheureusement le bouchon a traîtreusement abimé le vin lui ôtant son moelleux et rendant la bouche dissociée.

Un vin que Laurent est allé chercher à la propriété, passant avec succès l'examen redoutable du regretté Emmanuel Reynaud.

8e vin: Rivesaltes vintage vv 2001 Primo Palatum


Robe violacée très jeune, nez explosif de fruits compotés. Bouche gourmande et souple finissant sur des notes de pain d'épices.

Une cuvée de VDN ultra concentrée élevée avec talent par Xavier Coppel. La concentration a permis un mutage léger avec seulement 2% d'alcool rajouté, le vin reste léger et ne lasse pas. Petite production: 900 bouteilles.

Photo des  2 tartes en dessert


 

Photo des bouteilles dégustées
 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by bernard - dans vin et gastronomie
commenter cet article

commentaires