750 grammes
Tous nos blogs cuisine Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
7 septembre 2020 1 07 /09 /septembre /2020 13:26

Nouvelle séance de "travail"au cours de laquelle les participants ont rencontré pas mal de difficultés mais leurs efforts ont fini par payer. 

 

Vouvray Le compte Marc 2017

Jaune paille plutôt clair.

Un nez expressif sur les agrumes, le silex puis la poire.

La richesse de l'attaque  est vite contenue par une lame fraiche qui traverse la bouche et porte le vin jusqu'à une finale aux légers amers. Des arômes centrés autour d'un binôme chlorophylle / menthe accompagnent la sensation de fraicheur.

 

Riesling Domaine Deiss 2012

Ici la teinte apparait plus soutenue.

Forte présence terpénique au nez qui domine une évocation de fumé et d'épices (cumin?)

L'attaque est ample, le vin se cale en bouche sur sa matière, il termine sur une sensation de douceur atténuée par une discrète amertume de peau d'orange. Certains dégustateurs ont été gênés par" l'insistance" terpénique.

 

Marestel 2010 domaine Dupasquier

Une robe dorée dans laquelle on devine quelques reflets cuivrés.

Richesse du nez, coing, pomme au four, mirabelle, pralin pour un dégustateur.

La bouche est marquée par la richesse, présence d'une fine acidité pour un équilibre sur le fil du rasoir. Le vin finit long et sec sur des notes d'abricot et de miel. (L'aromatique abricot/miel n'implique pas de perception sucrée). Un vin qui fait débat: avec quel met l'accorder? Question non tranchée.

 

Arbois Pupillin chardonnay D. Petit 1998

La robe tire vers le doré clair.

Notes de noisettes grillées (réduction), pointe fumée, citron confit, beurre pour un dégustateur.

En bouche le vin combine gras et nervosité, l'aération fait apparaitre des arômes de tilleul et de champignon, il finit très long.  Surprenant quant à son âge et son origine, il a été pris pour un Chablis.

 

 

 

Quatre blancs monocépage de quatre appellations.

Partager cet article

Repost0

commentaires

jull 10/09/2020 19:10

"chlorophylle/menthe", faut il y lire une note végétale?

BERNARD ROULET 11/09/2020 11:13

oui, une note végétale fraîche.