750 grammes
Tous nos blogs cuisine Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
13 octobre 2008 1 13 /10 /octobre /2008 14:45

  Ce repas, réservé de longue date pour le 8 octobre 2008, a été compromis par la faute d'un virus particulièrement pernicieux. En effet, je me suis retrouvé la veille nauséeux et privé d'appétit! Devant cette situation embarassante et tout à fait inhabituelle en ce qui me concerne, il fallait opter pour des mesures drastiques. Un jeûne de quasiment trente heures plus une promenade dans les bois autour du restaurant ont remis mon système digestif en état pour "attaquer" le soir le menu "Découverte et nature"!
Aucune fausse note à déplorer, tout a été parfait dans la qualité des produits ou dans la présentation et la cuisson des plats. Si je devais retenir un point marquant dans cette cuisine, c'est l'incroyable variété de goût des légumes et leur synergie dans les plats. 

Mises en bouches



Le gargouillou de jeunes légumes; graines et herbes; panais fromagé




Le saint-pierre poêlé dans un beurre au curry; artichauds et liseron d'eau; huile d'olive et basilics parfumés



Le foie gras de canard grillé; butternut confit, feuilles de moutarde; réglisse et rau-ram
(photo indisponible dsl)


Aligot d'ici à la truffe de Comprégnac

 

La selle d'agneau allaiton rôtie à la braise; celeri boule de marbre et pomme akane; citron doux et le jus perlé à la reine de prés



Les fromages de l'Aveyron et d'à côté

 

Le biscuit tiède au potimaron; crème glacée au café fort



Poire william pochée au beurre sur un croquant meringué; courge et une crème au beurre salé; mousse aux chataîgnes et arachide glacée


 

  Pour le vin, j'ai choisi en blanc une demi bouteille de Chablis Les Clos 2001 du domaine Dauvissat et en rouge une bouteille de légende, un Nuits Saint Georges 1993 de Henri Jayer, le "magicien" de la Bourgogne.



L'entrée du restaurant

 
Le restaurant et l'hôtel  vus depuis le bois au dessus  

Partager cet article

Repost0

commentaires