750 grammes
Tous nos blogs cuisine Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
26 janvier 2019 6 26 /01 /janvier /2019 11:52

Cette dégustation de quatre rieslings allemands prouve la qualité des terroirs des vignobles allemands bien adaptés à ce  cépage. Il est vrai que les vins dégustés sont tous issus de vignobles conduits en biodynamie par des producteurs d'élite.

 

Riesling Trocken Roxheimer Höllenpfad Dönnhoff 2017

Robe or pâle à reflets verts.

Nez sur des zests d'agrumes, iodé puis évolution vers de belles notes florales et d'abricots.

La bouche avec un léger perlant est vive, ciselée et relativement longue. Il se complexifie à l'aération. Bel avenir pour ce vin jeune et déjà complexe. 

 

Riesling Trocken Brauneberg Juffer Sonnenhur  Fritz Haag 2016

Robe or pâle à reflets verts.

Nez d'abord sur des fruits exotiques et de l'abricot puis  rapidement apparaissent des notes plus lourdes empyreumatiques (pétrole).

La bouche a également un léger perlant, elle est concentrée et longue. La finale présente de beaux amers minéraux (notes fumées) ainsi que des saveurs florales et végétales.

 

Riesling Wiltinger Gottesfuss  Alte Reben Van Volxem 2016

Robe idem vins précédents

Nez  subtil et délicat de fruits exotiques avec aussi de la menthe et une touche minérale élégante (pétrole).

En bouche, on ressent un léger sucre résiduel qui se fondra. Dans une texture relativement grasse (très vieilles vignes!), on poursuit avec une infusion de fruits et un rappel citronné en finale.

 

Riesling Trocken Schloss Johannisberg 2006

Ici la robe est plus dorée.

Nez très complexe pétrolé mais avec beaucoup d'autres parfums: fruits blancs, mirabelle, épices, plantes (Chartreuse verte?).

Bouche caressante, le sucre résiduelle étant complètement intégré.  Une cascade d'arômes se dévoilent par paliers, bel équilibre  entre le gras et l'acidité, finale très longue . 

Quatre très beaux vins qui se dégustent avec gourmandise mais qui pourront se marier parfaitement à table avec des plats adaptés.

 

Rieslings allemands

Partager cet article

Repost0

commentaires