750 grammes
Tous nos blogs cuisine Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
11 mars 2005 5 11 /03 /mars /2005 00:00

Bourgogne 5/12/04

Santenay blanc 2000 Camille Giroud: une appellation plus réputée pour ses rouges mais ici une belle réussite avec un vin gras et finissant par une belle acidité

Corton Charlemagne 1994 Bonneau du Martray: grosse déception. Le vin est maigre et n'est pas à la hauteur de sa réutation. Certes le millésime est difficile mais le domaine a la réputation

Fixin Hervelet 2000 Dominique Laurent: un vin fruité et tendre à boire sans modération

Gevrey Clos Saint Jacques  2000 Dom. Laurent: le plus beau vin de la dégustation complexe et long faisant honneur à son terroir d'exception

Gevrey En Champ 2000 Denis Mortet: le vin le plus concentré de la dégustation avec de la race mais les tanins sont encore raides, on espère que l'extraction n'a pas été trop forte pour le millésime. A revoir si on en trouve de nouveau.

Quelques images de Bourgogne

Le Clos Saint-Jacques. Admirez la pente idéale mais Aline et Victor ne partagent pas mon enthousiasme.

Le célébrissime Clos de Vougeot et au dessus le grand-Echezeaux 

Le Musigny

La Romanée-Conti et le Richebourg

 

Dominique Laurent millésime 1999 (4/1/05)

Dégustation à l'aveugle chez Hervé

Beaune Clos des Mouches: encore tannique mais expressif avec des arômes de griottes.
Vosne Suchots: un peu fermé au départ, l’aération le révèle moelleux, subtil, long avec des notes épicés.
Nuits les Saints-Georges: mélange de fruits et de notes de terre mouillée, un vin un encore un peu intraverti à attendre.
Pommard Epenots: un vin hors norme d’une densité de grand cru et d’une   texture moelleuse.

Conclusion

On a souvent reproché à Dominique Laurent de trop boiser ses vins ce qui nuit à l'expression du terroir. Il y a eu de sévères polémiques là-dessus sur le défunt site de la RVF magnumvinum.

On constate avec cette dégustation qu’il n’y a pas un style “Dom. Laurent” mais que l'élevage "haute-couture" est digéré par les vins et que chaque terroir est respecté.

 

Vins variés 11/2/05

Vouvray sec 99 Foreau: nez de coing et de pommes au four, bouche grasse avec des arômes fumés, belle acidité en finale.

Morey St Denis 1er cru 2000 Domaine des Lambrays: robe rubis, nez de fruits rouges, bouche souple avec une bonne fusion de l'élevage, un vin facile et agréable.

Madiran Montus prestige 94: robe sombre grenat foncé, nez de cuir avec des notes giboyeuses, la bouche est sévère avec des tanins qui sèchent en final. Sur ce millésime, Alain Brumont a introduit le pigeage. Il semble qu'il ait eu la main un peu lourde conduisant à une surextraction par rapport à la maturité de la vendange. Il est peu probable que le vin s'améliore au vieillissement.

Côteaux du Languedoc La Grange des Pères 95 Laurent Vaillé: robe sombre et terne (vin non filtré), beaux arômes de fruits compotés, bouche souple et riche, grande longueur. Dégustation après dégustation, ce vin s'affirme comme un des plus (sinon le plus) grands du Languedoc. Il n'y a que la RVF qui ne l'a pas encore compris.

Côteaux du Languedoc Le Vin Maghani 99 Canet Valette: robe grenat foncé encore très jeune, vin très riche et corsé encore assez tannique. A attendre mais il semble bien parti.

Dégustation à l'aveugle chez Eric (11 mars 2005)

Les indices: 4 vins de la même année avec plusieurs points communs dont le cépage dominant, un "intrus" dans les 4. 3 vins d'un même propriétaire.

Commentaires (en italique rouge , les réflexions des dégustateurs)

1ervin: des notes de fruits cuits au nez, bouche avec du volume mais finissant par des tanins encore marqués en final. A attendre. Ce vin paraît typé Rhône sud.

2e vin:robe très sombre grenat foncé, nez un peu liègeux. La bouche présente une certaine sucrosité en attaque mais la finale est asséchée par des tanins raides. Ce vin laisse perplexe.

3evin:nez présentant des notes évolués d'épices et de café. bouche très expressive, moelleuse avec du fruit (notes framboisées). On pense de nouveau Rhône sud et cépage syrah dominant.

4evin:robe de nouveau très sombre, nez de prune et de café, bouche puissante et racée encore jeune. Rhône sud de nouveau, cuvée haut de gamme soupçonnée. 

Les conclusions: millésime 99 (correct!), on pense que les vins 1-3-4 sont du même propriétaire, vins 1-2-4 cépage grenache dominant, vin 3 cépage syrah. Après un recadrage par Eric nous indiquant que le vin 3 n'est pas issu de syrah, nous optons pour le cépage grenache, l'intrus est donc le vin 2 avec un cépage inconnu que personne ne trouve.

La vérité

1)Rasteau cuvée prestige domaine de la Soumade

2)Vin de pays de la Principauté d'Orange Cabernet Sauvignon Domaine de la Soumade

3)Cairanne cuvée d'Estevenas domaine Corinne Couturier

4)Rasteau cuvée Confiance domaine de la Soumade.

La photo des bouteilles

Partager cet article

Repost0

commentaires