Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 février 2017 6 04 /02 /février /2017 13:29

Dégustation d'un Volnay Clos des Chênes et trois Beaune Grèves de quatre propriétaires différents.

 

Volnay Clos-des-Chênes  1998 Domaine Lafarge

La robe est rubis plutôt sombre et terne avec un dégradé sur la frange. Les quatre vins partagent d'ailleurs peu ou prou cette robe.

Le nez délivre des notes de terre mouillée, d'humus, de la liqueur de fruits rouges.

La bouche reste ferme avec une acidité notable et des tanins encore pointus un peu asséchant (petit déficit de maturité?). 

Note: 13.3/20

 

Beaune Grèves 1998 Dominique Laurent

Beau nez avec du fruit rouge, des épices, de la ronce.

Bouche soyeuse avec de la fraîcheur et de la longueur, on sent encore des tanins poudrés.

Note: 14.8/20

 

Beaune Grèves 1998 Domaine Jacques Prieur

Le premier nez est épicé puis vient à l'aération du fruit rouge et du végétal frais.

En bouche, ce vin fin et complexe présente les tanins les plus fondus des quatre testés, la texture est délicate.

Note 15/20

 

Beaune Grèves Vignes de l'Enfant Jésus 1998 Domaine Bouchard Père et Fils

Nez sur la cerise griotte, notes de rafles, d'épices, du fumé.

Bouche assez ferme avec des tanins à grains fins racés donnant une note de zan en finale, de la longueur. Potentiel de vieillissement supplémentaire intéressant.

Note 15.3/20

  On notera donc, sur ce millésime moins réputé que 1999, le potentiel de garde intéressant des vins de la Côte de Beaune. Une comparaison avec des vins de la Côte de Nuits serait d'ailleurs intéressante.

 

 

Le millésime 1998 en Côtes-de-Beaune

Partager cet article

Repost 0

commentaires