750 grammes
Tous nos blogs cuisine Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
18 octobre 2020 7 18 /10 /octobre /2020 14:05

  L'appellation Terrasses du Larzac a le vent en poupe pour ses vins rouges avec de nombreux domaines désormais réputés. Mais elle produit de manière plus confidentielle d'excellents blancs. Jean-Claude, grand spécialiste du blanc de terroir, nous le fait découvrir dans cette dégustation avec quatre vins différents. A noter que ces vins sont étiquetés en vin de pays pour cause d'encépagement non conforme à l'AOP, les 3 premiers comportent notamment du Chenin et le dernier du Chardonnay.

 

Mas Jullien blanc 2018 

Grenache blanc, Carignan blanc, Chenin, Viognier, Clairette et Marsanne

Robe pâle à reflets verts.

Le nez est un peu grillé avec des notes florales et de plantes, notamment de l'anis. 

Bouche riche, un petit côté capiteux avec des arômes miellés et de poire, la finale est rafraîchissante avec des amers minéraux. 

 

Mas del Camoura l'Etincelle 2018

50% Chenin+Grenache blanc, Roussane, Viognier, Muscat, Petit Manseng

Robe pâle à reflets verts.

Nez sur la pêche de vigne, l'abricot avec une touche mentholée.

Bouche onctueuse mais fraîche, belle longueur salivante.

 

Clos Maïa 

Roussanne (50%)- Terret Bouret (50%)

Robe très pâle à reflets verts.

Net frais sur le zest d'agrume et l'anis.

Belle attaque en bouche mais un goût "rance" (croûte de fromage?) perturbe un peu la finale. 

Ce commentaire de dégustation d'un soir doit cependant être tempéré par le fait que le lendemain, cette perception avait totalement disparu et le vin était alors magnifique.

 

Mas Haut-Buis 2017

Chardonnay, Roussanne

Robe très pâle à reflets verts.

Nez grillé et d'agrumes (pamplemousse)

Bouche tonique, belle tension acide, finale sur la pierre à fusil!

 

Quatre vins blancs des Terrasses du Larzac

Partager cet article

Repost0
18 octobre 2020 7 18 /10 /octobre /2020 13:38

Diner au restaurant Abondance à l'Union avec en vedette la viande maturée de Bertrand.

Au menu après les tapas apéritifs,  des pièces de  boeuf grillées à la plancha de quatre races différentes: La Barrosã (Portugal), Simmenthal (race suisse mais celle-ci vient de Pologne), Cachena (Espagne) et Galice (Espagne). Des viandes très gouteuses et tendres, chacune à sa personnalité.

Mention spéciale également à la cave qui fait la part belle aux vins bio ou biodynamie.

 

Tapas
Tapas

Tapas

les 4 viandes

les 4 viandes

un des desserts

un des desserts

Les vins

Joséphine, une belle bulle de Limoux à l'apéritif

Nada, un vin nature de grenache (sans défaut), souple et fruité

Titan, un vin de carignan et syrah plus structuré mais avec aussi de la finesse

Vin du Bugey, un chardonnay en vendanges tardives pour le dessert

Repas viande maturée au restaurant Abondance

Partager cet article

Repost0
20 septembre 2020 7 20 /09 /septembre /2020 11:09

Repas dégustation chez Valérie et Eric le 19 septembre 2020, apéritif pris en terrasse dans une ambiance encore estivale.

Mises en bouches

Repas-dégustation avec Labruyère, Drappier, Weinvach, Gendrier, Dom. Laurent, Breton.

Soupe glacée de petits pois au saumon

Repas-dégustation avec Labruyère, Drappier, Weinvach, Gendrier, Dom. Laurent, Breton.

Timbale de Saint-Jacques au pain d'épices

Repas-dégustation avec Labruyère, Drappier, Weinvach, Gendrier, Dom. Laurent, Breton.

Boeuf provençal aux poivrons

Repas-dégustation avec Labruyère, Drappier, Weinvach, Gendrier, Dom. Laurent, Breton.
Repas-dégustation avec Labruyère, Drappier, Weinvach, Gendrier, Dom. Laurent, Breton.

Plateau de fromages de "Chez Jeannot"

Repas-dégustation avec Labruyère, Drappier, Weinvach, Gendrier, Dom. Laurent, Breton.

Banoffee

Repas-dégustation avec Labruyère, Drappier, Weinvach, Gendrier, Dom. Laurent, Breton.

Les vins

 

Champagne Prologue Grand Cru Domaine Labruyère

Dégorgé le 29/01/19 dosé à 1,8gr, issu du grand cru Verzenay (70% PN, 30% Ch).

Pâle de robe avec une bulle abondante.

Fruits secs au nez suivies de notes citronnées.

La bouche est longiligne, sèche, ponctuée d'une pointe crayeuse. Champagne d'une complexité moyenne mais bien calibré pour l'apéritif.

 

Champagne Grande Sendrée 2008 Drappier

Teinte plus soutenue de la robe avec une bulle plus apaisée.

Le nez très expressif déroule des notes grillées, de fruits secs, de brioche et même un soupçon de vieux rhum pour certains.

Vineux et d'un superbe équilibre, le vin se tend en bouche sur une sensation de matière. Longue finale sur un  rappel crayeux d'une fine salinité. Un très beau témoin de ce grand millésime 2008.

 

Riesling Schlossberg 2008 cuvée St Catherine domaine Faller

La robe commence à prendre une couleur dorée.

Grand dégagement aromatique sur les épices (muscade), les fruits (orange, abricot, pamplemousse), le minéral (terpènes mais en mode discret).

En bouche la richesse du vin fusionne avec la nervosité, la finale donne un sensation de pureté par son expression sèche et longue. Il justifie sa place parmi les plus Grands Crus alsaciens.

 

Cour-Cheverny cuvée François 1er 2002 Michel Gendrier

D'une nuance terne la robe apparait évoluée.

Le nez va de la pomme au four aux épices (poivre), puis d'une légère expression terpénique à notes racinaires.

D'un équilibre sur la fraicheur , il s'évanouit rapidement en bouche pour réapparaitre en retro olfaction. Surprenant, mais pénalisé par son passage après le Schlossberg.

 

Pommard Les Epenots 2001 Dominique Laurent

La couleur étonne pour un Bourgogne, sombre, opaque, dotée d'une frange orangée.

Quelle expression au nez! Myrtille, sous bois, confiture de cerise, pointe fumée, feu de sarments, terre...

Le vin large en bouche, à la texture veloutée, se montre plus énergique sur sa longue finale aux tanins de soie. 

 

Bourgueil Les Perrières 2000 Catherine et Pierre Breton

Robe rubis sombre avec un dégradé sur la frange.

Nez à dominante tertiaire avec des notes douces de sous-bois.

Bouche encore tenue par une fine acidité avec des tanins complètement fondus, les arômes délicats de champignons, feuilles mortes et de fruits rouges ainsi que le quasi absence de caractère variétal pourrait faire penser à un Bourgogne.

 

Gewurztraminer cuvée Laurence 2008 Domaine Weinbach

Beau nez délicat de rose, de litchi avec des épices orientales.

La bouche suave présente un léger sucre résiduel, un vin tout à fait plaisant mais qui a du mal à résister face à la "puissance" de saveurs du Banoffee

 

Repas-dégustation avec Labruyère, Drappier, Weinvach, Gendrier, Dom. Laurent, Breton.

Partager cet article

Repost0
19 septembre 2020 6 19 /09 /septembre /2020 17:34

Menu "La dégustation surprise" pris sur la terrasse

 

Amuse-bouche

Dîner chez Sarrant
Dîner chez Sarrant

Jardin Automnal

Dîner chez Sarrant

Bar dans un bouillon aux algues et katsuobushi

Dîner chez Sarrant

Encornet farci

Dîner chez Sarrant

Pigeon du Mont Royal (pas de photo)

Figues confites , tartelette gourmande

Dîner chez Sarrant

Chocolat Araguani en soufflé, lait de poule cappucino

Dîner chez Sarrant

Mignardises avec le café

Dîner chez Sarrant

Les vins

Dîner chez Sarrant

Partager cet article

Repost0
7 septembre 2020 1 07 /09 /septembre /2020 13:26

Nouvelle séance de "travail"au cours de laquelle les participants ont rencontré pas mal de difficultés mais leurs efforts ont fini par payer. 

 

Vouvray Le compte Marc 2017

Jaune paille plutôt clair.

Un nez expressif sur les agrumes, le silex puis la poire.

La richesse de l'attaque  est vite contenue par une lame fraiche qui traverse la bouche et porte le vin jusqu'à une finale aux légers amers. Des arômes centrés autour d'un binôme chlorophylle / menthe accompagnent la sensation de fraicheur.

 

Riesling Domaine Deiss 2012

Ici la teinte apparait plus soutenue.

Forte présence terpénique au nez qui domine une évocation de fumé et d'épices (cumin?)

L'attaque est ample, le vin se cale en bouche sur sa matière, il termine sur une sensation de douceur atténuée par une discrète amertume de peau d'orange. Certains dégustateurs ont été gênés par" l'insistance" terpénique.

 

Marestel 2010 domaine Dupasquier

Une robe dorée dans laquelle on devine quelques reflets cuivrés.

Richesse du nez, coing, pomme au four, mirabelle, pralin pour un dégustateur.

La bouche est marquée par la richesse, présence d'une fine acidité pour un équilibre sur le fil du rasoir. Le vin finit long et sec sur des notes d'abricot et de miel. (L'aromatique abricot/miel n'implique pas de perception sucrée). Un vin qui fait débat: avec quel met l'accorder? Question non tranchée.

 

Arbois Pupillin chardonnay D. Petit 1998

La robe tire vers le doré clair.

Notes de noisettes grillées (réduction), pointe fumée, citron confit, beurre pour un dégustateur.

En bouche le vin combine gras et nervosité, l'aération fait apparaitre des arômes de tilleul et de champignon, il finit très long.  Surprenant quant à son âge et son origine, il a été pris pour un Chablis.

 

 

 

Quatre blancs monocépage de quatre appellations.

Partager cet article

Repost0
2 août 2020 7 02 /08 /août /2020 13:54

Repas d'été finalement pris en terrasse, la canicule de la veille ayant fait place à des températures modérées.

 

Le menu

 

Apéritifs variés

Repas d'été avec Beaufort, Selosse, Long-Depaquit, Vacheron, Dominique Laurent, AJ Adam
Repas d'été avec Beaufort, Selosse, Long-Depaquit, Vacheron, Dominique Laurent, AJ Adam

Salade de melon, tomates cerises, basilic, origan

Repas d'été avec Beaufort, Selosse, Long-Depaquit, Vacheron, Dominique Laurent, AJ Adam

Joues de porc , ratatouille 

Repas d'été avec Beaufort, Selosse, Long-Depaquit, Vacheron, Dominique Laurent, AJ Adam
Repas d'été avec Beaufort, Selosse, Long-Depaquit, Vacheron, Dominique Laurent, AJ Adam

Fromages

Repas d'été avec Beaufort, Selosse, Long-Depaquit, Vacheron, Dominique Laurent, AJ Adam

Cake et compote de pêches

Repas d'été avec Beaufort, Selosse, Long-Depaquit, Vacheron, Dominique Laurent, AJ Adam

Les vins

 

Champagne André Beaufort Polisy demi-sec 1996

Robe très dorée.

Nez gourmand de coing, pommes au four, pâtisserie.

Bouche avec un sucre résiduel perceptible mais équilibré par l'acidité du vin, beaucoup de fruits (Reine-Claude, fruits exotiques), belle longueur. Ce style de vin demi-sec devient rare en Champagne en ce moment.

 

Champagne Selosse Les Carelles (dégorgement 13/04/11)

la robe est également bien dorée.

Nez complexe avec du houblon, malt, zest d'orange.

Bouche dense à la texture crémeuse, longue et complexe.

 

Chablis Vaudésirs 2011 Domaine Long-Depaquit

Robe dorée à reflets verts.

 Nez citronné, mélange de notes beurrées (crème fraîche) et minéral (coquille d'huitres).

Bouche tonique avec du gras bien équilibré par l'acidité.

 

Sancerre rouge 2014 Domaine Vacheron

Robe rubis soutenu.

Nez sur les fruits rouges, cerise griotte, framboise.

Bouche souple et fruitée, très agréable en l'état.

 

Clos de Vougeot sui generis 1999 Dominique Laurent

Robe rubis sombre.

Nez framboisé, notes de sous-bois, cèpes, églantines.

Bouche suave avec des tanins ultra-fins, très grande longueur.

 

Vin de Moselle Sofberg Auslese 2013 AJ Adam

Robe dorée.

Nez pétrolé, infusion de plantes, mirabelles.

Bouche suave et délicate, sucrosité bien intégrée, belle longueur.

 

 

Repas d'été avec Beaufort, Selosse, Long-Depaquit, Vacheron, Dominique Laurent, AJ Adam

Partager cet article

Repost0
18 juillet 2020 6 18 /07 /juillet /2020 13:10

Dégustation de quatre vins alsaciens  issus de Pinot Noir avec des styles bien différents (domaines en bio-dynamie).

 

Pinot Noir Schaefferstein 2018 Domaine Neumeyer

Robe rubis assez sombre.

Nez plaisant avec du kirsch, de la framboise.

Bouche souple, fruitée (cerise), un peu de poivre en finale. Devrait se complexifier au vieillissement.

http://www.neumeyer.fr

 

Pinot Noir Bildstoeckle 2017 Domaine Gerard Schueller et Fils

Robe rubis clair.

Nez de fraise poussé par une acidité volatile.

Bouche bien typée "vin nature" avec un fruité acidulé rafraîchissant, néanmoins l'acidité nous paraît trop marquée sur la finale. 

 

Pinot Noir Chapelle 1441 2015 Domaine Trapet 

Robe rubis assez sombre.
Nez d'abord réduit puis qui s'épure vers un beau fruit rouge.

Bouche racée et longue avec un fruit rouge acidulée et des notes fumées et ferrugineuses. Belle réussite.

http://www.domaine-trapet.fr/alsace/passions-quand-tu-nous-tiens.html

 

Pinot Noir Burlenberg 2005 Domaine Marcel Deiss

Robe sombre et opaque.

Après carafage d'une heure, nez à dominante tertiaire avec des notes giboyeuses et de sous-bois, notes fumées avec un peu de fruits rouges.

Bouche présentant encore des tanins fins mais marqués, on retrouve les saveurs du nez avec une finale sur ces notes brûlées.

http://www.marceldeiss.com/fr/

Pinot Noir d'Alsace

Partager cet article

Repost0
21 juin 2020 7 21 /06 /juin /2020 17:08

Reprise tant attendue des dégustations-repas avec également un début de remontée des températures.

 

Apéritifs: feuilletés au fromage, pizzetas saucisse, thym

 

Repas dégustation de déconfinement chez Noëlle et Jean-Claude (Lahaye, De Sousa, Pavelot, Zind-Humbrecht, Dom. Laurent, Rayas, Chave, Feiler-Artinger)
Repas dégustation de déconfinement chez Noëlle et Jean-Claude (Lahaye, De Sousa, Pavelot, Zind-Humbrecht, Dom. Laurent, Rayas, Chave, Feiler-Artinger)

Gaspacho melon, feta, oignon, estragon

Repas dégustation de déconfinement chez Noëlle et Jean-Claude (Lahaye, De Sousa, Pavelot, Zind-Humbrecht, Dom. Laurent, Rayas, Chave, Feiler-Artinger)

Tartare de truite, avocat, melon

Repas dégustation de déconfinement chez Noëlle et Jean-Claude (Lahaye, De Sousa, Pavelot, Zind-Humbrecht, Dom. Laurent, Rayas, Chave, Feiler-Artinger)

Poivrons farce au bœuf, feta, oignons nouveaux, épices

Fleurs de courgettes, farce de veau, oignon, basilic, pignons, brousse

Boulettes de veau, citronnelle, gingembre, sésame

Salade de courgette, mâche, roquette, vinaigre au Banyuls

Repas dégustation de déconfinement chez Noëlle et Jean-Claude (Lahaye, De Sousa, Pavelot, Zind-Humbrecht, Dom. Laurent, Rayas, Chave, Feiler-Artinger)
Repas dégustation de déconfinement chez Noëlle et Jean-Claude (Lahaye, De Sousa, Pavelot, Zind-Humbrecht, Dom. Laurent, Rayas, Chave, Feiler-Artinger)
Repas dégustation de déconfinement chez Noëlle et Jean-Claude (Lahaye, De Sousa, Pavelot, Zind-Humbrecht, Dom. Laurent, Rayas, Chave, Feiler-Artinger)

Fromages de Sena

Repas dégustation de déconfinement chez Noëlle et Jean-Claude (Lahaye, De Sousa, Pavelot, Zind-Humbrecht, Dom. Laurent, Rayas, Chave, Feiler-Artinger)

Tarte abricots, nectarines

Entremet glacé aux fruits rouges

Repas dégustation de déconfinement chez Noëlle et Jean-Claude (Lahaye, De Sousa, Pavelot, Zind-Humbrecht, Dom. Laurent, Rayas, Chave, Feiler-Artinger)
Repas dégustation de déconfinement chez Noëlle et Jean-Claude (Lahaye, De Sousa, Pavelot, Zind-Humbrecht, Dom. Laurent, Rayas, Chave, Feiler-Artinger)

Les vins

 

Champagne "Le Jardin de la Grosse Pierre" 2015 Benoit Lahaye

Robe plutôt dorée

Très beau nez complexe mêlant des notes florales aux agrumes

Bulles vives et fines, vin tonique avec un beau fruit (poire, agrumes) et une belle acidité minérale.

Encore très jeune.

 

Champagne 3A De Sousa (dégorgement 16/11/18)

Robe un peu plus pâle que le précédent.

nez à dominante brioché, levure.

Bouche onctueuse avec des bulles fines, notes de raisins murs, finale avec une petite amertume minérale.

 

Tokay Clos Saint-Urbain Rangen de Thann 2001 Zind-Humbrecht

Robe bien dorée

Nez fumé avec de l'abricot sec.

Bouche avec un peu de sucre résiduel équilibré par une fine acidité, les notes fumées reviennent en finale.

 

Corton-Charlemagne 2002 Domaine Pavelot

Nez d'abord grillé puis viennent des notes florales (acacia), miel.

Bouche à la fois grasse et tonique, de la complexité et de la longueur avec notamment des saveurs d'agrumes (citron confit) et de thé vert. 

 

Chambertin Clos-de-Bèze 1997 Dominique Laurent

Robe rubis sombre.

Beau nez où se retrouvent des épices douces, de la framboise, de la rose.

En bouche, les tanins sont polis (poussiéreux), suavité et densité caractérisent le vin, finale aérienne, belle rémanence.

 

Châteauneuf-du-Pape Château Rayas 2004

Robe rubis sombre.

Nez d'herbes de Provence, olive, figue.

La bouche présente des tanins très fins plutôt polis, elle est complexe mais manque peut-être encore de vibrations comme on a pu le ressentir sur de plus vieux millésimes.

 

Hermitage rouge 2004 Domaine Chave

Robe grenat très sombre.

Nez puissant et vertical, épices, violette, olives.

Vin encore très jeune en bouche, très bel équilibre, très long: la classe tout simplement.

 

Ruster Ausbruch Pinot Cuvée1998 Feiler-Artinger

Robe orangée.

Nez avec un peu de volatile puis fruits exotiques, du miel, de l'encaustique.

Bouche suave, aromes racés de fruits exotiques, d'abricot. 

 

Repas dégustation de déconfinement chez Noëlle et Jean-Claude (Lahaye, De Sousa, Pavelot, Zind-Humbrecht, Dom. Laurent, Rayas, Chave, Feiler-Artinger)

Partager cet article

Repost0
30 mai 2020 6 30 /05 /mai /2020 10:56

Dégustation chez Eric sur la terrasse dans une atmosphère estivale. 

Deux cépages reconnus sur quatre: le Sauvignon et le Chardonnay.

 

Sancerre 2018 Daniel Chautard

http://www.chotard-sancerre.com

La robe est très claire.

Le nez part sur des agrumes qui deviennent de plus en plus pamplemousses à l'aération.

La bouche est bien tendue avec des amers minéraux (toujours des notes de pamplemousse) dans une finale rafraîchissante.

 

Jurançon sec Gros Manseng 2018 Clos Lapeyre

http://www.jurancon-lapeyre.fr

La robe est plutôt dorée.

Le nez s'ouvre à l'aération sur des notes de pommes, de mirabelle.

La bouche est surprenante à la fois riche et tendue par une acidité rafraîchissante.

 

Bourgogne Chardonnay 2014 François Mikulski

http://www.domainemikulski.fr

Robe or pâle.

Nez d'abord discret puis s'ouvrant sur des notes beurrées et florales.

Bouche enveloppante par son gras avec du beurre et des notes de tilleul.

 

Cuvée Faustine 2016 Comte Abbatucci

http://domaine-abbatucci.com

Robe pâle.

Nez intense et surprenant avec de la poire, de l'anis, pâtisserie, voire de rose.

Bouche avec une acidité faible, bien grasse et développant des notes de gentiane.

 

 

Dégustations de quatre vins blancs mono-cépage sur quatre régions différentes

Partager cet article

Repost0
17 mai 2020 7 17 /05 /mai /2020 09:09

Reprise du cycle de dégustation chez Jean-Claude en respectant bien entendu les gestes barrières.

 

 Anjou La Fresnaye 2015 Patrick Baudoin

Robe paille à reflets verts.

Nez d'agrumes (kumquat), quelques nuances miellées.

Bouche énergique (acidité "mûre"), amers minéraux élégants en finale.

http://www.patrick-baudouin.com/

 

Anjou 2013 Mosse

La robe est assez dorée.

Le nez part sur des notes de pomme au four, de coing, fruits confits, miel.

La bouche est tendre en attaque, la tension acide équilibre bien, la finale assez longue fait ressortir un côté tourbé.

https://www.domaine-mosse.com/

 

Anjou Litus 2015 Eric Morgat

Robe claire à reflets verts.

Nez sur l'amande amère, l'anis, pomme, un peu d'ananas.

Bouche fruitée, assez ronde mais là aussi bien équilibrée par l'acidité, amers salins en finale.

http://ericmorgat.com/index.php

 

Anjou Feuille d'Or 2009 Philippe Delesvaux

Robe bien dorée.

Nez de pomme au four avec de belles notes de fleurs d'oranger.

En bouche, on est ici sur un vin de type demi-sec, aucune lourdeur au contraire, de belles notes fruitées, une belle fraîcheur.

 

Conclusion: le chenin est interprété à travers différents styles mais on retrouve cette trame acide qui donne une fraîcheur salivante aux vins.

 

Vins du confinement

Pendant cette période, les dégustateurs ne sont pas restés inactifs comme en témoigne cette liste des différents vins dégustés.

 

Vins effervescents

Rot Fall'R Ganevat

Cerdon Bernard et Marjorie Rondeau

Vouvray brut 2013 Foreau

Ayse Mont Blanc 2015 Beluard

Champagne Le Mesnil-sur-Oger 2006 Pascal Doquet 

Champagne Lamiable brut 1er cru

Muscadet Gai Perlé Domaine Brégeon

Crémant d'Alsace Clos Liebenberg Valentin Zusslin

Champagne Les Carelles Jacques Sélosse

Champagne "Terroirs" extra brut Agrapart

Gramona Imperial Gran Reserva 2013

 

Vins blancs

Roussette de Savoie Altesse Dupasquier

Chablis 1er cru Fourchaume 2009 Verget

Sancerre Chavignol 2013 Gérard Boulay

Macon-villages "Grand élevage" 2005 Verget

Pernand-Vergelesses Ile des Vergelesses 2005 Domaine Rollin

Muscadet Clos de la Coudray 2009

Chablis Grenouille 2000 William Fèvre

Manzoni Bianco Fontanasunta 2016 Foradori

La Remise la Mordorée

Sancerre La Grande Côte 2011 François Cotat

Rully 1er cru Pillot 2014 Eric de Suremain

 

Vins rosés

Rosé des Riceys 2009 Horiot

Côteaux Vendômois Gris Bodin 2015 Patrice Colin

 

Vins rouges

Rasteau Les Violettes 2009 Domaine de la Soumade

Nuits Clos des Forets Saint-Georges 2008 Domaine de l'Arlot

Saumur-Champigny Les Poyeux 2004 Clos Rougeard

Marsannay Clos du Roy 2010 Dominique Laurent

Hermitage 1995 Tardieu-Laurent

Côte-de-Nuits Villages 2013 Emmanuel Rouget

Fronton cuvée Mamouth 2011 Château Le Roc

Fronton Thibaut de Plaisance 2009

Santenay vv 2005 Dominique Laurent

Côtes-du-Roussillon Muntada 1998 Domaine Gauby

Bandol 1998 Château de Pibarnon

Nuits 1er cru Rue de Chaux 2008 Dominique Laurent

Gevrey-Chambertin 1er cru Lavaux Saint-Jacques 2008 Dominique Laurent

 

Vins liquoreux

Muscadelle2018 Plageoles

Pinot Cuvée 1995 Feiler Artinger

Vouvray demi-sec 2007 Foreau

Côteaux-du-Layon 1990 Château de la Genaiserie

Jurançon 2018 Château Jolys

Altenberg de Bergheim Pinot Gris 1995 Marcel Deiss

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Dégustation de déconfinement: quatre blancs d'Anjou

Partager cet article

Repost0