750 grammes
Tous nos blogs cuisine Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
9 décembre 2014 2 09 /12 /décembre /2014 14:24

6 décembre 2014: ce fut un exercice de haut vol pour trouver les vins qui s'adaptent aux deux entrées froides du menu mais parfaitement réussi par Jean-Claude et Laurent. Avant les deux vins sudistes qui ont accompagné le coufidou (recette auvergnate), une petite escapade en Bourgogne a permis de déguster deux vieux millésimes.

 

Farçous

 

Menu d'automne et grands vins

Houmous aux lentilles vertes

Menu d'automne et grands vins

Petits choux aux morilles

Menu d'automne et grands vins

Endives, oignons jaunes, truffes noires et confiture d'orange amère

Menu d'automne et grands vins

Coufidou, farcement du Haut-Faucigny

Menu d'automne et grands vinsMenu d'automne et grands vins
Menu d'automne et grands vins

Fromages

Menu d'automne et grands vins

Fondant de fromage blanc sur compote de mirabelles

Menu d'automne et grands vins

Les vins

 

Champagne Larmendier-Bernier v.v. de Cramant 2004

Le nez est à dominante pierre à fusil avec des notes de raisins à l'eau-de-vie.

La bouche droite et sèche finit sur une belle amertume minérale, très apéritive.

 

Champagne Cristal de Roederer 2000

La robe est dorée avec un cordon de bulles très fines. Le nez est à dominante florale avec des fruits secs, de la pomme. La bouche est crémeuse, concentrée et profonde avec une grande longueur. Cette cuvée de prestige est à la hauteur de sa réputation.  

 

Rully 1er cru Gresigny H. et P. Jacquesson 1999

La robe présente une évolution vers des teintes orangées. Le nez délivre quelques notes oxydatives d'encaustique mais surtout de la pomme au four. La bouche est vive, avec des agrumes, de la pomme puis viennent des notes plus beurrées à l'aération, bonne longueur. On l'a pris à tort pour un vin de la Loire.

 

Jurançon noblesse sec Cauhapé 1996

La robe est franchement orangée. Le nez est étrange avec du céleri puis de la rhubarbe, du miel, de la truffe!  La bouche étrangement sèche avec une belle acidité, des saveurs complexes qui lui permettent de s'accorder à la deuxième entrée "Endives, oignons, truffe et confiture d'orange amère"! 

 

Clos de la Roche H. Lignier 1993

La robe rubis un peu dégradé est encore brillante. Le nez très élégant part sur de la framboise, de l'humus, des notes végétales complexes (certains évoquent du thym).

La bouche reste nerveuse, un peu sauvage avec des arômes bien fusionnés, un grand vin.

 

Chambertin Clos de BèzeJ. Prieur 1990

La robe est un peu plus foncée que le Bourgogne précédent. Le nez comme la bouche sont sur un registre un peu sérieux que le Clos de la Roche avec des notes animales et épicées plus présentes, la longueur est équivalente. Certains le préfère au Clos de la Roche et d'autres pas.

 

Bandol Château de Pibarnon 1996

On change de registre avec des arômes plus sudistes vers les fruits confits, le cacao.

La bouche est précise et les tanins très fins.

 

Cornas v.v. Tardieu-Laurent 1996

Le nez part sur de la garrigue avec des notes animales.

La bouche très dense  a un côté suave avec de fines notes d'olive.

 

Menu d'automne et grands vins

Partager cet article

Repost0

commentaires

dépannage serrurerie paris 19/12/2014 17:08

J'apprécie votre blog , je me permet donc de poser un lien vers le mien .. n'hésitez pas à le visiter.

Cordialement