750 grammes
Tous nos blogs cuisine Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
22 septembre 2018 6 22 /09 /septembre /2018 17:25

  Dégustation de rentrée chez Eric où nos papilles ont souffert du manque de pratique durant la période estivale. Si le Bourgogne blanc a été identifié sans problème, les deux rouges suivants nous ont posé bien des problèmes.

 

Saint Aubin En Remilly 2006 Vincent Girardin

Belle robe dorée à reflets verts.

Nez sur des notes grillées et citronnées.

La bouche est riche et opulente soutenue par une fine amertume en finale, bonne longueur.

 

Nuits-Saint-Georges Les Saints-Georges 2000 Dominique Laurent

Robe rubis évolué.

Nez de cuir, musc, cerise à l'eau de vie.

Bouche avec des tanins patinés relevée par une fine acidité en finale, le réchauffement le complexifie. Il est à point.

 

Samur-Champigny Clos Rougeard 2000

Robe grenat évolué.

Nez opulent sur des fruits noirs, des épices puis quelques notes de poivron au réchauffement.

Là aussi, la bouche est bien fondue, elle présente des arômes complexes et une bonne persistance.

 

 

Dégustation de trois vins avec  petit repas du 21/09/18

Partager cet article

Repost0

commentaires